Ingeborg Bachmann

Ingeborg Bachmann

Martin Rueff: « Un jour viendra » François Rétif: « De moi sans fin poussent des mains»

Bachmann-Celan

L'alliance d'amour avec les morts - Trois lettres d'Ingeborg Bachmann présentées et traduites par Bertrand Badiou Paul Celan, Deux poèmes de retour, traduits et présentés par Jean-Pierre Lefebvre

Etudes

Susanne Böhmisch, Quelles voix dans l'altérité ? Ingeborg Bachmann et Paul Celan Barbara Agnese, Un seul pays ne suffit pas - La collaboration d'Ingeborg Bachmann à deux revues internationales Alice Hattenville, William Turner / Ingeborg Bachmann - La lumière en face Barbara Agnese, De la maison de l'être à la colonie pénitentiaire - Ingeborg Bachmann et Martin Heidegger, traduit de l'allemand par Christophe Martin

Giuseppe Ungaretti

Ingeborg Bachmann, « ...la première chose que j'entendis de lui, ce ne sont pas ses paroles, mais son rire, son rire... » Yves Bonnefoy, Un visage dans des poèmes - Le Nouveau Meridiano des poèmes de Giuseppe Ungaretti Carlo Ossola, « Comme une blessure de lumière dans l'obscurité » - Ungaretti poète européen, traduit de l'italien par Martin Rueff Deux poèmes manuscrits du fonds Ungaretti, traduits de l'italien par Michel Deguy et Martin Rueff