Numéro 227

Opéra : Ek et Robbins

En mars et en avril, le Ballet de l’Opéra de Paris reprend à l’Opéra Bastille La Bayadère de Marius Petipa, dans la version chorégraphique que Rudolf Noureev créa pour cette compagnie en 1992. Parmi les grands classiques du ballet du XIXe siècle que Noureev “revisita”, celui-ci – présenté à l’Opéra quelques semaines avant sa mort – est peut-être le plus respectueux de la tradition russe qui a transmis et conservé ce chef-d’oeuvre depuis 1877, année de la création à Saint-Pétersbourg, à travers les réélaborations de l’époque soviétique.

BBL en tournée

Parmi les étapes principales de sa tournée en Europe (Espagne, France, Suisse et Allemagne), le Béjart Ballet Lausanne arrivera aussi à Paris au Palais des Congrès en avril. Il y reprendra deux pièces de son chorégraphe-fondateur Maurice Béjart (disparu en 2008): outre le célébrissime Boléro, il y aura Dionysos (suite), créé en 1985, avec les costumes de Gianni Versace.

Chorégraphes italiens à Toulouse

Fin mars, puis en avril, le Ballet du Capitole de Toulouse présente un programme composé d’une création de Davide Bombana et d’une pièce de Jacopo Godani. Bombana, ex danseur de La Scala de Milan, a commencé sa carrière de chorégraphe an Allemagne dans les années 90. Ici, il présente un ballet tiré du roman du XVIIIe siècle Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos, sur un collage de musiques de Wolfang A. Mozart, de Jean-Philippe Rameau et du compositeur contemporain Walter Fähndrich.

Le Ballet du Rhin a un

Ivan Cavallari a été nommé directeur du Ballet du Rhin (la compagnie de danse de l’Opéra du Rhin, résidant à Strasbourg, Colmar et Mulhouse); à partir de janvier 2013 il succédera ainsi à Bertrand d’At, directeur de la compagnie rhénane depuis 1997. Cavallari, 48 ans, s’est formé à l’école de danse de La Scala de Milan et, après ses débuts dans la compagnie milanaise, il est passé au Ballet de Stuttgart dont il est devenu l’un des danseurs principaux. Il est en effet connu aussi pour avoir remonté pour plusieurs ompagnies dans le monde (dont le Royal Ballet de Londres et la compagnie de La Scala) les ballets de John Cranko (qui fut directeur et chorégraphe à Stuttgart).

Rock à La Scala

Giselle, dans l’ancienne version chorégraphique d’Yvette Chauviré, est sur scène à La Scala de Milan jusqu’à la mi-mars. Après le couple star Svetlana Zakharova et Roberto Bolle, dansent aussi les invités Olessia Novikova et Leonid Sarafanov, désormais habitués de ce théâtre.

Nouveautés et aspirations en Espagne

La compagnie d’Ángel Corella, qui jusqu’à maintenant s’appelait “Corella Ballet Castilla y León”, change de nom et quitte sa région où elle s’était installée durant quatre saisons, à La Granja de Segovia. Elle s’appellera “Ballet Clásico de Barcelona Angel Corella” et déménagera précisément à Barcelone, où elle bénéficiera du soutien des institutions de la ville.

Génération anglaise : Wheeldon, McGregor et Scarlett

À partir de la seconde moitié de mars, le Royal Ballet de Londres reprend Alice’s Adventures in Wonderland, le ballet tiré du conte de Lewis Carroll et créé l’année dernière par le chorégraphe anglais Christopher Wheeldon, sur la musique originale de son compatriote Joby Talbot.

Créations de printemps au NYCB

Après la tournée en Allemagne en mars et une étape à Washington (USA), le New York City Ballet commencera son habituelle saison de printemps (et été) au Lincoln Centre en mai. On annonce deux nouveautés qui seront présentées le 10 mai au David H. Koch Theater dans le cadre d’un “Spring Gala”. La première est de Peter Martins, directeur de la compagnie, sur une musique du compositeur contemporain Marc-André Dalbavie.

En couverture - Cunningham, dernier acte

by Anna Kisselgoff

La Merce Cunningham Dance Company s’est produite pour la dernière fois, lors d’un grand “Event” à New York en décembre dernier. Et l’oeuvre d’un génie de la danse moderne et contemporaine risque de disparaître, par disposition testamentaire de son auteur qui considérait chacune de ses pièces comme un acte de création unique. Mais le “Cunningham Trust” ne veut pas mourir et les droits de quelques pièces du “répertoire” seront donnés à d’autres compagnies

Cinéma - Mariemma : le filmdocumentaire

by Elisa Guzzo Vaccarino

Mariemma, Mis caminos a través de la danza – réalisation Daniel G. Cabrero – Danseuse Films. Le réalisateur espagnol Daniel G. Cabrero a présenté le film Mariemma, Mis caminos a través de la danza, consacré à cette grande personnalité de la danse espagnole. Le film a été projeté à Segovia, Edimbourg, Moscou, Miami, La Havane et à New York dans le cadre du Dance on Camera Festival.

Adieux à Rudi van Dantzig

Le chorégraphe hollandais Rudi van Dantzig est mort en janvier dernier à Amsterdam, la ville où il était né il y a 78 ans. Chorégraphe majeur des cinquante dernières années, il a été – avec Hans van Manen et Toer van Schayk – l’un des trois protagonistes du ballet moderne hollandais. Il a été parmi les co-fondateurs du Nederlands Dans Theater et directeur de Het Nationale Ballet, la compagnie nationale des Pays-Bas, de 1971 à 1991 et son chorégraphe résident jusqu’en 1993. Il commença sa carrière comme danseur

related issues

Revue des Deux Mondes Obama, un an après
obama · merce cunningham · pologne · communisme · gauche américaine · georges mink
#201001
2010-01
9,99 €
La Terrasse Alexandre Kantorow
merce cunningham · avignon off · catherine ringer · mathilde monnier · julie ferrier · festival de saint denis
#277
2019-06
0 €
merce cunningham · daniel larrieu · mette ingvartsen · olivier rolin · mati diop · katinka bock
#470
2019-10
5,80 €