Kelly Reichardt

La Fondation Vuitton et l’esthétique Pinault

by Morgan Labar

Présentée cet automne à la fondation Louis Vuitton, Crossing Views offrait, selon son sous-titre, un « regard sur un nouveau choix d’œuvres de la collection». Pour Morgan Labar, ce regard est caricaturalement inclusif et révèle des affinités inattendues.

Jean Claracq

by Richard Leydier

Après son exposition l’an dernier à la fondation Louis Vuitton, Jean Claracq accroche ses œuvres à la galerie Sultana (Paris) du 13 février au 3 avril 2021. L’occasion d’une promenade virtuelle dans ses tableaux.

Nitsch au cœur de Naples

by Giuliano Sergio

Se définissant comme une archive et un laboratoire de l’art contemporain, le Museo Hermann Nitsch, dédié à cette grande figure de l’actionnisme viennois, a ouvert en 2008 à Naples. Il s’inscrit aujourd’hui dans un projet de « quartier des arts ».

Kelly Reichardt

by Julien Bécourt

Figure majeure du cinéma indépendant américain, Kelly Reichardt, née en 1964, a fait discrètement son apparition au début des années 1990 dans l’entourage de Hal Hartley etTodd Haynes. En l’espace de six longs métrages, de la chronique intimiste (River of Grass [1994], Old Joy [2007], Wendy et Lucy [2009], Certaines femmes [2017]) au western pastoral (la Dernière Piste [2011]) en passant par le thriller écologique (Night Moves [2014]), Reichardt s’empare de la mythologie américaine pour mieux en déconstruire les stéréotypes. Dans First Cow (2020), son dernier long métrage, une émouvante histoire d’amitié et de larcin au temps des premiers colons sert de prétexte à retracer la genèse du libre- échange et l’exploitation d’un territoire spolié aux Natifs amérindiens. Le Centre Pompidou présente une rétrospective de ses films : l’Amérique retraversée (22 janvier - 7 février 2021).

La dé-définition de l’abstraction

by Romain Mathieu

Si l’abstraction a pu être identifiée à l’art de la modernité, elle semble se situer aujourd’hui davantage dans les marges, pour la peinture tout du moins. Le retour de cette dernière sur le devant de la scène de l’art est davantage identifié à des démarches figuratives. Pourtant, des expositions actuelles cherchent à dépasser ce simple constat. Dans Milléniales. Peintures 2000-2020 au Frac Nouvelle-Aquitaine (25 septembre 2020 - 3 janvier 2021) et Obsolescence déprogrammée au musée des Sables d’Olonne (7 février - 23 mai 2021), les pratiques abstraites sont largement représentées et associées aux œuvres figuratives, s’affranchissant d’une distinction qui apparaît de moins en moins opérante. Loin d’une quête de pureté abstraite, une « peinture impure » rapproche ces diverses démarches. C’est le sujet de ce dossier qui s’appuie, en outre, sur les œuvres hybrides d’Armelle de Sainte Marie, les formes issues du design graphique d’Alain Biltereyst et les propos de Claire Chesnier et Claire Colin-Collin, qui insistent sur le rapport de l’artiste à sa pratique.

Claire Chesnier et Claire Colin-Collin

Conversation

Alain Biltereyst

by Karim Ghaddab

L’abstraction sur le motif

Armelle de Sainte-Marie

by Karim Ghaddab

Les métamorphoses

Éric Manigaud

by Étienne Hatt

Images rémanentes

Robert Smithson

by Valérie Mavridorakis

Entre land art, art minimal et art conceptuel, l’œuvre de Robert Smithson s’est construite contre la durée. Pourtant, on se lance toujours sur ses traces. En témoignaient les deux expositions des galeries Marian Goodman de Paris et Londres (1er déc. 2020 - 9 janv. 2021) qui présentaient notamment ses dessins.

Kinshasa chroniques

by Jean-Loup Amselle

Capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa est la troisième plus grande ville d’Afrique. Après le Musée international des arts modestes de Sète, la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris, présente Kinshasa Chroniques, large panorama des artistes qu’elle inspire (jusqu’au 5 juillet 2021). Anthropologue spécialiste de l’Afrique, Jean-Loup Amselle a visité l’exposition. Cet article initie une série de rendez-vous dans nos pages en écho à la saison Africa 2020.

George Orwell

by Laurent Perez

Politique du roman

Philippe Forest

by Olivier Rachet

Les peintres heureux

Nicolas Bouyssi

by Antoni Collot

Treize ans après le Gris, Nicolas Bouyssi dessine des chemins de traverse pour le salut du roman et des urbains paumés.

Paul Celan

by Patrick Kéchichian

Un « Cahier de l’Herne » est consacré à Paul Celan, poète essentiel des bouleversements de l’histoire et de la langue au 20e siècle.

related issues

Les Fiches du Cinéma Pater · alain cavalier · todd phillips · matthew vaughn · katia lewkowicz · kelly reichardt
#2009
2011-06
3 €
Beaux Arts Magazine L’art contemporain africain · el anatsui · picasso · michel foucault · kelly reichardt · emeka ogboh
#440
2021-02
5,90 €
Beaux Arts Magazine Art et Coronavirus · clémence de montgolfier · coronavirus · musées américains
#431
2020-05
5,90 €