Nathalie Quintane - écrire en hors-piste

Repères - Chants secrets

By Richard Blin

À travers l’oeuvre du compositeur Jean Sibelius, Richard Millet interroge ce que la musique fait bruire du silence.

Evénement - La douleur sous la couleur

By Richard Blin

« L’ellipsoïdal épervier » : c’est ainsi que René Char nommait le peintre Nicolas de Staël. La publication de l’ensemble des lettres de ce dernier nous le montre dans tous ses états et tous ses éclats. Aussi prenant et fascinant que les Lettres de Van Gogh.

Essais - La voix et le baillon

By Thierry Cecille

L’historien Robert Darnton se transforme en enquêteur opiniâtre pour explorer les labyrinthes secrets et les dossiers enfouis de la censure – et de ses victimes.

Editeur - CMDE : Zone franche

By Chloé Brendlé

À la frontière entre document engagé, conte et livre illustré, les coéditeurs du Collectif des Métiers De l’Édition défendent des savoir-faire et des rêves. Portrait d’une jeune maison qui a les pieds à Toulouse et la tête ailleurs.

Théâtre - Naissance d’un mythe

By Patrick Gay-Bellile

Avec Michel Vinaver, une affaire politico-financière devient un ballet de personnages dont il n’est pas certain que le destin intéresse les dieux.

Dossier - Nathalie Quintane : Ecrire en hors-piste

By Thierry Guichard · Illustrations: Olivier Roller

Enfant des Trente Glorieuses, Nathalie Quintane a su trouver la voie de l’affranchissement et de l’apprentissage permanent grâce aux livres, à l’art et à la poésie. Et s’est armée joyeusement pour affronter la confusion du monde.

Dossier - Nathalie Quintane : De l’air !

By Thierry Guichard · Illustrations: Olivier Roller

Adossée à une large bibliothèque d’essais, de poésie et de littérature, l’oeuvre de Nathalie Quintane défait les tiroirs et les rangements à idées. Sous le désordre apparent des choses, la vie retrouve une intensité joyeuse. Et combative.

Critique - Domaine français : Dissidence de l’innommable

By Richard Blin · Illustrations: Hans Bellmer

Disparu en 2009, Pierre Bourgeade avait laissé un roman inédit : Venezia. L’occasion, avec la réédition de Ramatuelle, de redécouvrir un écrivain qui aimait les femmes, le stupre et la sorcellerie évocatoire de l’écriture.

Critique - Domaine français : Bande-son

By Anthony Dufraisse

Les Grands, de Sylvain Prudhomme, surprenant roman d’autour d’un mythique orchestre africain.

Entretien - Domaine Français : Une histoire française

By Éric Bonnargent

Avec Mousseline et ses doubles, son neuvième roman, Lionel-Édouard Martin signe une saga familiale qui traverse l’histoire chaotique de la France du XXe siècle.

Critique - Domaine français : Une âme sensible

By Thierry Guichard

Dominique Fabre donne un livre d’une beauté fragile, poignant dans la précision avec laquelle il montre des vies en train de s’effacer.

Critique - Domaine français : Fumée sans feu

By Xavier Person · Illustrations: Hervé Constant

Le vrai sujet de N’oublie pas de respirer d’Hélène Frappat est ce qui lui échappe. D’où sa réussite.

Critique - Domaine français : C’était vraiment une chance

By Albain Le Garroy

Dans un premier roman déstabilisant, Denis Michelis joue avec les symboles des oppressions contemporaines.

Critique - Domaine français : Butor mode d’emploi

By Didier Garcia · Illustrations: Olivier Roller

Alors qu’il approchait de la retraite ses collègues universitaires lui ont demandé de présenter ses livres, ce qu’il s’était toujours interdit de faire en tant que professeur, sauf quand des universités étrangères l’y avaient incité. Michel Butor (né en 1926) a donc accepté de se prendre lui-même pour sujet d’étude (jeter un regard rétrospectif sur son propre parcours est un exercice à haut risque). Et force est de reconnaître qu’il s’en est vraiment bien tiré, réussissant même le tour de force de transformer en roman ce survol de sa vie d’écrivain.

Critique - Domaine étranger: Immersion

By Anthony Dufraisse · Illustrations: Roux

De son propre aveu, c’est par hasard que l’Anglaise Belinda Bauer s’est lancée dans le genre policier, tentée qu’elle était d’abord par d’autres formes d’écriture. Bien lui en a pris de s’engager dans cette voie puisque elle a décroché dès son premier livre le prestigieux Gold Dagger Award. Quand on sait qu’avant elle les noms de Mankell, Rankin ou encore Cornwell figurent au palmarès de ce prix, on se dit qu’elle a tout d’une grande.

Critique - Domaine étranger : A travers le siècle

By Thierry Cecille

Épopée modeste en des terres lointaines : la vie de Shlomo, juif kurde d’Iran, écrite en arabe par Samir Naqqash.

Entretien - David Vann : Tragédie moderne

By Martine Laval · Illustrations: Olivier Roller

Avec deux ouvrages, un récit et un roman, aussi puissants que dérangeants, l’Américain David Vann clôt l’histoire violente de sa famille entamée avec Sukkwan Island.

Critique - Domaine étranger : Le blues du bush

By Dominique Aussenac

Dans un roman d’apprentissage violent, à la noirceur ébouriffante, Evie Wyld défie un monde très machiste.

Critique - Domaine étranger : Magie et destin

By Guillaume Contré

À travers un monde à la fantaisie débridée et à la joyeuse ironie, l’Estonien Andrus Kivirähk réinvente avec une liberté contagieuse la mythologie de son pays.

Poésie - Critique : Contre le silence

By Emmanuelle Rodrigues

Sa vie durant, Yannis Ritsos n’eut de cesse d’écrire. Son engagement politique et son adhésion au Parti communiste lui valurent des années de camp de concentration. Emprisonné à Makronissos, île déserte au large du cap Sounion, le poète enterre alors ses poèmes dans des bouteilles cachetées. Déporté dans une île de la mer Égée, il les dissimule dans des boîtes à biscuits. Lors du coup d’État des colonels, en 1967, il est arrêté, interné, et par la suite, assigné à résidence à Samos jusqu’à la chute de la dictature, en 1974. Les années 80 verront de nombreuses publications. Tard, très tard dans la nuit est paru en Grèce après la mort de Ritsos, survenue en 1990

Histoire littéraire - Les égarés, les oubliés : Uchard le sémillant

By Éric Dussert

Auteur dramatique et romancier à succès, Mario Uchard (1824-1893) avait l’imagination féconde et le succès volontiers scandaleux.

Histoire littéraire - Les intemporels : Délires érudits

By Didier Garcia

Dans cette galerie de portraits, l’Argentin Wilcock donne vie à trente-cinq hommes de génie. Qui refont le monde à leur façon.

related issues

kurt vile · michel vinaver · le fils de saul · sorj chalandon · maison marcelle · a thou bout d'chant
#34
2015-11
1,59 €
Le Magazine des Arts Robert Combas, le libre arbitre
balzac · dubuffet · robert combas · nicolas de staël · hélène fulgence · historial de vendée
#10
2014-07
5,50 €