Créer une Alerte

Transmigrants

numéro 49
date 06/2012
revue Multitudes
périodicité trimestriel
Univers Société
partager
kiosque
  • Les étudiants étrangers contre la circulaire Guéant — Par Gaëtane Lamarche-Vadel

    « Nous ne sommes pas un problème, nous sommes la solution » scandent des centaines de jeunes diplômés des écoles et universités françaises, menacés d’expulsion parce qu’étrangers. À l’appel du «collectif du 31 mai », ils se sont donnérendez-vous les 12 novembre, 18 décembre, 12 février à Paris, Lyon, Toulouse pour manifester leur incompréhension, leur colère, leur amertume vis-à-vis des promesses non tenues du gouvernement français qui après les avoir formés et entretenus dans l’espoir de trouver des emplois à hauteur de leurs diplômes, excelle maintenant à leur opposer une kyrielle de motifs de renvoi.

  • La femme fétiche de la régression politique — Par Anne Querrien & Monique Selim

    Un nouveau type de discours politique a émergé depuis une vingtaine d’années dans le sillage du mouvement féministe. Ce discours promeut une femme soi-disant libre parce qu’arborant les signes de la modernité féminine occidentale : tête nue, maquillage, conduite automobile, travail professionnel, liberté sexuelle, intégrité physique…

  • « Occupy Rio, Cidade Viva » — Par Barbara Szaniecki & Cristina Ribas

    L’année 2011 a été marquée par toute sorte d’« occupations » dans le monde et la version carioca de cette année Occupy a été nommée OcupaRio. Ces nouvelles occupations, non seulement des lieux de travail mais surtout des lieux de vie commune, mélangent vieilles et nouvelles formes de luttes.

  • Icônes — Visuels : Cristina Ribas

    Cristina Ribas,Flu ADA,ADA (Amigos dos amigos = Amis des amis),G7,Destruction de maisons au Tabajaras

  • Transmigrants !

    Les discours traditionnels sur l’immigration ne sont plus en phase avec la réalité. Les vingt dernières années ont vu apparaître la catégorie des transmigrants : cette population vit de manière transversale par rapport aux diverses frontières et aux découpages en zones «développées», «émergentes» ou «en développement».

  • Transmigrants et diasporas — Par Anne Querrien

    Depuis 1974, fin officielle de l’immigration de travail, le passage des frontières est agi par les migrants eux-mêmes, et par les réseaux qui savent les conduire jusqu’aux emplois. La montée du chômage change aussi le sens de la migration: il s’agit d’aller offrir des services commerciaux, et parfois sexuels, là où le libéralisme économique ambiant en développe l’usage.

  • Des transmigrants en France — Par Alain Tarrius

    Un cosmopolitisme migratoire original. Ces vingt dernières années des populations de migrants internationaux sont apparues sous la dénomination de transmigrants. Cette population, identifiée sur tous les continents, peut être décrite, malgré la diversité de ses manifestations, comme «post fordiste et postcoloniale», en phase avec l’omniprésente mondialisation-globalisation.

  • Migrations et transmigrations dans la diaspora entrepreneuriale chinoise — Par Emmanuel Ma Mung

    Les transmigrations sont caractéristiques des diasporas. Car les réseaux migratoires entre les établissements de la diaspora ainsi qu’avec le pays d’origine y perdurent toujours d’une manière ou d’une autre, qu’ils soient actifs, réactivés ou «dormants».

  • L’institution de la prostitution de masse en Catalogne — Par Dominique Sistach

    Les voies de la transmigration sexuelle. Depuis 2002, le gouvernement catalan a libéralisé l’exploitation de la prostitution en instituant le commerce sexuel en club, et en soumettant l’ouverture de lieux d’exploitations à autorisation
    administrative (le 1er août 2002, le décret n°217/2002 légalisait les maisons closes).

  • Icônes: Mauricio Hora, Morro da Providência — Visuels : Mauricio Hora, Barbara Szaniecki

  • Des objets et des hommes — Par Elisabeth Lulin

    Les oeuvres rassemblées par le département de prospective industrielle du Centre Pompidou à l’occasion de l’exposition Multiversités Créatives nous projettent dans un monde où s’estompent les frontières entre le vivant et le non-vivant, entre le pensant et le non-pensant, entre la nature et l’artefact.

  • Regarder les données — Par Dominique Cardon

    À quelle mise en forme du social devrions-nous nous fier ? Comment représenter la société lorsque les outils numériques nous donnent des capacités accrues de représenter les êtres et les collectifs dans des espaces digitaux aux paramètres si flexibles que tout leur semble permis ?

  • Icônes: Projet collectif, Cartografia Insurgente — Visuels : Barbara Szaniecki, Antena Mutante,Bruno Vianna

  • Se libérer de la rengaine du remboursement — Par Yves Citton

    La dette est une affaire de mots, tout autant,
    voire bien davantage, qu’une affaire de chiffres.

  • Apprendre en s’endettant — Par Anne Querrien & François Rosso

    De bonnes fées se pressent depuis quelques années au chevet des étudiants pour leur assurer une nouvelle vie plus conforme aux exigences des marchés, c’est-à-dire pour les aider financièrement à consommer.

  • Icônes — Visuels : Henrique Oliveira, Matheus Rocha Pitta, Davi Marcos,Rosilene Miliotti,Imagens do Povo,Marcos Chaves

    Pour l’exposition « Travessias » Henrique Oliveira,
    Abcesso de beco Matheus Rocha Pitta, Circular Davi Marcos, Parado na Esquina Marcos Chaves, Amarésimples, Amarécomplexo