Le siècle de Voltaire

Les Lumières de la raison et de l’émancipation

By Anne Debroise

Le XVIIIe siècle occidental est marqué par une multitude de mutations dans tous les domaines de la société. Des avancées parfois importantes, souvent insuffisantes ou même marginales, mais qui toutes concourent à l’émergence d’un homme nouveau : un homme résolument tourné vers l’avenir, un citoyen capable de penser par lui-même et ayant la volonté de prendre son destin en main. Cette évolution des esprits est animée et soutenue par une élite de penseurs et de philosophes qui distillent dans les rangs de la bourgeoisie intellectuelle leur soif de liberté et leur rejet de tous les fanatismes. Leurs idées s’infiltreront dans toutes les franges de la société.

L’Europe des idées neuves

By Pascale Desclos

Au fil du XVIIIe siècle, les Lumières allument de multiples foyers en Europe. Le désir de savoir et de progrès est général. Les idées nouvelles circulent de plus en plus vite, mais elles doivent s’adapter aux particularismes nationaux en matière de religion, de politique ou d'économie.

Michel Delon

By Jean-François Mondot · Illustrations: Olivier Roller

Les Lumières ne sont ni un programme ni un dogme. Elles se caractérisent d’abord par leurs combats contre la censure, l’arbitraire, l’injustice, et leur volonté de faire prévaloir l’esprit de discussion sur toutes les différences.

La passion des sciences

By Nicolas Chevassus-au-Louis

Au XVIIIe siècle, la science fait partie de la culture de tout honnête homme. Au sein d’une élite élargie, on se passionne pour les sciences au point de réaliser soi-même des expériences.

Un cabinet de physique idéal

By Pascale Desclos

Au siècle des Lumières, les grands principes des lois de la physique se dessinent. Des appareils nouveaux, tels le microscope, la pompe à air, le baromètre mettent sous les yeux de chacun des phénomènes jusqu’alors insoupçonnés… Dans toute l’Europe, d’habiles artisans, opticiens, horlogers, mécaniciens se lancent dans la fabrication d’instruments scientifiques. Les modèles de luxe qui sortent de leurs ateliers mettent l’apprentissage des sciences à la portée d’une clientèle élargie de savants, de collectionneurs et d’amateurs éclairés. Dès lors, il n’est plus de roi, d’aristocrate, de financier, de riche bourgeois qui n’affirme son rang par l’entretien d’un cabinet de physique. Voltaire lui-même succombe à la mode. Véritables salons mondains, les plus prestigieux de ces cabinets sont le théâtre d’expériences parfois spectaculaires. Des savants viennent y expliquer la mesure des longues distances, la chute des corps ou l’électricité. Avec l’aide de l’antiquaire Jean-Yves Jehan, expert agréé en instruments scientifiques, nous avons constitué ce petit cabinet de physique imaginaire…

L’Encyclopédie, un monument dédié à la raison

By Marielle Mayo

Portée par la vogue des dictionnaires, profondément moderne, l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert fait appel aux meilleurs savants pour dresser le tableau des sciences, des arts et des métiers. En butte à la censure et à la critique, cette oeuvre phare des Lumières n’en connaîtra pas moins un succès sans précédent.

Les Lumières ont-elles foi en Dieu ?

By Betty Mamane

Dieu a-t-il créé l’Univers ou n’est-il qu’une invention humaine ? Déistes et athées exposent leurs idées, certains ne voyant dans la religion que l’asservissement des croyants. Mais tous auront semé les idées de liberté et de tolérance.

Révolutionnaires ?

By Jean-François Mondot

Voltaire ou Montesquieu, sans remettre en cause le principe de la monarchie, ont défendu la liberté et critiqué les injustices et les fanatismes. Ont-ils vraiment inspiré la Révolution ?

Les esprits éclairés et les laisséspour-compte

By Philippe Testard-Vaillant

Salons, clubs, académies des grandes villes… Les idées neuves diffusent dans des cercles fermés où gravite l’élite. Le peuple, lui, tenu en piètre estime, s’applique surtout à améliorer son quotidien.

Une France à l’ombre de la raison

Les intellectuels ont beau s’échiner à les dénoncer et les ridiculiser, les superstitions populaires, tapies dans l’ombre, prospèrent, plus en forme que jamais, en ce siècle pourtant bien éclairé.

Une science en quête de panacée

By Sophie Crépon

Électrothérapie, inoculations… Jusqu’à la mise en place d’une véritable réglementation, la médecine est un laboratoire d’expérimentations et d’idées où prédomine la recherche d’un remède miracle à tous les maux.

Le mesmérisme ou le fluide guérisseur

By Fabienne Lemarchand

Mesmer s’est rendu célèbre par son fluide magnétique curatif. Déconsidéré par la science, le mesmérisme ouvrira la voie au somnambulisme magnétique, précurseur de l’hypnose.

Lumières sur la traite et l’esclavage

By Hélène Staes

La traite des esclaves n’est jamais aussi florissante qu’au XVIIIe siècle. Mais en même temps émerge un courant anti-esclavagiste. Paradoxe du siècle des Lumières ?

Voltaire en clair-obscur

By Christophe Migeon · Illustrations: Olivier Roller

Cette icône de la philosophie des Lumières, cette conscience libre dévouée à la tolérance fut-elle vraiment un esclavagiste homophobe qui détestait les juifs, les musulmans et les femmes ?

Deux siècles d’anti-Lumières

By Nicolas Chevassus-au-Louis · Illustrations: Bruno Mallart

Refus des préjugés, priorité donnée à la raison et aux sciences, liberté de l’individu et de sa conscience, existence de valeurs universelles… Toutes les grandes idées des Lumières ont été combattues par d’autres penseurs, dès leur formulation et depuis plus de deux siècles. Mais ces courants ont-il une cohérence ?

related issues

L'événement Bardot par Viansson
coupe du monde · espagne · brigitte bardot · viêt-nam · marcel barbu · esclavage
#7
1966-08
0 €
chine · mémoire · dieu · al-qaïda · alzheimer · bombay
#42
2013-04
5,10 €