Créer une Alerte

Numéro 150

numéro 150
date 05/2011
revue La tête en noir
périodicité bimestriel
Univers Polar
partager
kiosque
  • Carnet de route d'un festivalier — Par Claude Mesplède

    Invité au festival international Quais du polar soutenu par la ville de Lyon, j’ai découvert de nouveaux auteurs passionnants.
    C’est la septième année que le dynamique collectif lyonnais (surnommé le gang) a la charge d’organiser ce festival du polar. Celui-ci rassemble plus de 30.000 visiteurs qui déambulent dans le palais du commerce et bavardent avec les romanciers invités.

  • De la loupe au microscope — Par Michel Amelin

    Saluons le manuel édité par les éditions Dunod "La Police Scientifique mène l’Enquête, 50 crimes élucidés par la science" (17 euros), de Steven A. Koehler(professeur américain d’épidémiologie), David Owen et Peter Moore (journalistes scientifiques). D’un format 17x22, illustré de photos et croquis, l’ouvrage tient plus du manuel pour apprentis que du pensum universitaire. Et c’est tant mieux car le public, gavé des "Experts", a besoin d’une documentation simple et précise qui replace la police scientifique dans son histoire et sa recherche constante.

  • "Les leçons du Mal" de Thomas H. Cook

    Lakekand, Mississipi, 1954. Enseignant dans un lycée de cette petite ville du sud des États-Unis, Jack Branch, le narrateur, encourage un jeune élève des quartiers difficiles a exorciser son traumatisant statut de fils d’assassin.

  • "Crime sans importance " de Dave Zeltserman

  • Deux romans français et deux auteurs à découvrir — Par Jean-Marc Lahérrère

    Autant le dire tout de suite, cette fois la chronique ne sera pas drôle. J’en suis désolé et j’essaierai de faire mieux la prochaine fois. Il faut croire que l’actualité qui a inspiré deux auteurs français n’est pas particulièrement rose…
    Le premier, Marin Ledun, s’attaque avec Les Visages écrasés (Seuil, 2011) à la violence du monde du travail. Valence, une plate-forme téléphonique. D’un opérateur quelconque. Carole Matthieu est médecin du travail. A longueur de journée elle voit défiler ceux qui craquent, qui ne tiennent plus le coup, qui perdent le sommeil, les cheveux, les kilos… (...)
    Et où cela mène-t-il ? Vous trouverez peut-être un élément de réponse à cette dernière question dans Préparer l’enfer (Série Noire, 2010) de Thierry Di Rollo. Une réponse qui n’a rien d’amusant on s’en doute. Dimanche 15 avril, l’après-midi, dans quelques années… La France attend le résultat du second tour des présidentielles. (...)

  • Un spécial U.S.A. — Par Christophe Dupuis

    - Savages, de Don Winslow. Laguna Beach, Californie du Sud, ses journées ensoleillées qui se succèsdent… Ben, Chon et Ophélia (dite “O“) produisent le meilleur hydro (“un cannabis cultivé hors sol, sans matières organiques“) du coin. Ils sont cool, très cool, et savent quelle variété vous vendre suivant ce que vous recherchez, tout simplement.
    - L'oeil de la lune, Anonyme (2008). Un musée, des pièces de collection et, Ô stupeur, “son objet le plus rare et le plus précieux“ comme aime à le répéter son conservateur, est dérobé.

  • "Merci pour les fruits de mer" de Jean- Hennegé — Par Jean-Paul Guéry

    Pigiste pour le supplément féminin hebdomadaire d’un quotidien parisien, Ivy a recueilli un petit chat de gouttière très indépendant et vagabond qui, à chaque visite via la fenêtre de toit de la salle de bains, dépose sur le lavabo un trophée de chasse (moineau, souris, pigeon, lézard, etc.). Au premier doigt humain recueilli, Ivy se rue dans le commissariat voisin et confie son aventure à Danielle, une jeune et jolie fliquette dont il tombe amoureux..

  • "Automne" de Mons Kallentoft — Par Jean-Paul Guéry

    Après "Hiver" et "Eté", le suédois Mons Kallentoft nous propose le troisième épisode de son cycle consacré aux enquêtes de Malin Fors, enquêtrice au sein de la police de Linköping. Elle est ici confrontée à l’assassinat d’un avocat très célèbre de Stockholm, retrouvé dans les douves du château qu’il avait avait récemment acquis à une riche famille du coin.

