Créer une Alerte

Guerre et paix, l'art à l'épreuve de l'histoire

numéro 646
date 05/2012
magazine L'Oeil
périodicité mensuel
Univers Arts
partager
kiosque

Décentralisation, le retour ! Prononcé à l’envi par les autorités politiques,le terme vante les Centre Pompidou-Metz et mobile, le futur Louvre-Lens et bien d’autres initiatives. Dernière en date, le cycle de présentation des collections du château de Versailles au Musée des beaux-arts d’Arras dans le cadre d’un partenariat signé pour une période de dix ans entre Versailles et le Nord-Pas-de-Calais. Mais peut-on dans ce cas parler de décentralisation ?

  • Wim Delvoye - Profession hyperartiste — Par Manou Farine

    Synthétique et efficace. À choisir, c’est pour sa Cloaca, dans toutes ses variantes, que Wim Delvoye confesse une affection toute particulière.

  • Bernard Magrez - L’étoffe du temps — Par Christine Coste

    Si au cours de ces quarante dernières années, Bernard Magrez n’a jamais écarté l’éventualité de se défaire d’un vignoble, ce fut une seule fois le cas en Italie pour un domaine où il s’était trompé dans la qualité du terroir, jamais il ne vendra une seule pièce de sa collection.

  • Flore de Brantes - Le mélange heureux — Par Anne-Cécile Sanchez

    Lors de la dernière Tefaf, la dixième à laquelle elle participait, Flore de Brantes présentait une rarissime pendule en bronze doré du XVIIIe siècle, des écrans de cheminée hollandais époque Régence, un cabinet Ikebana précieux en poirier et panneaux de laque de Chine signé Hervé Van der Straeten, mais aussi des œuvres d’artistes contemporains tels que Ian Davenport, Todd & Fitch et Ted Noten.

  • Alexandre Hollan - Le chemin de la peinture — Par Colin Cyvoct

    Une ascèse, sans doute est-ce le terme le plus approprié pour évoquer le cheminement de peintre d’Alexandre Hollan.

  • Les artistes, des fauteurs de troubles ? — Par Bénédicte Ramade

    Toute civilisation a besoin du désordre pour se construire. Mais dans nos sociétés occidentales, sans dieux-trublions, sans vaudous ni chamanes, qui endosse le rôle de semeur de désordre ? Les artistes contemporains…

  • Bertrand Hell - « Je ne pensais pas qu’un artiste occidental pourrait me « scotcher »» — Par Bénédicte Ramade

    Anthropologue, professeur d’ethnologie à l’université, Bertrand Hell est commissaire, avec Jean de Loisy, de l’exposition Quai Branly. Il est l’auteur de Possession et chamanisme, les maîtres du désordre (Flammation, 1999).

  • Dieux souilleurs et incestueux ces êtres foncièrement immoraux — Par Virginie Duchesne

    De l’Antiquité occidentale aux mythologies les plus éloignées, le désordre passe souvent par l’inceste et le scatologique. Avec un rôle apparemment contradictoire : maintenir l’ordre social.

  • Die Brücke - L’expression d’une révolte — Par Colin Cyvoct

    À la veille de la Première Guerre mondiale, un groupe d’artistes allemands se réunit dans un climat social et politique mouvementé pour lutter contre la vacuité de la culture bourgeoise. Leur programme : gagner la liberté.

  • Guerre et paix dans l’art contemporain — Par Philippe Piguet

    Étonnant paradoxe : alors que la guerre n’a aujourd’hui rien perdu de son intensité, la plupart des artistes contemporains n’en font plus vraiment cas.

  • Laurence Bertrand Dorléac - « 1938-1944 est la suite de 1914 » — Par Philippe Piguet

    Historienne de l’art, Laurence Bertrand Dorléac dirige le groupe de recherche Arts et sociétés à Sciences-Po. Elle prépare l’exposition « L’Art en guerre. France 1938-1947 » au MAMVP à l’automne.

  • D. D. Duncan - « J’ai pris ma première photo de Picasso dans sa baignoire ! » — Par Lina Mistretta

    Reporter de guerre américain né en 1916, David Douglas Duncan se souvient, à l’occasion de son exposition roubaisienne, de la complicité qui l’a uni à Picasso à partir de 1956. Récit.

  • Jakob MacFarlane - « L’architecture est un art qui donne forme à l’espace » — Par Martine Robert

    Derrière un nom en forme d’équation se cachent Dominique Jakob et Brendan MacFarlane, couple d’architectes, de designers et de scénographes internationaux

  • Daniel Buren - L'homme du monumenta — Par Philippe Piguet

    Dans quelques jours Buren, né en 1938, ouvrira au public les portes de son Monumenta au Grand Palais. Retour sur la carrière d’un artiste habitué, du CAPC au Guggenheim, aux espaces hors normes.