La Chronique de Jean-Hugues Villacampa

Le faux quotidien de Linwood Barclay

By Michel Amelin

Une fois n’est pas coutume : nous avons fait confiance au hit parade Amazon pour acquérir le titre classé n°1 et lesté d’une trentaine de commentaires élogieux (dont certains sont issus d’une lecture « en avant-première », ce qui confirme l’envoi d’épreuves à des lecteurs amazoniens moyennant des petites étoiles sur le site).

Le mystère Sherlock, de J. M. Erre. Buchet/Chastel.

By Jean-Paul Guéry

Dans un hôtel des montagnes suisses coupé du monde par une avalanche, dix spécialistes mondiaux de Sherlock Holmes se disputent l’unique chaire d’holmésologie de la Sorbonne.

Un type bien, de Dean Koontz - JC Lattès.

By Jean-Paul Guéry

Tim, un brave type tout à fait ordinaire, est confondu avec un tueur à gages par un client qui lui donne de l’argent et les coordonnées d’une fille à abattre.

Encore des festivals, encore des prix !

By Claude Mesplède

Chaque année, fin mars début avril, se suivent ou se chevauchent les festivals de Beaune pour le cinéma policier et celui de Lyon, plutôt consacré aux livres policiers.

Des nouvelles de l’angevin Luc Baranger

Le Prix de la Nouvelle Rock 2011 a été attribué à l’Angevin (exilé au Canada) Luc Baranger pour sa nouvelle «One Way Out» («un hommage à Duane Allman, qui était bien meilleur joueur de slide que pilote de moto»).

San-Antonio, Tome 10, Bouquins - Éditions Robert Laffont.

By Jean-Paul Guéry

Préfacé par François Rivière, ce dixième volume propose 7 romans publiés initialement en 1974 et 1975 dont quelques fameux épisodes de la série comme Les Prédictions de Nostrabérus, Mets ton doigt où j’ai mon doigt ou La Vie privée de Walter Klozett.

Le voyageur du passé, de Paul Halter - Le Masque N°2538 .

By Jean-Paul Guéry

Londres, 1955. Un homme habillé comme au début du siècle se jette sous les roues du métro et meurt. Or il s’avère que la victime est portée disparue depuis 50 ans. Comment a-t-il pu échapper au vieillissement ?

Alain (Philippe) Coltier : Angel. Éditions L’Ecailler.

By Paul Maugendre

Garcia, il est mort ! C’est Sam qui l’a affirmé, et bientôt la rumeur a enflé dans le quartier de la rue de Charenton, non loin de Bercy dans le XIIe arrondissement parisien. Garcia est mort, d’accord, mais il n’y a pas de corps. Garcia s’est évanoui, dans la nature, et c’est bien l’une des rares fois où Garcia s’est évanoui. Même du temps béni de la boxe, Garcia restait imperturbable sur le ring, malgré les coups.