  • "Qu’ils s’en aillent tous !" de Laurence Biberfeld — Par Jean-Paul Guéry

    Menacé de privatisation, le petit port de pêche de Grestain est bloqué par une grève générale. C’est dans ce contexte explosif que la mort accidentelle du Capitaine du Port apparaît rapidement comme particulièrement suspecte. A la demande de la soeur de la victime, deux détectives privés carrément déjantés mènent l’enquête.

  • "Il va neiger sur Venise" de Jean Mazarin — Par Jean-Paul Guéry

    Auteur, entre autres, des enquêtes du privé niçois
    Frankie Pat Puntacavallo et "Grand Prix" de Littérature Policière en 1983 pour "Collabo-Song", Jean Mazarin avait délaissé depuis fort longtemps le roman policier pour l’écriture de scénarios. Il renoue avec le genre dans un court roman dont l’action se situe à Venise en 1957. Alors que Vadim commence le tournage du film "Sait-on jamais", un Autrichien est assassiné dans un appartement donnant sur le Grand Canal.

  • "Le cadavre du lac" de Philippe Margolin — Par Jean-Paul Guéry

    Le Livre de Poche Thriller N°31851. Depuis longtemps, Vanessa sait que son père, le général Wingate, est le responsable d’une unité militaire secrète à l’origine de nombreux assassinats dont celui en 1985 d’un membre du Congrès américain. Quand elle reconnaît à la télévision le visage du seul témoin de cette époque qui pourrait confirmer ses accusations, elle engage une jeune avocate pour le protéger et l’aider à réunir des preuves.

  • "La poubelle pour aller danser" de Philippe Huet — Par Jean-Paul Guéry

    Le Poulpe a le moral en berne et même Chéryl ne parvient plus à dérider l’infatigable redresseurs de torts.

  • "Cachemire express" de Michel Embareck — Par Jean-Paul Guéry

    Orphelin à dix ans, recueilli par un oncle puis expédié à l’école d’enfant de troupe, Pierre Lebarek avait intégré la légion étrangère pour cinq ans. Libéré, il avait quitté la France sous une nouvelle identité pour le lointain Bouthan, un petit pays d’Asie du Sud où il se maria et fonda une famille.

  • Route verte, gendarme e-radié et scooter rouge ! — Par Jean-Hugues Villacampa

    - "La route d’émeraude" de P.J. Lambert (First
    Éditions). Où nous retrouvons Maxime Langelot
    et sa compagne Delphine empêtrés dans une ébouriffante affaire dont l’immortalité, l’alchimie et la franc-maçonnerie sont le substrat. Maxime est antiquaire mais pas que…
    Peu de place pour parler de "Onzième parano", Le nouvel opus de Mona Cabriole à La Tengo Édition et je le regrette car je trouve qu'il s'agit du plus bel épisode à ce jour avec un roman bien intelligemment construit par Marie Vindy dont je lirai très bientôt les trois autres romans.

  • "Pitié pour Constance" d’André Fortin Collection Polar, éditions Jigal — Par Paul Maugendre

    Avec constance, et quitte à défriser quelques grincheux qui n’acceptent pas que nos hommes (et femmes) politiques au pouvoir soient montrés sous leur vrai jour, André Fortin nous invite une fois de plus à le suivre dans son introspection dans les arcanes d’affaires d’État inavouables. Bien sûr, tout ce qui suit n’est que fiction, et friction, mais il n’est pas interdit de penser que sous l’intrigue se cachent des faits qui pourraient éventuellement se dérouler.

  • (Re)découverte - "Totally Killer" de Greg Olear - Gallmeister 2011 — Par Gérard Bourgerie

    New York, 1991. Todd est un chic type sans le sou, qui a besoin de quelqu’un à qui louer une chambre de son petit appartement. Voilà que se présente Taylor
    Schmidt, une fille qui exhale le sexe par tous ses pores. Todd, de nature timide, accepte cette présence sans avouer à quel point cette fille excite
    son désir.