Créer une Alerte

Le japon se réinvente

numéro 30
date 03/2012
magazine Books
périodicité mensuel
Univers Littérature
partager
kiosque

Métaphore - Dans un livre consacré aux « décisions absurdes », Christian Morel rappelait la principale raison de l’accident de la navette Challenger. Certains joints ne résistaient pas au gel. Ce n’était pas grave parce que Cap Canaveral est en Floride. Or il ne gèle pas en Floride. Du moins les ingénieurs s’en étaient-ils persuadés. Le problème, c’est qu’il gèle parfois en Floride. Et ce jour-là, il a gelé… La catastrophe du 11 mars 2011 au Japon relève de ce type d’aberration, mais à une autre échelle. Ainsi des villes entières ont été construites en dessous du niveau atteint par d’autres raz de marée dans le passé, niveau dûment indiqué par de sages ancêtres au moyen de pierres dressées. Partout sur la planète, chacun sait qu’il ne faut pas construire en zone inondable, à moins de les protéger efficacement, comme l’ont fait les Hollandais. Mais, partout, on observe des habitations dans des zones inondables, y compris en France. En cause : l’argent et la négligence.(...) Olivier Postel-Vinay

  • Vers un nouveau modèle japonais ? — Par Books

    Dossier Le Japon se réinvente
    Le Japon a connu de pires catastrophes. Le séisme qui a ravagé la région de Tokyo et Yokohama en 1923 a fait 140 000 morts et les bombes atomiques lâchées sur Hiroshima et Nagasaki en 1945 en ont fait 200 000. Pour dévastateur qu’il fût, le raz-de-marée de 2011 a causé 16 000 morts. Pourtant, comme en témoignent les articles et entretiens que nous publions, le traumatisme vécu par le pays est jugé par les écrivains et autres intellectuels d’une ampleur comparable à celui éprouvé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il y a trois raisons à cela, semble-t-il.

  • Fuite poétique à Fukushima — Par Ryôichi Wagô

    Dossier Le Japon se réinvente
    « Quand, resté à Fukushima, j’ai commencé à écrire sur Twitter après la catastrophe, j’étais en état d’aphasie. J’étais revenu à l’âge de 12 ans. J’avais perdu mon regard d’adulte et ma raison de poète. »

  • Keiichirô Hirano et Yoshikichi Furui : « Creuser de nouveaux thèmes existentiels » — Par Keiichirô Hirano, Yoshikichi Furui

    Dossier Le Japon se réinvente
    Deux écrivains, l’un vieux, l’autre jeune, l’un qui a connu Tokyo sous les bombes, l’autre né à l’aube d’une société « déjantée », explorent des pistes pour comprendre ce que le tsunami et le désastre nucléaire ont changé dans la perception que les Japonais et les romanciers ont du monde qui vient.

  • Il faut corriger l’équation japonaise — Par Natsuki Ikezawa

    Dossier Le Japon se réinvente
    Les catastrophes naturelles sont dans l’ordre des choses au Japon. Mais, cette fois, s’y ajoute un désastre provoqué par l’homme. Les prouesses technologiques qui ont fait la fierté du pays sont mises à mal. Le traumatisme qui en résulte invite à jeter les bases d’un nouveau modèle.

  • Le bonheur nucléaire — Par Hiroshi Kainuma

    Dossier Le Japon se réinvente
    Si l’establishment politique et industriel japonais a placé l’énergie nucléaire au cœur de la croissance de l’après-guerre, ce fut avec la bénédiction de la population. Il faudra bien plus qu’un tsunami pour changer la donne.

  • Shin’Ichi Nakazawa : « Réformer le système capitaliste » — Par Shin’Ichi Nakazawa

    Dossier Le Japon se réinvente
    Les centrales nucléaires ont été les réacteurs du capitalisme japonais. Il nous faut maintenant tourner la page. Mais comment ? En remettant le don au centre de l’activité économique.

