Créer une Alerte

La France au François

numéro 45
date 03/2012
magazine Causeur
périodicité mensuel
Univers Actualités
partager
kiosque

Quand on aime, on compte. Et dans notre pays, c’est
fou ce qu’on aime les femmes. À l’approche du 8 mars,
une frénésie calculeuse s’est donc emparée de la
France qui fait l’opinion, tandis que chaque candidat
à l’élection présidentielle sortait de son chapeau un
ravissant lapin rien que pour nous, Mesdames – que
Sophie Flamand ne rêve pas, il ne s’agit pas d’une fanfreluche destinée à mettre en valeur les escarpins dont elle narre la triste fin (page 58), mais d’une métaphore.

  • Athènes, ville ouverte — Par Jacques de Guillebon et Rémi Lélian

    Mercredi 22 février, Ernestou a l’air mal rasé et triste : brandissant son journal de papier mâché et distribuant des tracts illisibles sur la fameuse place Syntagma, au centre d’Athènes, ce militant trotskiste promène son regard de chien battu sur la façade du Parlement où des députés félons ont scellé la fin de la souveraineté de sa patrie.

  • Crise grecque. Sortir de la mythologie — Par Gil Mihaely

    Au lieu de nous complaire dans la légende du courageux petit pays dévoré par l’ogre bruxellois,
    il faut définir la responsabilité d’Athènes et les
    devoirs de Bruxelles

  • Paul-Marie Coûteaux: gentilhomme souverainiste — Par Daoud Boughezala

    De Michel Jobert à Marine Le Pen en passant par Séguin et Chevènement : les tribulations d’un intellectuel en politique

  • Gilles Kepel : "Clichy-Montfermeil, c’est la France !" — Par Michèle Tribalat · Visuels : Hannah Assouline

    Le 17 octobre, le président de la République avait organisé un déjeuner pour parler des banlieues.
    Parmi les invités figuraient Gilles Kepel, spécialiste du monde arabe, Christophe Guilluy, géographe, et moi-même, démographe, ainsi que plusieurs personnes ou proches de l’Institut Montaigne.

  • Pas de polémique sur la viande halal ! — Par Cyril Bennasar

    Depuis quelques années, je ne mange plus ni foie gras ni homard. J’accepte que l’on tue des animaux
    pour me nourrir, et même qu’on les élève pour ça, mais je n’aime pas qu’on gave jusqu’à la cirrhose, qu’on ébouillante ou qu’on torture de n’importe quelle façon des bestioles pour me servir des mets raffinés.

  • ZEP. Zone d’exclusion prioritaire — Par Antoine Menusier

    Au collège Jean-Vigo d’Épinay-sur-Seine, le rêve de la même école pour tous se fracasse contre la France réelle.

  • L’Université française sous le joug sioniste ? — Par Nil Symchowicz

    Le président de Paris 8 a interdit une réunion militante déguisée en colloque sur le thème « Israël : un État d’apartheid ? » Le tribunal administratif
    lui a donné raison

  • L’indécente fortune de Sir Thomas Lipton — Par Georges Kaplan

    Une histoire de voile et d’argent qu’il vaut mieux ignorer si la libre entreprise n’est pas votre tasse de thé.

  • Duel ou duo ? — Par Élisabeth Lévy · Visuels : Hannah Assouline

    Quel que soit le vainqueur, le changement n’est pas pour maintenant

  • Sarkozy. L’homme sans territoire — Par Luc Rosenzweig

    Certes, la Haute-Savoie restera à droite, mais vu du mont Blanc, le Président est sur la mauvaise pente.

  • Un parti unique pour une Europe unie ! — Par Jérôme Leroy

    Le bipartisme, c’est encore bien trop compliqué pour satisfaire Bruxelles

  • Hollande. Le chouchou des médias ? — Par David Desgouilles · Visuels : Hannah Assouline

    Les journalistes d’en bas votent à gauche, mais les poids lourds des JT qui soutiennent le sortant ont une puissance de feu bien plus grande

  • Mélenchon et le peuple. Le rendez-vous gâché — Par Marc Cohen · Visuels : S. Burlot

    Le candidat du Front de Gauche prétend disputer
    l’électorat populaire à Marine Le Pen. Malheureusement, son antifascisme de pacotille conforte les ouvriers qui votent FN

  • Interview de Christian Vanneste — Par Cyril Bennasar et Marc Cohen

    Voulons-nous vivre dans un pays où tous les sujets sensibles seront tabous ?

  • Critique de la déraison critique — Par Jean Clair · Visuels : Hannah Assouline

    L’avant-garde est infaillible et le critique est son prophète – ou son homme-sandwich