Hommage à Roland Petit

Roland Petit ou le désamour

By Philippe Verrièle

Les hommages, ou plutôt leur discrétion, à l’occasion du décès de Roland Petit en juillet, soulignent un discrédit persistant à propos du chorégraphe. Si ses oeuvres ont trouvé leur place dans les anthologies comme sur les scènes, lui-même est jugé artiste mineur dans son pays. Pourquoi ?

Les grandes dates

By Philippe Verrièle

Depuis l’entrée à l’École de l’Opéra de Paris en 1932 jusqu’aux années 2000, voici les moment clés d’une vie dédiée à la danse et à la création.

Roland Petit à Marseille

By Jean-Claude Diénis

En 1984, Danser rencontrait le chorégraphe pour parler, entre autres, du projet d’École de danse du Ballet national de Marseille et de Noureev.

Roland Petit et Hollywood

By René Sirvin

N’oublions pas que Roland Petit a tourné cinq films à Hollywood et côtoyé les plus grands, notamment Fred Astaire... En 1995, à l’occasion de son spectacle Roland Petit fait son cinéma, il nous racontait ses souvenirs.

Ses grands ballets

By Philippe Verrièle

Petite visite en dix stations de la carrière de Roland Petit, qui permet de redonner sa place, et elle n’est pas petite, au créateur.

Témoignages de ses interprètes

By Ariane Dollfus, Agnès Izrine

Ils ne tarissent pas d’éloges sur sa créativité, sa jovialité, son humour, son intégrité, excusent ses colères, sa versatilité, parlent à peine de méchanceté. Mais tous reconnaissent l’apport de Roland Petit dans leur propre compréhension du métier. Témoignages de Jean-Charles Gil, Clairemarie Osta, Jean Babilée, Mathieu Ganio, Rudy Bryans, Nicolas Le Riche, Nikolaï Tsiskaridzé, Violette Verdy, Eléonora Abbagnato, Brigitte Lefèvre, Ethery Pagava, Isabelle Ciaravola, Dominique Khalfouni, Leslie Caron. Propos recueillis par Ariane Dollfus et Agnès Izrine.

De la plume et des plumes

By Ariane Dollfus

Le flair et le culot incroyables de Roland Petit l’ont conduit à s’attacher les plus grands créateurs de son époque et à faire émerger de jeunes talents. Casting de rêve.

Au fil de ma mémoire

By Marie-Françoise Christout

Historienne de la danse et critique, Marie-Françoise Christout a vécu les débuts des Ballets des Champs Élysées et suivi la carrière de Roland Petit. Souvenirs.

Biarritz - le temps d’aimer

By Thomas Hahn

Le temps d’aimer la danse, c’est ainsi qu’ils appellent leur festival à Biarritz. Impossible ici, face au mouvement perpétuel des vagues, d’imaginer la danse comme un art de la pose. Ici, on aime le mouvement pour sa beauté, son énergie, sa vérité, sa capacité de dire et sa volonté intrinsèque de franchir les barrières. C’est ainsi que Thierry Malandain compose une programmation éclectique où tous les styles ont leur place, à condition de déplacer les espaces mentaux et de créer des rencontres mouvementées.

Cadences d’Arcachon

By Thomas Hahn

Depuis 2002, le festival Cadences implante la création chorégraphique sur les bords du Bassin d'Arcachon. Il s’agit donc d’un festival encore jeune, fêtant cette année ses dix ans d’existence. Pour une manifestation implantée dans une localité et un contexte où la danse contemporaine semblait venir d’une autre planète, cet âge signifie qu’on est tout juste en train d’atteindre l’altitude de croisière. Cadences

Lloyd Newson sur paroles

By Philippe Noisette

En 25 ans de compagnie, Llyod Newson, cet Australien installé en Grande-Bretagne, n'a pas hésité à aborder de front quelques sujets forts, d'actualité entre autre. Mais avec un sens du spectacle inné là où certains chorégraphes font dans la paraphrase : l'homosexualité (To be Straight with You), la société du spectacle et ses débordements (Just for Show). Sans oublier de montrer des danseurs à part, David Toole par exemple, interprète sans jambes dans The Cost of Living, ou Diana Payne Myers, une artiste âgée. Le propos de Newson n'est pas de choquer mais de porter à la réflexion.

Guy Darmet - Dominique Hervieu

By Agnès Izrine

Passage de relais anticipé à Lyon. En effet, Guy Darmet a remis les clés de la Maison de la danse et de la Biennale à Dominique Hervieu le 1er juillet et non en décembre. Explications à deux voix.

Une fiesta à la sauce Blanca

By Philippe Noisette

Blanca Li crée l'événement de la rentrée avec une Fête de la danse au Grand Palais. Entre deux voyages, elle nous raconte son projet fou. Imaginez le plus grand cours de danse installé pour trois jours dans le cadre majestueux de la Nef du Grand Palais, près des Champs-Élysées. C'est le pari démesuré et festif de l'Espagnole Blanca Li qui, le temps d'une Fête de la danse haute en couleurs troque sa casquette de chorégraphe pour celle de G.O. (gentille organisatrice, donc).

Klap de début

By Philippe Verrièle

Le Klap est là. Il ouvre en septembre et l’outil que va inaugurer Michel Kelemenis à Marseille va très au-delà du simple studio. C’est une réussite exceptionnelle qui change la situation de la danse dans la cité phocéenne.

Thomas Hauert : l’impro de groupe

By Nicolas Six · Illustrations : Nicolas Six

Chez Thomas Hauert, l’improvisation n’est pas une histoire individuelle. C’est une aventure de groupe. Cette démarche novatrice vaut à l’artiste belge une certaine notoriété.

Comment choisir son cours de danse ?

By Marjolaine Zurfluh

Cette année, c'est décidé, vous vous mettez à la danse ! À travers une offre incroyable, le cours de danse s'adresse désormais à tous et toutes, enfants, adultes, jeunes et vieux, amateurs ou professionnels. Alors comment vous y retrouver ? Suivez-nous...