Le doublage

La traduction audiovisuelle : contraintes (et) pratiques

by Alain Boillat, Laure Cordonier

Entretien avec Isabelle Audinot et Sylvestre Meininger

Le doublage cinématographique et vidéoludique au Québec

by Germain Lacasse, Hubert Sabino, Gwenn Scheppler

Théorie et histoire

Le doublage au sens large : de l’usage des voix deliées

by Alain Boillat

M Le Maudit, ses doubles et son doublage

by François Albera, Claire Angelini, Martin Barnier

Une modernité sous tutelle

by Daniel Sánchez Salas

Le doublage des films d’Antonioni dans l’Espagne du début des années 1960

Doublage et détournement : “Un film peut en cacher un autre”

by François Bovier

Entretien avec Rolf Winnewisser

Rolf Winnewisser est l’un des représentants de la scène de l’art suisse des années 1970, époque où celle-ci croise les nouvelles tendances internationales: art conceptuel, performance, art processuel, etc. Winnewisser, le plus jeune des artistes à participer à la Documenta V de Kassel en 1972 (organisée par Harald Szeemann et Jean-Christophe Ammann), est principalement connu pour ses dessins, peintures et sculptures, sortes de nomenclatures visuelles relevant plus du processus de création et de recherche que de l’impératif de la production d’objets artistiques.

Peter Mettler, artisan du temps

Depuis plus de 20 ans, Peter Mettler, cinéaste canado-suisse né en 1958 à Toronto et figure de la nouvelle vague canadienne des années 1980, est également considéré comme un artiste polyvalent. Il expose régulièrement ses photographies, participe à des performances (danse, théâtre, etc.) en tant que scénographe et se livre au VJing en collaborant avec de nombreux DJ dans des festivals de musique électronique. Cet essayiste du cinéma du réel évolue « aux frontières de beaucoup de choses – entre continents et cultures, entre formes cinématographiques, [...] entre intellect et intuition, entre document et illusion, entre masculin et féminin, entre ordre et chaos».

Noces : un dispositif filmique complexe et une réception plurivoque

Noces est un film réalisé par Philippe Béziat. Issu d’une coproduction franco-suisse, il est sorti en France le 8 février 2012 et en Suisse romande le 26 septembre de la même année. Il met en scène, dans le Lavaux, une production contemporaine de l’œuvre Les Noces, des répétitions à la présentation de la pièce dans son intégralité. La particularité de cette représentation, qui constitue l’aboutissement du film, réside dans le fait qu’elle n’est pas jouée devant un public, et était d’emblée prévue pour être exclusivement filmée.

Versions originales ou doublées : le contexte suisse de l’exploitation – Entretien avec Cédric Bourquard

Réalisé au début du mois de janvier 2013, le présent entretien s’inscrit dans le prolongement de la thématique du doublage abordée dans ce numéro. Cédric Bourquard nous y fait part de l’expérience qu’il a acquise dans les deux domaines de la filière cinématographique qui concernent le plus directement cette problématique, soit l’exploitation et la distribution. En effet, après avoir été responsable de la programmation chez Métrociné à Lausanne dès 1996, puis chez Pathé Suisse à partir de 2001, Cédric Bourquard travaille désormais auprès de la société de distribution et de production Ascot Elite à Zurich. Son point de vue offre un éclairage sur la question du doublage en lien avec les conditions concrètes de la diffusion cinématographique en Suisse, considérablement affectées dans notre pays par le plurilinguisme.