Matériel, le guide 2016

Les fulgurances de Lucien Clergue

By Yann Garret · Illustrations: Lucien Clergue

Un an après sa disparition, le photographe arlésien est célébré au Grand Palais à Paris, du 13 novembre au 15 février 2016. Une grande rétrospective qui met l’accent sur ses premiers travaux, et qui permettra de réévaluer l’oeuvre de Clergue, trop souvent réduite à la photo de nu ou à son statut de père fondateur des Rencontres d’Arles.

Le reflex est mort, vive le reflex !

By Philippe Durand

Le reflex a la vie dure. Datant du début du XXe siècle, ou même de la fin du XIXe, l’idée astucieuse de faire transiter la visée par un jeu de miroirs à travers l’objectif résout le problème de parallaxe et de cadrage induit par la visée via une fenêtre, ou un objectif séparé. Popularisée dans les années 50 par les Japonais de Pentax, Nikon, Canon et Yashica, la visée reflex est alors devenue la norme de tout appareil photographique sérieux (Leica mis à part). Mais voici que débarque le numérique et son affichage sur écran, à l’arrière ou miniaturisé dans le viseur.

Des boîtiers complets et évolutifs

By Nicolas Mériau

Sérieusement concurrencés par les hybrides, notamment en termes de qualité d’image, les reflex n’ont plus le vent en poupe. Pourtant, quand on débute et que l’on recherche un premier boîtier “sérieux”, c’est une option à ne pas négliger. En effet, les reflex gardent l’avantage dans des domaines clés, comme l’autofocus ou la visée, et ils ont aussi la capacité d’accompagner longtemps les photographes dans leur progression, du fait de leur polyvalence et de leurs fonctions très complètes.

Des reflex experts aux caractéristiques pros

By Nicolas Mériau

Dans la catégorie des reflex experts se côtoient des appareils APS-C et les boîtiers plein format les plus abordables, comme le Nikon D610 et le Canon EOS 6D. Bien construits, ces appareils empruntent de plus en plus aux gammes professionnelles, que ce soit pour l’ergonomie, les fonctionnalités, la mesure de l’exposition ou l’autofocus. Et comme leur tarif reste raisonnable – de 950 à 1 700 € –, ce sont des boîtiers particulièrement séduisants.

Fiabilité, solidité et adaptabilité

By Nicolas Mériau

Un boîtier pro ne doit jamais vous laisser tomber, quelles que soient les circonstances. C’est pour cette raison qu’ils sont construits comme des tanks et qu’ils embarquent le meilleur de la technologie photo actuelle. Ils offrent aussi d’importantes possibilités en termes de personnalisation, de manière à s’adapter au mieux au flux de production de chaque photographe. Bref, ce sont des boîtiers quasi-parfaits, à l’exception de leur poids, de leur encombrement et de leur tarif…

Le meilleur des deux gènes…

By Renaud Marot

Le terme “hybride” traduit bien les incertitudes des acteurs de l’industrie photographique lorsque les premiers représentants de cette catégorie de boîtiers firent leur apparition il y a maintenant sept ans. Ceci étant, en agronomie, l’hybridation de deux variétés sert à retenir le meilleur de chacune d’elles pour une résultante améliorée. C’est peut-être ce qui explique que ces petits Frankenstein à pixels connaissent un tel succès ! Car, au fil des ans, ils se sont imposés comme une jolie solution photographique.

Les questions à se poser à l’heure du choix

By Renaud Marot

Sous la dénomination de compact, c’est-à-dire boîtier dont l’objectif n’est pas interchangeable, on trouve des appareils bien différents dans leur gabarit et leur philosophie : un bridge 24-2 000 mm ne répondra évidemment pas aux mêmes besoins qu’un 20 mm fixe ! Voici quelques points qu’il est bon de soupeser avant de se déterminer sur un modèle ou un autre…

Photo mobile les nouveaux compacts

By Philippe Fontaine

Le compact amateur est mort, vive le smartphone ! Eh oui, en à peine cinq ans, le téléphone portable s’est imposé comme le nouveau standard de la photographie grand public. Il suffit de regarder autour de soi : en vacances, en soirée, dans la rue ou sur la plage, les bons “vieux” compacts numériques ont laissé la place aux smartphones. Et ce n’est pas étonnant car la qualité des images ne cesse de s’améliorer. Les nouveaux téléphones intègrent des capteurs de très haute définition épaulés par de puissants processeurs d’images capables de corriger efficacement les défauts de leurs piètres optiques. Et si cela ne suffit pas, les clichés peuvent encore être améliorés grâce aux puissants outils de retouche qui les accompagnent.

Transstandard expert

By Claude Tauleigne

Ce nouveau transstandard Nikon destiné aux reflex à capteur APS-C se veut ambitieux, comme l’indique son tarif assez musclé. C’est même le plus cher de tous les zooms Nikon DX à ouverture glissante. Face à une concurrence très active dans ce créneau, aura-t-il des arguments qualitatifs suffisants pour convaincre les experts ?

Le reporter revisité

By Claude Tauleigne

Après 17 ans, le vénérable Canon 35 mm f:1,4 L quitte la scène au profit d’une version améliorée qui inclut de nouvelles technologies optiques et une nouvelle construction, plus en phase avec les reflex numériques actuels

Retour aux focales fixes

By Claude Tauleigne

La surprise semble de taille : Tamron a dévoilé deux focales fixes lumineuses, dont ce 45 mm f:1,8, avec l’ambition non dissimulée de rivaliser avec les ténors du domaine. Après la montée en gamme de Sigma, Tamron est donc le deuxième opticien indépendant à monter sur le ring.

related issues

Inter Numéro 34
exposition · photographie · art postal · poésie visuelle · collages poétiques · logomotives
#34
1986-12
3 €
allemagne · photographie · chicoutimi · peter schrader · klaus staeck · la documenta
#17
1982-10
2 €
Ciel variable Forensique / Forensics
photographie · justice · forensique · médico-légale · criminalistique · preuve
#93
2013-01
9 €