Numéro 13

À mes amis d’Istanbul

par Jean-Luc Nancy · visuels: Florine Synoradzki

Taksim : le réservoir d’où se répartit l’eau vers les différents quartiers de la ville, le réservoir d’où se diffuse et se propage le flux de la pensée du peuple.

Istanbul

par Patricia Farazzi · visuels: Alex Webb

Cher Michel, … tu m’as demandé de te parler d’Istanbul, de mon « amour » pour cette ville, mais que pourrais-je dire qui ne soit pas inventé de toutes pièces ou anecdotique ? J’ai aimé cette ville pour la même raison que j’en ai aimé d’autres, parce que j’y ai trouvé ce que je n’y cherchais pas. Une ville parallèle où toutes les indications avaient été gommées. C’est simple, il suffit de prendre n’importe quel guide et de ne surtout pas le suivre.

Mo7aad!

par Samir Toumi · visuels: Samir Toumi

Alger est comme ce journal, elle est impossible. Il suffit de s’y promener pour le constater. Les immeubles s’y agrippent, les habitants y étouffent, les voitures s’y bousculent dans un trafic incessant.

L’impossible (économique) est en cours

par Yann Moulier Boutang

Ce qu’il y a de bien avec l’économie de ce commençant millénaire, c’est que cette « science » si triviale est en train de combler nos envies les plus fantasques de voyager. Ouvrons trois nouveaux chapitres à Alice au pays de l’économie des merveilles à l’orée de l’été.

“Ma mère s’appelle Robert”

par Hélène Hazera

« Ma mère s’appelle Robert » En lisant cette pancarte arborée par un jeune à une manif pour tous, je pense à mes copines et copains trans pour qui ce slogan destiné à faire peur (et souvent reproduit) est une réalité.

Canardages

par Édouard Launet

Avant, il y avait Marx, Lénine, Mao, Engels, Hô Chi Minh, Che Guevara, l’espoir d’une vie meilleure, d’une société plus juste, d’une fraternité universelle. Ce genre d’illusions. Maintenant il y a le Grand Canard Jaune. Les utopies politiques sont mortes, la planète s’essouffle, le champ culturel tourne en rond à coups de samplings et de revivals, les horizons sont bouchés, le ressort qui nous tirait vers l’avenir est cassé.

Jusqu’à quand?

par Frank Smith · visuels: Florine Synoradzki

Son nom signifie « le plus haut du plus haut de la foi », et il en est très fier. Mon ami est né à Damas, avec un passeport syrien où il est inscrit réfugié palestinien. Sa mère vit dans un camp, dans la banlieue de Damas. Lui est tailleur, à l’ancienne, il coupe des vêtements sur mesure. Depuis le début des événements en Syrie, il a fait beaucoup d’allers et retours entre Damas et Lyon, où vit l’un de ses frères ; en septembre, il est parti s’installer à Doha.

Ce que nous appelons hasard

par Béatrice Leca · visuels: Studio Boris, Florine Synoradzki, Sylvain Maestraggi

Studio Boris de Berthe Burco-Falcman Un tésor en mon royaume de Mirjam Fruttiger Un copain d'avant de Pierre Haski

Dans la pulsation du monde

par Béatrice Leca · visuels: Florine Synoradzki

Entretien avec Christophe Ayad

Actibus Immensis

par François Chaslin · visuels: Nathalie Heidsieck, Lisa Ricciotti

Le Mucem, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, que vient de livrer Rudy Ricciotti à l’entrée du Vieux-Port de Marseille est introverti, tassé sur lui-même, sombre et fulgurant.

Couleurs

par Fitzgerald · visuels: Marta Orzel

Conseils de Fitzgerald à sa fille de 11 ans, en 1933.

Qui suis-je?

par Michel Butel

Une seule question, douze contes, autant de réponses.

voir également

syrie · william klein · françois hollande · blow-up · zones à défendre · avion solaire
#29
2015-03
4 €
Collect La Haute Epoque
londres · syrie · jérôme bosch · europalia · georges le brun · georges nakashima
#457
2015-10
2,75 €
Réponses Photo Animaux superstars
syrie · thomas freteur · alex prager · stanley leroux · agent de photographes · hervé schmelzle
#284
2015-11
3,90 €