Romane Bohringer

Romane Bohringer

par Gilles Costaz

Sauvage et littéraire, de Peter Brook à Pierre Pradinas de Shakespeare à Annie Ernaux

Joséphine Berry

par Hélène Chevrier

Fleur et Oliv sont pauvres et vont bientôt devenir parents. Un miracle se produit : on leur offre une magnifique maison. Ils acceptent y compris les conditions ignobles de sa rénovation en se persuadant que c’est pour le bien de leur enfant. C’est à Londres que Joséphine Berry et Louis Bernard ont découvert cette pièce surréaliste de Philip Ridley. Ils l’ont traduite et produite pour l’amener en France, d’abord à Avignon puis aujourd’hui à Paris.

Matila Malliarakis

par Gilles Costaz

On l’a vu cet automne jouant dans la transposition de La Cerisaie par Susana Lastreto. Matila Malliarakis se consacre actuellement à l’interprétation de L’Eternel Premier, l’adaptation d’Anquetil tout seul de Paul Fournel par Roland Guenoun, qui rencontre un grand succès à Paris et en tournée depuis plus d’un an.

Mathilda May

par Jean-François Mondot

Après le succès d'Open Space en 2015, qui racontait les aléas de la vie de bureau, Mathilda May creuse le sillon d'un théâtre visuel et musical très personnel. Avec sa nouvelle pièce, Le Banquet, elle écarte les mots mais utilise tout le reste : musique, chorégraphies, vidéos...

Ariane Ascaride

par Hélène Chevrier

Elle termine à peine le diptyque de Simon Abkarian, Audelà des ténèbres, qu’elle revient déjà au Lucernaire avec Didier Bezace dans une lecture de textes d’Aragon et Elsa Triolet. L’occasion de redécouvrir ce couple mythique de deux grands poètes.

Alexander Zeldin

par Hélène Chevrier

Dans Love, Alexander Zeldin nous plonge au coeur de la misère sociale, dans un lieu d’accueil où des migrants, des vieux, ou des chômeurs doivent partager pendant un temps indéterminé un quotidien déjà pas facile. Pour écrire cette pièce, il a lui-même dormi dans ces lieux et de cette immersion, il n’a gardé que l’humanité brûlante de ces personnes en situation précaire.

Gabriel Dufay

par Hélène Chevrier

Après les amours fantômes de Robert Desnos, Gabriel Dufay poursuit son exploration de l’invisible avec une pièce de la jeune poétesse anglaise Kate Tempest. Dans Fracassés, trois amis se retrouvent dix ans après la mort d’un des leurs en se demandant ce qu’ils ont fait de leur vie…

Christian Benedetti

par Patrice Trapier

Avec Ivanov, le metteur en scène poursuit son intégrale du dramaturge russe, sur un rythme rapide à même de produire “des collisions signifiantes”...

Adrien Béal

par Hélène Chevrier

Adrien Béal explore la vérité comme un phénomène naturel variable selon les circonstances qui l’entourent. Dans Perdu connaissance, la perte de connaissance d’un personnage entraîne la perte de connaissance de son entourage contraint de s’interroger sur son rôle dans la société.

Philippe Quesne

par Vincent Bouquet

Dans Crash Park, la vie d’une île, Philippe Quesne transforme un îlot inhabité en vaste terrain d’observation d’un groupe de rescapés d’un accident d’avion, avec, toujours, ce regard mélancolico-poétique qui fait sa marque de fabrique.

Stéphane Braunschweig

par Gilles Costaz

Il n’y a pas de XVIIe siècle pour Stéphane Braunschweig quand il monte Molière. Tout se passe aujourd’hui. C’est à nouveau le cas avec son Ecole des femmes tournée vers les thèmes de la domination masculine et de la revendication féminine.

L’Ecole des femmes de Jouvet à Bezace

par Gilles Costaz

En compagnie de Georges Forestier

Irène Jacob au-dessus du vide

par Gilles Costaz

Comédienne et chanteuse, Irène Jacob est familière des défis inattendus. Elle a répondu aux propositions pour le moins périlleuses de Katie Mitchell (La Maladie de la mort de Duras) et de Roland Auzet, avec ce VxH qui remixe La Voix humaine de Cocteau et place l’actrice en altitude au-dessus du public. Créé au 104, le spectacle est repris à Lyon, aux Célestins. Prochain défi d’Irène Jacob : Retour à Reims de Didier Eribon mis en scène par Thomas Ostermeier.

Céline Champinot

par François Varlin

...ou plutôt avec le dieu de la Bible. Les textes qui ont bercé son enfance l’ont conduite à un dissensus avec ce dieu à qui elle aimait parler. Elle a imaginé des scouts sortant du catéchisme, pétris des valeurs de l’Ancien Testament et se révoltant, dans un spectacle : La Bible vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable en tournée et au Théâtre de la Bastille du 20 novembre au 8 décembre.

Françoise Fabian

par François Varlin

Elle s’avoue fébrile, prenant un risque en faisant cet album de chansons sorti en mai dernier et qui porte son nom, tout simplement : Françoise Fabian. La comédienne qui se fait chanteuse sous la direction complice d’Alex Beaupain sera en récital sur la scène du Théâtre de l’Athénée et du Théâtre National de Bretagne.

voir également

D'Art & de Culture Numéro 39
biennale de lyon · emma lavigne · jean-louis grinda · matthieu ricard · ariane ascaride · david livermore
#39
2017-09
0 €
rone · oldelaf · guillaume long · bharati · louise vignaud · beatrice rana
#58
2018-01
1,59 €
orelsan · thomas lebrun · dita von teese · jeanne added · louise vignaud · idles
#67
2018-11
1,59 €