Créer une Alerte

Numéro 22

numéro 22
date 11/2010
magazine Vice
périodicité mensuel
Univers Mode
partager
kiosque
  • Buck Henry — Par Steve Lafreniere · Visuels : Terry Richardson

    En tant qu’auteur et acteur, Buck Henry a une des carrières les plus intéressantes de l’histoire de la télévision. Ce qui est assez singulier, c’est qu’il tient aussi cette place dans l’histoire du cinéma américain des années 1960 et 1970 durant ­lesquelles il a élargi le spectre de la comédie à la fois au cinéma et à la télé en y insufflant plus de politique, plus de sexe et plus de références à la culture pop qu’il n’y en avait jusqu’alors, créant de fait son format actuel.

  • Ecrivez un scénario en 12 ans — Par Bob Odenkirk

    Je veux écrire un scénario ! En 12 ans ! Voire plus ! Qu’est-ce que je peux apprendre dans votre cours ? Qu’est-ce que je saurai faire après ? Je veux connaître les SECRETS de l’écriture des plus GRANDS SCÉNARIOS en DOUZE ANS voire PLUS !

  • Chelsea Peretti répond aux questions de Carl Bennett — Par Carl Bennett

    Chelsea Peretti est une comédienne et auteure qu’on respecte et qu’on admire. Carl Bennett est un comédien et un auteur qu’on connaît et qui aime Chelsea Peretti. Carl a posé des questions auxquelles Chelsea a répondu.

  • La fin des comédies françaises populaires — Par Etienne Menu · Visuels : Krsn

    L y a à peu près dix ans, j’ai commencé la fac et mes parents se sont abonnés à Noos. Animé d’une profonde tolérance quant aux objets culturels diffusés par ce réseau, je me suis donc mis à bien « scotcher la télé » comme on disait à l’époque, et notamment les comédies populaires françaises considérées par expérience comme de très bons passe-temps – j’étais déjà fan de La Chèvre, Les Bronzés, Viens chez moi, j’habite chez une copine, Les Visiteurs, Le Dîner de cons et autres films savoureux et sans prétention.

  • Gilles Gaston-Dreyfus — Par Julien Morel · Visuels : Maciek Pozoga

    Pour moi, Gilles Gaston-Dreyfus est et restera à jamais le Toucan. Pourtant, cet acteur génial a joué dans des tonnes de pièces de théâtre, des centaines de films, et dans presque tous les épisodes du Centre de visionnage d’Édouard Baer – dans lesquels il campe un personnage de notaire provincial, bigot et on ne peut plus crapuleux, Maître Morissard. Mais c’est pourtant dans le rôle du Toucan, détective privé sans domicile fixe employé par la fille du président Jacques Chirac pour retrouver son caniche disparu que son image s’est infiltrée dans mon cerveau jusqu’à ce qu’il l’associe à jamais avec ce personnage.

  • Dans les coulisses avec Johnny Knoxville — Par Sean Cliver · Visuels : Jesse Pearson

  • Robert Smigel — Par Rocco Castoro · Visuels : Jesper Damsgaard Lund

    J’ai parfois du mal à croire qu’une personne comme Robert Smigel puisse exister. Il a gagné sa vie en remuant un couteau dans toutes les plaies de la culture populaire, et il l’a fait d’une façon à la fois hilarante et innovante. Personne d’autre ne pourrait se permettre de traiter Simon Cowell de « Connard ! » plusieurs fois d’affilée sur une chaîne de télévision nationale en se réfugiant derrière une marionnette de chien.