  • David Rieff : « La guerre de Libye ouvre l’ère des croisades »

    Géopolitique - La catastrophe irakienne avait un temps ébranlé le messianisme démocratique des grandes puissances. La guerre de l’Otan en Libye lui a donné un second souffle. Parée de vertu humanitaire, l’intervention militaire est en passe de devenir un mode de règlement banal des conflits, s’alarme l’Américain David Rieff.

  • Le fantasme des mafias mondiales — Par Misha Glenny

    Société - Le propre d’une mafia est d’exploiter localement les carences d’un État. Contrairement aux craintes souvent exprimées, les organisations criminelles peinent à s’exporter. Les rares tentatives réussies renvoient à des circonstances exceptionnelles. La mondialisation favorise toutefois les collaborations entre gangs.

  • Comment Emil devint Cioran — Par Charles Simic · Visuels : Henri Cartier-Bresson/ Magnum

    Philosophie - Entre l’enfance heureuse dans les Carpates et la philosophie du désespoir qui fit de lui l’un des grands moralistes du XXe siècle, il y eut Cioran jeune nationaliste roumain, admirateur de Hitler et pourfendeur des minorités. Erreur de jeunesse ou expression dévoyée d’une crise d’identité qui ne l’a jamais lâché ?

  • Le mystère des mangeurs de terre — Par Daniel Mason

    Sciences - Le pica, la consommation de substances non comestibles, aiguisait déjà en 1800 la curiosité du naturaliste Humboldt, de passage en Amazonie. Deux siècles plus tard, nous savons que ce trouble de l’alimentation n’est réservé ni aux femmes, comme on l’a longtemps cru, ni aux « sauvages ». Mais les scientifiques s’interrogent toujours sur ses causes.

  • Une page noire : les harkis — Par Tzvetan Todorov

    En mars 2012, on commémore en France les cinquante ans des accords d’Évian, qui ont mis fin à la sanglante guerre d’Algérie. Habituellement, en de telles occasions, les pays célèbrent leurs héros et pleurent leurs victimes, ou bien ils stigmatisent les méfaits des autres. À Washington, un musée rappelle l’holocauste des Juifs, aucun ne raconte l’extermination des Indiens ou l’esclavage des Africains. On manque ainsi une occasion de méditer sur les pages noires de son passé, seul moyen d’empêcher leur répétition. En France aussi, nous négligeons certaines pages noires. Ainsi du destin des harkis, ces supplétifs locaux de l’armée française au cours de la guerre d’Algérie (1).

  • Un vilain canard de l’archéologie — Par Alida Becker

    Histoire - Fils de barbier, colporteur, saltimbanque, mais surtout aventurier infatigable, Giovanni Belzoni a allègrement pillé les sites égyptiens et fondé la collection du British Museum. Avec des méthodes pour le moins douteuses.

  • Guerre : l’ère des robots — Par Christian Caryl

    Technologie - Les drones sont désormais utilisés de manière routinière par l’armée américaine et la CIA pour détruire des cibles humaines. La robotique militaire fait des pas de géant, avec des retombées à usage civil. Aubaine ou cauchemar ?

  • Être enfant à Rome — Par Peter Thonemann

    Histoire - Un garçon de douze ans pouvait être choisi comme partenaire sexuel par un patricien romain s’il était fils d’esclave. Les enfants de citoyens, eux, vivaient dans un cocon. Au-delà de ce contraste saisissant, la tendance actuelle des historiens à récuser l’existence de sentiments affectifs des parents pour les jeunes ne fait pas l’unanimité.

  • Le XXIe siècle est-il déjà lacanien ? — Par Mikkel Borch-Jacobsen

    Lu d'ailleurs - Comment expliquer que le Docteur Folamour de la psychanalyse, maître ès hermétisme, reste la coqueluche des éditeurs et des médias de l’Hexagone ? Par une certaine propension du monde intellectuel français à s’enticher de faux-semblants.