L’espionnage

Le net éclaire les papyri d’ocyrhynque

By Simon Devos

L’université d’Oxford a créé une plate-forme permettant de participer au décryptage de documents retrouvés en Égypte en 1897. Une aide précieuse pour les archéologues.

La splendeur de Pompéi renaît de ses cendres

By Fiorenza Gracci · Illustrations: Manuel Cohen

Après des décennies de lente dégradation, six demeures pompéiennes viennent de retrouver leur éclat. Inaugurées en décembre 2015, elles ont été les premières à passer entre les mains expertes de restaurateurs dans le cadre du Grand Projet Pompéi, soutenu par des fonds européens. Fastueuses ou plus modestes, mais jamais ordinaires, ces domus situées Via dell'Abbondanza (rue de l'Abondance), l'artère principale de la ville samnite, offrent un aperçu concret de la vie dans la cité avant que les cendres du Vésuve l’ensevelissent, en 79 apr. J.-C.

L’athéisme

By Marielle Mayo

Aussi vieux que la foi ?

Le Proche-Orient, berceau des espions

By Philippe Testard-Vaillant

Les plus anciens représentants de la corporation des espions sont apparus en Mésopotamie et en Égypte. Les Empires qui y ont prospéré entre le IIIe et le Ier millénaire av. J.-C. témoignent pour la première fois du rôle d’individus porteurs de renseignements décisifs pour le destin de leur État.

L’Asie écrit les premiers traités

By Pascale Desclos

C’est à la Chine et à l’Inde que l’on doit les deux premières théories de l’espionnage. Elles ont été exposées dans deux ouvrages encore étudiés de nos jours : L’art de la guerre de Sun Zi, et L’Arthasastra de Kautilya. Pourquoi ces deux pays ont-ils pensé le renseignement avant tout le monde ?

Athènes, Rome

By Nicolas Chevassus-au-Louis

Du déni à la pleine reconnaissance

Des affaires sous haute surveillance

L’espionnage économique est une pratique très ancienne. Il y a toujours eu des savoir-faire rares ou des procédés de fabrication que certains ont cherché à voler et à copier. Au VIe siècle par exemple, désireux de stopper les ruineuses importations de soie en provenance de la Perse, l’empereur byzantin Justinien engage des moines comme agents secrets afin qu’ils ramènent d’Asie des oeufs de Bombyx. Il permet ainsi à Byzance de produire sa propre soie. Mais voler et copier son voisin est alors une pratique largement tolérée et essentielle à la diffusion des savoirs technologiques. Jusqu’à l’époque contemporaine, le renseignement économique n’a d’ailleurs pas d’existence propre. Il n’est que l’une des facettes d’une pratique au même titre que le renseignement politique, militaire ou sécuritaire.

Femmes de l’ombre

Dans sa fable Les femmes et le secret, Jean de la Fontaine avertissait : « Rien ne pèse tant qu’un secret. Le porter loin est difficile aux dames. » Et pourtant, même si les archives de l’histoire sont peu loquaces quant au rôle de la gent féminine dans l’espionnage, leurs charmes ont de tout temps été exploités pour faire parler les hommes. Ce n’est qu’au début du XXe siècle que leurs exploits pour recueillir des renseignements sont enfin reconnus, même si bon nombre de ces espionnes ne sont pas passées à la postérité. Depuis, talents indéniables ou parité oblige, les femmes constituent plus d’un quart des agents de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) et près de la moitié des agents de la CIA, l’Agence centrale du renseignement américain.

Religion du secret

Avec ses milliers de prêtres dispersés au plus près des populations locales, son vaste réseau de monastères, de couvents, qui mieux que l’institution ecclésiastique était en position de moissonner les petits secrets de la vie politique et économique ? Chaperons tutélaires de la lecture et du savoir aux heures les plus sombres de l’Histoire, habiles locuteurs de latin, langue véhiculaire dans tout l’Occident, voyageurs et pèlerins infatigables, les ecclésiastiques ont eu toutes les cartes en main pour se colleter aux réalités du monde et en extraire des informations de première main pour leur hiérarchie. Reste à savoir quelle a été la véritable place des hommes d’Église dans les rouages des États. Quand et comment s’est organisée la collecte de renseignements politiques au profit de la géopolitique religieuse.

Guerre de Cent Ans

Des espions à toutes les portes

Le Secret du Roi

Ancêtre de la DGSE

L’invention des services secrets modernes

À partir du milieu du XIXe siècle, dans une Europe déstabilisée par ses révolutions intérieures, la politique des alliances et les menaces de confits institutionnalisent l’espionnage. Et posent les premiers jalons des services secrets modernes.

L’apogée de la guerre de l’ombre

Le siècle dernier, avec ses deux grands conflits mondiaux, a vu émerger la plupart des techniques de renseignements modernes, de la cryptographie aux avions espions.

Gérald Arboit

By Betty Mamane · Illustrations: Olivier Roller

Tour à tour dénigrés ou fantasmés, les services de renseignements se prêtent peu, par nature, au jeu de la transparence. Mais l’exigence du secret n’exclut ni l’existence d’un contrôle indépendant ni le respect d’une éthique.

related issues

hitler · guerre de cent ans · zvika gringold · panzers · michel goya · champs catalauniques
#10
2012-12
5,40 €