Créer une Alerte

Collection Grand angle

numéro 40
date 05/2012
magazine Zoo
périodicité bimestriel
Univers Bande dessinée
partager
kiosque
  • Grand angle : la collection grand spectacle de Bamboo

    Créée en juin 2002 au sein de la maison d’édition Bamboo, la collection Grand Angle fête ses 10 ans. Sans tambours ni trompettes, elle prend sa place dans le paysage du 9e art. Cet anniversaire, c’est l’occasion de faire le point avec Hervé Richez, le directeur éditorial du label.

  • La BD israélienne à l'heure française — Par Didier Pasamonik

    De plus en plus d’auteurs israéliens publient en France. Une bande dessinée originale, différente, influencée par la bande dessinée francophone, mais qui n’en renie pas pour autant son identité.

  • François Schuiten - Dans le bon wagon — Par Manuel F. Picaud

    Après l’architecture et sa grandiose collection des Cités obscures, et 30 ans après son épisode Le Rail avec Claude Renard, François Schuiten a choisi une locomotive peu banale comme sujet de son premier album comme auteur complet, mais aussi
    comme point de départ de développements multiformes.

  • Il était une fois dans le nord — Par Kamil Plejwaltzsky

    L’heroic fantasy, souvent décriée par quelques aristocrates de la bande dessinée d’auteur, connaît plusieurs réussites d’envergure. Tout le monde a en tête La Quête de l’oiseau du temps (premier cycle), Thorgal, Conan, ou plus récemment l’excellent Servitude. Dufaux et Aouamri se lancent aujourd’hui dans une épopée très prometteuse avec Saga Valta.

  • Les pieds nickelés : d'impayables filous — Par Didier Pasamonik

    La série est née en 1908 sous le crayon de Forton, puis remise au goût du jour après la Seconde Guerre mondiale par Pellos. Cent ans après leur création, les éditeurs se l’arrachent... Entre ruses et filouteries, retour sur l’itinéraire de ces escrocs franchement sympathiques.

  • Floyd Gottfredson, dans l'ombre de Walt Disney — Par Jérôme Briot

    Pendant 45 ans, Floyd Gottfredson fut le dessinateur en chef des strips quotidiens de Mickey, et pourtant, il n’a jamais signé ses bandes. Glénat rend hommage à cet artiste et à son oeuvre, dans une collection grand format aussi luxueuse qu’érudite.

  • Kazuo Kamimura : ivre de femmes et de dessins — Par Boris Jeanne

    Venue recevoir le prix Zoom Japon décerné à son père pour La Plaine du Kanto, Migiwa Kamimura en a profité pour nous parler de la richesse de l’oeuvre de son père, connu en France pour Lady Snowblood, Le Fleuve Shinano, Lorsque nous vivions ensemble, L’apprentie geisha, et Folles passions.