Avignon en scène(s) 2018

Thyeste

par Catherine Robert

Thomas Jolly met en scène Thyeste, de Sénèque, dans la traduction de Florence Dupont. Une version fidèle à la manière antique, qui exacerbe la théâtralité et renoue avec l’essence de la tragédie.

Pur présent

par Catherine Robert

Le directeur du Festival d’Avignon y présente cet été Pur présent, sa dernière création, une trilogie tragique pour le temps présent, et aboutit le travail mené au centre pénitentiaire du Pontet, avec Antigone, une pièce jouée par les prisonniers à La Scierie, nouveau lieu de représentation.

Oskaras Koršunovas

par Agnès Santi

Metteur en scène majeur de la scène européenne, Oskaras Koršunovas est relativement peu visible sur les scènes françaises. Parmi ses succès, Hamlet, Les Bas Fonds, Miranda d’après La Tempête, ou plus récemment La Mouette – une pure merveille. Il présente avec sa troupe pour la première fois en France sa mise en scène de Tartuffe, qu’il inscrit pleinement dans notre temps.

Gérard Gelas

par Isabelle Stibbe

Gérard Gelas crée La Putain respectueuse de Sartre, une pièce en forme de chasse à l’homme qui traite du racisme et que le metteur en scène explore particulièrement sous l’angle de la manipulation.

Étienne Gaudillère

par Anaïs Heluin

À la tête de sa Compagnie Y, Étienne Gaudillère défend un théâtre en prise avec l’actualité dans ce qu’elle a de plus complexe. Dans Pale Blue Dot, sa première création, il retrace l’affaire WikiLeaks sous la forme d’une saga très documentée.

Lorraine Pintal

par Anaïs Heluin

Directrice du Théâtre du Nouveau Monde à Montréal, Lorraine Pintal adapte le chef-d’oeuvre de l’auteur québécois Réjean Ducharme, L’Avalée des avalés (1966). Un roman qui a révolutionné la manière d’écrire l’enfance.

Ô ma mémoire

par Isabelle Stibbe

La comédienne Sarah Lecarpentier rend hommage à son grand-père Stéphane Hessel à travers une adaptation de son livre Ô ma mémoire, la poésie ma nécessité.

LoDka

par Anaïs Heluin

En 2005, c’est au Théâtre du Chêne Noir que le public français découvrait pour la première fois La Famille Semianyki du collectif éponyme d’artistes russes. Le succès fut immense. On les retrouve cette année avec LoDka, leur nouvelle création.

Claude Brozzoni

par Catherine Robert

Claude Brozzoni adapte et met en scène les chants des antiques aèdes pour une rencontre entre les spectateurs, un comédienchanteur et un musicien, sans aucun artifice, dans la pure beauté d’un conte à dire.

Le Grand Théâtre d’Oklahama

par Isabelle Stibbe

Pour leur 5e collaboration, les metteurs en scène Madeleine Louarn et Jean-François Auguste adaptent plusieurs textes de Kafka sous les angles de l’exclusion et de la domination, des problématiques qui font particulièrement écho aux acteurs de la compagnie Catalyse, tous handicapés mentaux.

Anne-Cécile Vandalem

par Éric Demey

Révélée il y a deux ans à Avignon avec un retentissant Tristesses, Anne-Cécile Vandalem propose avec Arctique d’opérer un voyage politique haletant dans les mers glacées du Grand Nord.

Gurshad Shaheman

par Isabelle Stibbe

Poursuivant ses questionnements sur l’identité présents dans sa trilogie Pourama Pourama, l’auteur et metteur en scène francoiranien Gurshad Shaheman livre un texte en forme de fragments d’après des entretiens réalisés auprès d’exilés issus du Moyen- Orient ou du Maghreb.

Ariane Mnouchkine

par Agnès Santi

Que de chemin parcouru depuis 1964, année de création du Théâtre du Soleil par Ariane Mnouchkine et les siens ! Utopie active abritée dans une maison-théâtre, le Théâtre du Soleil est un phare dans notre paysage théâtral. Figure majeure de la création contemporaine, Ariane Mnouchkine a depuis ses débuts présenté au Festival d’Avignon plusieurs spectacles, dont le plus récent fut Les éphémères en 2007. étonnamment, le Théâtre du Soleil est depuis lors absent du Festival, dont il représente pourtant l’esprit fondateur.

Chloé Dabert

par Isabelle Stibbe

Après s’être fait remarquer par sa mise en scène de J’étais dans la maison et j’attendais que la pluie vienne de Jean-Luc Lagarce à la Comédie-Française, Chloé Dabert s’attaque au classique de Racine où il est aussi question de famille, de choix et d’amour.

Road Movie en HLM

par Isabelle Stibbe

La comédienne Cécile Dumoutier raconte la reconstruction d’une mère qui, après une séparation, vit seule avec son fils. Avec la musicienne Minouche Brio, elle explore dans ce « solo à deux » le thème de la monoparentalité.

voir également

la station · chassol · thomas jolly · emmanuel meirieu · amala dianor · geo condé
#44
2017-04
0 €
Théâtral Magazine Isabelle Adjani
ivo van hove · olivier py · robin renucci · thomas jolly · christophe rauck · david bobée
#72
2018-08
3,60 €