Créer une Alerte

Numéro 29

numéro 29
date 08/2012
magazine Rue Saint Ambroise
périodicité trimestriel
Univers Littérature
partager
kiosque
  • La collection — Par Cécile-Marie Hadrien

    Elle s’est penchée pour ramasser un pissenlit, miraculeusement sorti d’une faille dans le trottoir. Bien sûr, il est un peu souffreteux et son unique feuille est toute recroquevillée. N’a-t-il pas droit à la vie pour autant ? Enfin, maintenant qu’elle l’a cueilli... Elle presse délicate-ment la tige entre le pouce et l’index pour en éprouver la tonicité végétale.

  • Reset (Vertu turquoise) — Par Sophie Coiffier

    La route, dehors, sépare le monde en deux : d’un côté l’hyper et de l’autre la nationale. La route va d’un point du dehors à un autre. La route rejoint deux pôles. La route pour certains ne va nulle part. La route déborde de sa fonction, la route asphyxie, la route ammoniaque recompose l’horizon.

  • Le rire des petites filles — Par Marie de Quatrebarbes

    Maintenant que tu vas la quitter, la mer te semble plus belle. Et tu regardes le dos du garçon, parce que les gouttes ou le sable touchent sa peau, et qu’elle brille comme le trésor au fond du précipice.Et ces petites filles devant tes yeux qui se passent des bonbons. La brune — la plus jolie — passe le pot à sa voisine, passe d’une main à l’autre comme ça, d’un seul geste ample et fluide, la boîte à bonbons,au-dessus des cheveux de l’autre jeune fille.

  • S’en séparer — Par Didier Volphe

    Vous vous réveillerez dans le silence, en sueur, il ne sera pas tout à fait temps. Peut-être un mauvais rêve. Vous aurez soif, vous irez vous verser un verre de Bordeaux, souvent avec lui vous ouvriez une bouteille lorsqu’il venait passer la nuit.

  • Canicule — Par Daniel Leduc

    C’est lorsque tout est sec, que la terre craquelle comme un cuir trop rêche, que le moindre ruisseau s’assèche, que le moindre puits se tarit, c’est à ce moment-là, lorsque tout est sec, que tout devient humide. La sueur s’insinue entre les vêtements, elle poisse, dégouline,colle, fait du corps un immense ver luisant.

  • Histoire d’un ordinateur — Par Alejandro Zambra

    Traduit de l’espagnol (Chili) par Sévérine Linard

  • Où se rendre — Par Stéphane Bernard

  • La petite maison — Par Marianne Brunschwig