date 2011-12-01
magazine Artpassions
périodicité trimestriel
univers Arts
langue fr
pays Suisse

Vera Michalski

Italie: le désert culturel

Par Dominique Fernandez

Que se passe-t-il en Italie ? L’abjection du gouvernement actuel, son mépris pour les œuvres de l’esprit, suffisent-ils à expliquer ce désert culturel qu’est devenu le pays de Dante, de Michel-Ange, de Moravia, de Visconti ? Je viens de passer dix jours à Florence: pas un seul spectacle, ni théâtre, ni opéra. Seul film à voir: Les Trois mousquetaires, dans la récente et horrible version américaine. La plus grande librairie fermée. Certains musées, officiellement ouverts toute la journée, fermés l’après-midi, sans préavis, faute de personnel. À Pompéi, de prestigieuses maisons, vieilles de deux mille ans, qui avaient survécu à l’éruption du Vésuve, et qui s’écroulent, faute d’entretien.

Etienne-Martin, moderne tailleur d'images

Par Rainer Michael Mason

Le sculpteur ayant toujours fabriqué ses formes en dehors des sentes battues est redécouvert comme un inventeur suivant son seul imaginaire et sa culture, à l’instar des vieux tailleurs d’images, mais qui fait éclater le carcan des genres, des techniques et des significations.

Entretien avec Vera Michalski

Par Christophe Mory · Visuels : Bertrand Rindoff-Petroff et Leo Fabrizio

Vera Michalski est née Vera Hoffmann à Bâle. Fille de, petite fille de, épouse de… elle est aujourd’hui à la tête d’un groupe éditorial helvético-franco-polonais de premier plan. Cette femme discrète et sauvage se livre peu, voyage tout le temps, crée une Fondation pour l’Écriture et la Littérature (à Montricher), soutient le Festival des Sommets Musicaux de Gstaad et participe aux Rencontres de la photographie à Arles. Entretien.

Collection Nahmad

Par Françoise Jaunin

Le Kunsthaus de Zurich dévoile une partie de la Collection Nahmad, fratrie de marchands-collectionneurs à la fois discrète et très présente sur le marché. Miró, Monet, Matisse, Magritte…, un éblouissant florilège de chefs-d’oeuvre.

Max Beckmann

Par Karine Tissot

Si cet automne l’envie vous prend de vous évader quelques jours, voici une destination culturelle idéale : les Musées des Beaux-arts de Bâle et Leipzig ainsi que le Städelmuseum de Francfort vous offrent, jusqu’en janvier 2012, une occasion unique de découvrir en trois chapitres l’oeuvre de l’artiste allemand Max Beckmann considéré aujourd’hui comme l’un des incontournables de la modernité.

Etonner Paris avec une pomme

Par Françoise Jaunin

Cézanne, l’ombrageux «maître d’Aix », nourrissait à l’égard de Paris des sentiments mêlés d’attirance et d’aversion. En 80 tableaux, le Musée du Luxembourg le rappelle.

Redécouvrir Sol LeWitt à la Fondation Dia

Par Antoine Léonetti

Sur les bord de l’Hudson, l’étonnant «Dia:Beacon» nous offre une approche authentique du maître de l’art conceptuel et minimaliste, et l’une des plus grandes figures américaines de l’art contemporain depuis les années 1960.

Guillaume Houzé

Par Sylvie Gassot

Son alphabet ? L’art contemporain. Collectionneur, galeriste, mécène, il prépare l’ouverture de la Fondation Galeries Lafayette…

Jean-François Fourtou

Par Vic Tossag

En 2012, il enchantera les vitrines Hermès rive gauche à Paris et sera exposé à la JGM. Galerie. Ce sculpteur planétaire ne fixe pas de limite à son aire de jeu, de l’Armory Show à New-York à l’Affordable Art Fair de Bruxelles, en passant par Miami Art Basel et Shanghaï… Mais c’est à Marrakech qu’il magnifie, façon Lewis Carroll, un domaine de 10 hectares. Visite d’atelier…

L'art des vitrines

Par Sylvie Gassot

Véritable défi pour les artistes, les vitrines des maisons de luxe se métamorphosent en musées éphémères privilégiant une vision culturelle des marques dans un contexte international de création…

C.G Jung : La passion de l'imaginaire

Comment parvenir à cette royauté intérieure qui répondrait à l’injonction antique: «Deviens ce que tu es» (Pindare, avant Nietzsche, et Pindare ajoutait: «en apprenant», mathôn, 2e Pythique, v. 131) ? Comment au-delà des puissances trompeuses du moi, sous l’emprise impérieuse des pulsions et la sollicitation toujours identique à elle-même des fantasmes, atteindre ce point central de l’harmonie et de l’équilibre entre l’individu et le monde où l’on adviendrait à Soi en intégrant et en réconciliant dans la lumière de l’esprit ce fond obscur dont le moi n’a pas ni ne veut avoir conscience et qui pourtant détient la vérité de mes conduites ?

Fra Angelico

Par Etienne Barilier

Fervent hommage à la lumière divine, l’oeuvre de Fra Angelico n’en est pas moins créatrice de formes à la mesure humaine.