Janvier 1921

L’atelier de Charles Dublin

par Antonin Artaud

Avec la création de l'atelier, Charles Dullin entreprend l'importante affaire de l'assainissement et de la régénération des moeurs et de l'esprit du théâtre français. Il n'est pas besoin d'insister sur l'ignominie actuelle de la scène. Le Vieux-Colombier mis à part, nous n'avons pas à l'heure qu'il est de théâtre. L'Oeuvre ne pouvant être considérée que comme la mise en valeur marchande des belles tragédies du Nord

Le gosse

par Céline Arnauld

On a beaucoup vanté ce film avant même qu'il ne fût projeté. Evidemment, comme publicité c'était réussi ; seulement on a toujours une certaine déception lorsqu'on s'aperçoit qu'au lieu du château promis on ne vous offre qu'une cabane. Non pas que la cabane déplaise, mais l'imagination a travaillé et s'est formée aux promesses — et le public ne veut pas rêver au cinéma ; il veut voir des réalités, les vivre et en emporter à la fin du spectacle non pas l'oubli immédiat, mais un qui entrera dans sa vie comme un rayon qui se poserait sur le bord de sa fenêtre et y resterait éternel et immobile.

Cartomancie

par André Salmon

Dame de carreau. Redoute la reine à la rose Qui t'entraîne sur son carreau, Tu lui deviens une névrose Qu'elle irait publier tout haut

Par la fenêtre

par Paul Budry

La Beauté j'en ai beaucoup entendu parler à une Anglaise

Quatre dames de coeur

par Georges Gabory

Jehan Foucquet a laissé cette peinture du petit roi de Bourges qui nous fait comprendre si bien l'influence de la belle Agnès sur ce prince mélancoliquement idiot.

La femme d’après sa robe

par Anne Osmont

La Femme a toujours passé pour un sphinx impénétrable et il faut avouer que cet air de mystère n'est pas un de ses moindres attraits. Toutefois, un observateur peut, sur la foi d'indices les plus aisés à discerner, demander et obtenir le mot de l'énigme. Une science mal connue, méconnue même, la Physiognomonie, fille de l'Astrologie, pourrait suffire à révéler bien des secrets, mais bien peu de gens se donnent la peine d'étudier un visage trait par trait pour y lire l'âme et la pensée. On peut, avec moins de précision, mais avec une égale certitude, demander ces indiscrétions au vêtement de la femme, à sa coiffure, à ses manières, à tout ce qui nous saute aux yeux.

La chanson du Gabier

visuels: Halicka

Chantons pour passer le temps Les amours charmants d'une jeune fille Qui prit l'habit de matelot Et vint s'engager à bord du vaisseau. Aussitôt que son amour fut prise Aussitôt elle changea de mise Et prit l'habit de matelot Et vint s'engager à bord du vaisseau.

Mystagogie

par Antonin Artaud

La coquille brillante a rassemblé l'onyx Du paysage mort avec ses vieux feuillages ; Alors tombent les larges gouttes de l'orage qui retentit dans les cavernes de la nuit.

voir également

PopCorn City Lights
charlie chaplin · les temps modernes · charlot · le dictateur · les lumières de la ville · le kid
#1
2015-02
3 €
Le coeur à barbe Pour faire pousser le coeur
tristan tzara · erik satie · paul eluard · georges ribemont-dessaignes · andre breton · rrose sélavy
#1
1922-04
0 €