Créer une Alerte

Nina Stemme

numéro 67
date 10/2011
magazine Opéra Magazine
périodicité mensuel
Univers Musique Classique
partager
kiosque

Sortie nationale le mercredi 2 novembre

  • Entretien avec Nina Stemme

    Après avoir triomphé dans Tannhäuser pour ses débuts à l’Opéra National de Paris, la formidable soprano suédoise prépare sa prochaine prise de rôle : Minnie dans La fanciulla del West à Stockholm, le 17 décembre. Elle reviendra ensuite en France pour un programme Wagner à la Salle Pleyel, le 6 mars, puis Die Walküre en version de concert, au Théâtre des Champs-Élysées, le 24 avril.

  • Rencontres avec Jean-Claude Auvray

    À partir du 14 novembre, le metteur en scène français revient à La forza del destino, pour une nouvelle production de l’Opéra National de Paris dirigée par Philippe Jordan, avec Violeta Urmana et Marcelo Alvarez en tête de distribution.

  • Rencontre avec Giuseppe Sabbatini

    Le ténor italien, qui fit notamment les beaux soirs de l’Opéra de Paris en Faust, se consacre aujourd’hui à la direction d’orchestre et à l’enseignement. À partir du 10 novembre, il est le président du jury du Concours « Ottavio Ziino » à Rome.

  • Françoise de Rimini

    Malgré le discrédit dont le compositeur de Mignon et Hamlet souffre encore auprès de nombreux mélomanes, sa ville natale continue à se battre pour défendre son œuvre. En cette année 2011, où l’on célèbre le bicentenaire de la naissance d’Ambroise Thomas, l’Opéra-Théâtre de Metz a choisi de ressusciter, à partir du 18 novembre, son dernier opéra, créé à Paris en 1882 et inspiré, comme ses homonymes portant la griffe de Rachmaninov et Zandonai, par l’un des plus fameux poèmes de Dante.

  • En coulisse : Riga

    En levant le rideau, le 19 novembre, sur le dernier volet d’une nouvelle production de Der Ring des Nibelungen, la première scène lyrique lettone confirme à la fois son dynamisme et son intérêt pour Richard Wagner, qui fut directeur musical à Riga entre 1837 et 1839. Andrejs Zagars, son directeur général, qui a déjà relevé de nombreux défis au cours de son mandat, lève le voile sur le futur de la compagnie.

  • Et vogue l’opéra

    Evasion - Du 13 au 20 septembre, la Compagnie du Ponant organisait son sixième « festival en mer » à bord de L’Austral, le dernier-né de sa flotte. De Venise à Athènes, au fil d’escales en Slovénie, Croatie, Monténégro et Grèce, les passagers ont pu à la fois découvrir des sites grandioses et écouter de l’opéra, à terre ou sur le navire, avec le concours d’une équipe artistique emmenée par Jean-François Vinciguerra. Opéra Magazine était du voyage...