Le Petit Prince souffle ses 70 volcans

Zoom sur...

- Petit Prince du livre - L’Écume des jours, du roman au film (1946-2013) - Kipling dans la jungle des livres - Prières exaucées pour les fans de Truman Capote - Louis Vuitton, le luxe et la Plume - Les réprouvés des lettres - Reconstituer la vérité - La correspondance de Juliette Drouter et Victor Hugo mise en ligne - Concours d'ex-libris autour de Louis Feuillade - Jean de Gonet, reliures de création - Art Square : le patrimoine écrit au cœur du salon du livre - Paris, rendez-vous internationale du livre ancien - La grande rafle nazie des manuscrits

Perles rares

by Patrick Poivre d'Arvor

Quand s’achève une saison littéraire (et la rentrée dite de janvier est presque aussi importante que celle de septembre : plus de 500 romans), on a toujours le regret de voir s’échapper quelques perles des filets que remontent les pêcheurs professionnels, à savoir les critiques littéraires. D’où l’utilité de cette petite revue de ce qui m’a plu et de ce qui, à mon sens, n’a pas été assez aidé.

Ecrivains en séries

Les séries télé constituent un arrière-fond sonore et visuel qui influe sur les formes et les imaginaires déployés par les écrivains d’aujourd’hui. Tour d’horizon des relations entre écrivains, écriture et séries télé en France et aux États-Unis.

La belle leçon de partage de la bibliothèque de Cambridge

En raison de leur fragilité à la lumière et à la manipulation due à leur grand âge, de nombreux manuscrits anciens sont contraints de rester à l’abri des regards et sont très rarement présentés au public. En outre, lorsqu’ils ont la chance de sortir de leur précieux lieu de conservation, leur exposition est souvent très limitée dans le temps et le scientifique ou le visiteur doit se contenter la plupart du temps de la présentation d’une ou deux pages. Seule alternative à toutes ces problématiques de conservation : la numérisation. Direction l’Angleterre pour découvrir l’une des plus belles réussites en la matière de l’année 2012.

Paul Éluard, Une liberté sur paroles

Engagé de la première heure, collectionneur d’art premier, expert en cadavres exquis, Éluard fut un amoureux de l’encre et du papier comme l’attestent ses manuscrits et les nombreuses rencontres qu’il a occasionnées entre textes et images. Une exposition au Palais Lumière à Évian, Paul Éluard, poésie, amour et liberté, rend aujourd’hui hommage à cette écriture plus visuelle que jamais.

L’Imprimerie nationale : le dernier dépositaire de l’ère Gutenberg

À l’ère du numérique, il existe encore un endroit au monde capable de fabriquer des livres suivant des procédés traditionnels, un lieu en outre fortement chargé d’histoire et possesseur d’un patrimoine exceptionnel : l’Imprimerie nationale.

Le Petit Prince, une histoire pleine de vérité

Lorsque Le Petit Prince est publié à New York le 6 avril 1943, Saint-Exupéry se prépare à quitter l’Amérique qui fut sa terre d’exil et d’accueil pendant plus de deux ans (janvier 1941 - avril 1943). Tourmenté d’être séparé des siens et de son pays, désespéré d’être coupé de l’action et du combat, il ne pense qu’à retrouver ses camarades du Groupe de reconnaissance II/33 quitté après sa démobilisation en juillet 1940 : « Mon premier tort est de vivre à New York quand les miens sont en guerre et meurent ».

Hauteville House

Dans l’île anglo-normande de Guernesey, sur les hauteurs du port de Saint Peter’s, se dresse une maison blanche. Pas un pouce de sa décoration n’a échappé à Victor Hugo qui, durant ses années d’exil, l’a transformée en « autographe sur trois étages ».

Émile Littré, entre linguistique et sociologie

Le visage d’Émile Littré pourrait illustrer à lui seul la rudesse et la sécheresse de la discipline à laquelle il s’est donné tout entier à travers son dictionnaire, la lexicographie. Parmi les grands dictionnaires de la langue française, le Littré tient une place particulière, avec le Dictionnaire de l’Académie française. Il est une œuvre à part entière, non seulement un outil de référence mais aussi une œuvre lisible dans son ensemble ou par morceaux choisis. Cette année 2013 marque les 150 ans de la publication du Littré. L’occasion de vous faire découvrir la genèse de ce monument à travers les placards d’épreuves corrigées.

Olivier d’Agay : pilote de la Succession Saint-Exupéry

Olivier d’Agay est l’un des nombreux héritiers qui continuent à faire vivre en France et dans le monde la mémoire de Saint-Exupéry à travers la Succession Saint-Exupéry. Il nous parle de la Succession, des 70 ans du Petit Prince, des 70 ans à venir de la mort de Saint-Ex et de son glorieux ancêtre. Rencontre avec le Petit Prince de la Succession Saint-Exupéry, qui la pilote de main de maître.

Mu, l’Atlantide du pacifique, le continent perdu des écrits de James Churchward

L’idée de continent originaire, berceau de toutes les grandes civilisations, spécialement celles qui ont bâti des pyramides (Égyptiens, Mayas, Mésopotamiens), a notamment été exprimée pour la première fois par l’archéologue et photographe Auguste Le Plongeon (1826-1908), Américain d’origine française. Charles Étienne Brasseur de Bourbourg (1814-1874), un ecclésiastique et historien français, a lui vers la même époque prétendu avoir découvert le nom de Mu dans les anciens codex mayas, dont l’écriture était encore indéchiffrée. Si on a donné le nom de Mu à ce continent mythique, supposé se trouver quelque part au milieu du Pacifique, c’est qu’il s’agissait de trouver une alternative à l’Atlantide, un autre continent perdu, mais dans l’océan Atlantique cette fois. L’Atlantide plus proche de l’Europe a enflammé les imaginations depuis Platon et cela continue aujourd’hui encore. Mu est certainement moins connu et donc pour les esprits curieux de Plume, un mystère encore plus fascinant.

Le fabuleux destin des mots-rébus

Avis aux amateurs d’énigmes en général et de jeux d’esprit en particulier ! Les clins d'oeil imagés de Jean-Paul Rouland, de Gérard Collin-Thiébaut et de Pierre Garcette nous invitent de ce pas à passer de l’autre côté du miroir…

L’amère solitude d’un orgueilleux

Traditionnaliste obsédé par la crainte d’une désintégration nationale, Maurice Barrès, écrivain, député, académicien, n’avait de cesse que d’échapper à sa tentation d’un absolu pessimisme. Le nationalisme social fut pour lui une cause à défendre, une réponse au penchant sombre de sa personnalité et, bien évidemment, le motif d’un malentendu qui perdure et stigmatise encore son œuvre.

Salah Stétié, des couleurs et des mots

L’histoire d’amour entre les mots et l’image, plus particulièrement entre la poésie et l’art pictural, dure depuis fort longtemps, mais c’est probablement à partir du XXe siècle qu’elle s’est révélée au public à travers ce qu’il est convenu d’appeler le livre d’artiste. Si des ouvrages ont bien raconté la genèse du phénomène et témoigné de son apothéose, on doit aujourd’hui à une exposition de pouvoir apprécier toute la puissance créatrice de ces œuvres à quatre mains. Il faut dire que le poète et écrivain à qui cette manifestation rend hommage est un virtuose en la matière.