L’Homme invisible

En images

par Marianne Selli · visuels: Beya Rebai, Yimeng Sun, Charlotte Platin

Jack Griffin, un scientifique obsédé par son travail, a trouvé le moyen de devenir invisible grâce à une formule qu’il a inventée.

Derrière le décor

par Jean-Maël Thomas · visuels: Julie Paba

L’invisibilité n’a pas été inventée par Herbert George Wells en 1897 dans son roman L’Homme invisible. C’est Platon, un philosophe grec, qui l’évoque pour la première fois dans son livre La République, écrit il y a plus de 2 300 ans !

Raconte-moi ton histoire

par Alexis Lormeau · visuels: Adam Da Costa

T’arrive-t-il de t’ennuyer ? Herbert George Wells, souvent. Il faut dire que ses parents l’ont inscrit dans une école très stricte qui enseigne principalement l’économie*. Né au XIXe siècle au sein d’une famille anglaise modeste*, il n’a pas beaucoup d’autres divertissements pour combler son ennui que la lecture.

Rendez-vous avec... Colin

par Odile de Lacroix · visuels: Suji Park

Depuis qu’il est tout petit, Colin Ruffin est passionné de films anciens. Il nous raconte aujourd’hui son métier qui consiste à restaurer* et conserver* les chefs-d’oeuvre du cinéma.

Silence... ça tourne !

par Pauline Payen · visuels: Noémie Billy

L’Homme invisible a marqué le cinéma d’horreur des années 1930, en grande partie grâce à ses effets spéciaux époustouflants pour l’époque ! Malgré leurs 85 ans, les trucages du film de James Whale paraissent toujours aussi bien réalisés. PopCorn remonte jusqu’aux premiers effets spéciaux… qui sont aussi vieux que le cinéma !

Les universal monsters

par Antoine Herren · visuels: Lou Mogis

Sais-tu ce qui se cache derrière l’expression Universal Monsters ? En anglais, « Monsters » signifie « monstres », et Universal désigne le plus vieux studio* américain encore en vie ! Il y a plus de 100 ans, Carl Laemmle s’intéresse énormément au cinéma et fonde la Universal Film Manufacturing Company. C’est un nom un peu long et compliqué... Nous appelons donc sa société Universal.

C’est ta scène !

par Marianne Selli · visuels: Gabriel Giraudet

Oh non ! Des gouttes de la potion d’invisibilité sont tombées sur le script lors du tournage. Certains mots de cette scène de L’Homme invisible ont disparu… Retrouve le sens du scénario en comblant les blancs encadrés comme cela à l’aide des mots situés en bas de la page. Pour t’aider, tu peux même découper les étiquettes et les recoller au bon endroit.

À vos ciseaux !

par Juliette Chautemps · visuels: Diane Marchal

Dans le film de James Whale, le personnage de l’homme invisible peut être distingué par le spectateur grâce à ses vêtements et ses accessoires. Ceux-ci sont très importants car ils permettent à un personnage complètement transparent d’être physiquement présent à l’écran.

Le soufflément

par Jean-Maël Thomas

Le passage du muet au parlant

voir également

L'Art du Cinéma Le cinéma est romanesque
raoul ruiz · howard hawks · les neiges du kilimandjaro · mitchell leisen · james whale · david simon)
#87
2014-10
9,75 €
Science fiction magazine Jurassic World
jurassic world · emily blunt · james whale · le grand bleu · bryce dallas howard · iron men
#101
2018-08
3,50 €