Créer une Alerte

Numéro 8

numéro 8
date 03/1991
magazine Revue et corrigée
périodicité trimestriel
Univers Musique
partager
kiosque
  • Thierry Passerat

    Le monde en bref -

  • Slan — Par Thierry Delles

    Cri primal - SLAN, nouveau nom de guerre pour sceller l'union inespérée entre deux désormais quasistar de la rugosité new-yorkaise. Effectivement,
    même si souvent la rencontre eut lieu dans divers projets respectifs, jamais John ZORN et Elliott SHARP n'avaient pratiqués ensembles dans une formule stable. Chronique en deux temps de la rencontre avec un objet singulier.

  • Frédéric Le Junter — Par Patrick Vancayeele

    Recyclage - Frédéric LE JUNTER nous vient du Nord de la France. Nomade urbain, primitif de notre fin de siècle, il propose un peu partout en Europe des installations faites de machines sonores incroyables, où l'obsolète côtoie l'insolite. Miracles mécaniques et électriques, elles ramènent à la vie ce que nous jetons sur les décharges. Matières rejetées par les flots sur les côtes dunkerquoises, électrophones "vieillots", électroménager désuet: tout est bon pour ce magicien, qui construit par son travail un pont entre notre société urbaine et les racines primitives de l'homme. (...)
    Interview

  • Derek Bailey, le guitar Héraut — Par Jacques Debout

    Sacerdoce - Affublé d'un tel titre, on pourrait l'imaginer issu d'une de ces sagas dont il est / vous êtes le héros et satisfaire ainsi les goûts machistes qui confondent, à l'orée de cette décennie prometteuse en aventures historiques, golden boys et généreux généraux partis ensemble à la conquête du marché de l'or noir.

  • L'acoustigloo — Par Jérôme Noetinger

    Frisson - Le groupe de Musiques Vivantes de Lyon (GMVL) a présenté, lors des dernières rencontres LIVE (décembre 1990), l'Acoustigioo, un espace spécialement conçu pour l'écoute des musiques acousmatiques. A travers ce projet, il y a surtout la volonté de redéfinir les choses ou plutôt de donner à la musique acousmatique un vocabulaire approprié. (Nous avions déjà vu certains points avec l'article de Michel CHION paru dans le numéro précédent) (...)
    Interview de Bernard Fort

  • H.N.A.A — Par Albert Durand

    Ramure - H.N.A.S. est un groupe phare. Apparu en 85 avec un album
    "Abwassermusik" résolument expérimental, ¡I apportait à ce genre musical une dimension imaginaire jusqu'alors peu répandue. Ensuite, au fìl des disques qui suivirent, Christoph HEEMANN et Achim P. LI KHAN entraînèrent leurs acolytes dans des expériences musicales inouïes et enthousiasmantes où rigueur et divagation allaient se côtoyer allègrement. Par la subtilité du violoncelle, la naïveté d'une chanson du d'une comptine, la densité du magma sonore, le verdict implacable de la guitare électrique, l'élan positif général, la musique d'H.N.A.S. c'est le plaisir, la fraîcheur. (...)
    Interview avec Christoph Heemann

  • La légende des voix — Par Albert Durand

    Label - La légende des voix, Collectif de production de créations musicales, sonores, audiovisuelles et graphiques, nous l'avons découvert sur le tard, avouons-le, grâce à la compilation "Mouvements" éditée en 90. Cette compilation particulièrement soignée ne pouvait qu'être le fruit d'un long mûrissement et tout laissait à penser que derrière cette production se prônaient des gens déterminés aux idées claires sur le sens de leur démarche.

  • Les musiques de traverses — Par Jean-Paul Ponthot

    La vague punk. Les nouveaux langages de l'après-pop en Allemagne.
    Le travail de Brian ENO est ainsi notre troisième exemple. Lors de sa collaboration avec Fred FRITH à l'album de Robert WYATT "Ruth is Stranger Than Richard", ce dernier le remercie au dos de l'album pour "ses stratégies obliques", quelle plus belle voie que l'oblique pour s'engager dans une traverse.

  • Styles d'image cinématographique — Par Patrick Bokanowski · Visuels : Patrick Bokanowski

    Cinéma - En lisant les textes d'Elie Faure, d'Epstein ou de certains auteurs du début du cinéma, on assiste à une sorte de délire émouvant et illusionné autour de l'expression "Art Total". Pour eux, le cinéma devait tout prendre, tout englober, et avoir la puissance de la danse, du théâtre, de la peinture. Ce qui s'est pourtant passé, à mon avis, c'est que le cinéma s'est arrêté à mi-chemin.
    Entretien avec le groupe Art Toung