Créer une Alerte

Afghanistan, clé de l’avenir

numéro 39
date 02/2009
revue La Revue de Téhéran
périodicité mensuel
Univers Culture
nationalité IR
partager
kiosque
  • Rencontre avec Atiq Rahimi — Par Elodie Bernard

    Le 10 novembre 2008, l’écrivain afghan Atiq Rahimi recevait le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français, pour le livre Syngué sabour (littéralement "Pierre de patience"). Ce roman, directement écrit en langue française, vient d’être publié aux éditions POL. Pour cet Afghan qui a émigré il y a à peine un quart de siècle en France, ce prix couronne sa détermination à engendrer un pont romanesque entre l’Orient et l’Occident.

  • Patrimoine afghan, d’une histoire impossible à une identité retrouvée ? — Par Judith Henon

    C’est au travers d’une terrible destruction patrimoniale, celle des Bouddha de Bâmiyân en mars 2001, que le monde a pris conscience avec horreur de la situation dramatique du peuple afghan. Cet évènement et ceux qui ont suivi ont conduit à bien d’autres destructions mais également à un éveil international en faveur de la protection des richesses historiques et artistiques du pays, symboles de sa culture millénaire et de sa diversité.

  • Afghanistan 1969, la grand’ route — Par Marie-France Weber

    De quels voyages en Afghanistan celui qui m’y conduisit en 1969 avait-il été précédé ?

    Ce furent souvent les mêmes voyages, déclinant, à leur manière, l’hétéronymie d’une seule destination : la Bactriane, studieusement fréquentée aux confins d’une terra incognita linguistique ou « la route de Caboul à Samarcande » qu’évoque Malraux.

  • Et au bout du chemin, l’Afghanistan — Par Elodie Bernard

    De l’Occident au monde perse, de la France à l’Afghanistan, une longue route faite de corridors à emprunter, de routes mythiques à défier, d’imaginaires collectifs auxquels se confronter. Et au bout de ce cheminement est l’Afghanistan, comme est Vladivostok sur le tracé du Transsibérien.

  • L’Afghanistan des années 1980 en bande dessinée — Par Alice Bombardier

    "Un paysage magnifique et immuable qui se fout de la guerre". C’est en ces termes que le photographe Didier Lefèvre a mieux fait connaître l’Afghanistan en France, par le biais d’une série de trois bandes dessinées (BD), composées aux côtés du dessinateur Guilbert et du scénariste Lemercier et publiées entre 2003 et 2006.

  • Entretien avec Zalmaï Haquâni, Ambassadeur d’Afghanistan en France (2002-2006) — Par Alice Bombardier, Louis Racine

    Zalmaï Haquâni a étudié en France entre 1966 et 1978, avant de devenir Professeur de droit économique international à l’Université de Caen. Il est l’auteur de plusieurs livres, notamment d’un manuel de Droit international de l’économie (avec Philippe Saunier, Ellipses, 2007). Conseiller en relations internationales du Commandant Massoud, il est nommé Ambassadeur en France en 2002. Sa vie, son oeuvre, ses expériences ont été réunies en 2006 dans Une vie d’Afghanistan. Entretiens avec Sébastien Brabant, Marc Hecker et Paul Presset. Aujourd’hui, Zalmaï Haquâni a également accepté de s’entretenir avec nous.

  • L’Afghanistan : futur corridor énergétique ? — Par Olivier Lemerle

    En annonçant le déploiement de troupes supplémentaires en Afghanistan avant même son entrée en fonction, le nouveau président américain a montré que la stabilisation du pays constituerait l’une des priorités de son mandat en matière de politique étrangère.

  • La guerre et l’opium, l’essor d’une économie parallèle face aux enjeux du développement de l’Afghanistan — Par Chloé Lampion

    L’Afghanistan représente pour les observateurs internationaux un laboratoire permettant de comprendre et d’anticiper la gestion collective des crises, ainsi que de faire évoluer le concept d’opération civilo-militaire. Les objectifs de sécurisation et de reconstruction ont succédé aux opérations strictement militaires et doivent contribuer à moyen terme à pacifier la région.

  • L’aide humanitaire en Afghanistan — Par Mireille Ferreira

    Depuis l’invasion soviétique de l’Afghanistan en 1979, les ONG (organisations non gouvernementales) sont fort nombreuses sur ce territoire. Elles jouent un rôle primordial dans l’assistance à la population, en zone rurale comme dans les villes, à travers tout le pays. Jusqu’en 2001, beaucoup sont intervenues auprès des Afghans réfugiés au Pakistan et en Iran.

  • Deux médecins français en Afghanistan — Par Mireille Ferreira

    Afghanistan exerce depuis toujours une grande attraction auprès des visiteurs occidentaux. Dans les années 1970, ces voyageurs, qui avaient sans doute dans leur sac quelques beaux textes sur le sujet, comme Les Cavaliers de Joseph Kessel qui ont forgé l’image d’un Afghanistan mythique et pittoresque, sont venus visiter ce pays. Ceux qui le pouvaient sont revenus aider ce peuple qui les avait si bien accueillis.

  • Frantz Fanon (1925-1961) Traduction du livre Fifty Major Political Thinkers — Par Armand Meimand

    "Ayant découvert ce texte exceptionnel sur Frantz Fanon, j’ai trouvé le personnage très proche, au niveau de la profondeur de la sensibilité, pour ne pas dire typique, de nous-mêmes, Iraniens, lorsque nous nous trouvons à l’étranger pendant de longues périodes."