Créer une Alerte

A$AP Rocky

numéro 23
date 07/2012
magazine Le Bonbon Nuit
périodicité mensuel
Univers Culture
partager
kiosque

Le véritable drame de ce début de décennie à Paris, c’est l’augmentation de la consommation de caféine. Non mais franchement, c’est vrai, on trouve maintenant du café partout, et dans tous les milieux. C’est un fait, le prix du café a baissé, il s’est démocratisé, son usage s’est banalisé, voire normalisé.

  • A$AP Rocky — Par Flora Desprats · Visuels : Brock Fetch

    Le Bataclan un mercredi pluvieux. Le concert ne commence pas avant trois heures et déjà des kids commencent à s’agglutiner sous la pluie…

  • Twin Shadow — Par Mathias Deshours · Visuels : Tina Tyrell

    Son premier album avait beau s’appeler Forget, impossible d’oublier Georges Lewis Jr. (alias Twin Shadow) depuis. Deux ans se sont écoulés et Georges est toujours une des moustaches les plus attirantes de la pop moderne. Il sort ce mois-ci Confess et comme il semble mûr pour les confessions, Le Bonbon Nuit en a profité pour le faire passer aux aveux.

  • Luz — Par MPK · Visuels : Stefmel

    Que ce soient des gueules pour Charlie Hebdo, des vinyles lorsqu’il est derrière les platines, ou des choses bizarres quand il se la colle en soirée, Luz aime croquer tout ce qui lui passe devant le nez. Fin observateur et spécialiste des virées à long cours, il ne pouvait être que l’interlocuteur rêvé pour dresser un portrait sans concession des nuits parisiennes.

  • Juveniles — Par MPK · Visuels : Richard Dumas

    Quelques mois après la sortie remarquée de leur hymne générationnel We are young, Juveniles nous gratifie de leur premier EP éponyme. Revitalisant l’honorable tradition synth wave made in France, les rennais confirment avec ce 6 titres leur statut de newcomer de talent. Avec en prime, une petite mention spéciale pour le remix de Through the Night des excellents Breton.

  • Maeva Schublin — Par Alexandre Jonette · Visuels : Fuma Courtis

    La nuit parisienne a fait connaissance avec la jolie Maeva Schublin. C’était il y a 2 ans maintenant lorsqu’elle prenait les commandes de son émission Ô bout de la nuit, diffusée tous les vendredis à 22h30 sur France Ô. Elle se glisse, se faufile et se fait une place partout où elle passe. Avec sa fraîcheur et ses punchlines, c’est la fille à suivre by night in Paris. Chaque semaine Maeva part à la rencontre d’artistes, de performeurs et d’insolite. Et la nuit lui va si bien.

  • Agoria — Par Irina Aupetit-Ionesco · Visuels : Loic Peoch

    Agoria est un peu ce que nous pouvons appeler vulgairement un homme orchestre. Nous l’avons rencontré lors de la dixième édition des Nuits Sonores dont il est l’un des fondateurs. Le touche-à-tout sera de retour à Paris pour un projet qu’il présentera lors du festival Rock en Seine, et sera surtout le parrain de la Technoparade le 15 septembre 2012.

  • Monia Chokri — Par Violaine Schütz, Maxyme G. Delisle

    L’actrice d’origine québécoise, éblouissante dans le film culte Les Amours Imaginaires de Xavier Dolan, crève l’écran dans le nouveau film du jeune réalisateur prodige, Laurence Anyways, sur les écrans le 18 juillet. Rencontre avec une comédienne/DJette passionnante.

  • Mère dans la tourmente — Par Manon Troppo

    Comme l’été s’entêtait à paraître automne, nous avons interrompu notre balade digestive quand Dieu a commencé à nous pisser dessus. Les parasols résonnaient de toute leur toile sous les litres d’urine dont le big boss se soulageait. Certains clients parlaient de « fin du monde », les serveurs s’inquiétaient de « saison morte », personne n’y trouvait son compte.

  • Mona Chollet — Par Charles Conte

    Peu de magazines ont parlé de Mona Chollet et de sa petite bombe artisanale parue à La Découverte : Beauté fatale : Les nouveaux visages d’une aliénation féminine.