Pina Bausch

Wayne McGregor

En Enfer ou au Paradis ?

Le double monde d’Akram Khan

Akram Khan, 45 ans, Anglais originaire du Bangladesh, représente parfaitement, par sa double identité, le métissage culturel qui a caractérisé de nombreux chorégraphes de son âge, ceux qui appartiennent à la danse ‘post-occidentale’, comme on l’appelle.

Liam Scarlett

Dans la tempête

Pina à jamais

by Leonetta Bentivoglio

Que reste-t-il vraiment de Pina Bausch (80 ans après sa naissance et 10 ans après sa mort)? Son legs est important et nombreux sont les titres qui continuent d’être représentés par «son» Tanztheater Wuppertal ou par des compagnies internationales et que remontent ses anciens interprètes. Le rôle révolutionnaire qu’a joué cette chorégraphe est indéniable. Elle appartient à la «famille» des rares créateurs formidables qui ont su réinventer la scène de la dernière partie du XXe siècle

Giselle selon Laurent Hilaire

by Sonia Schoonejans

Ballet du Théâtre Stanislavsky

La danse virtuelle à l’époque du confinement

related issues

Jeu Représenter la mort · ivan viripaev · akram khan · guillaume gallienne · marcel pomerlo
#152
2014-03
8 €
Opéra Magazine René Pape · boris godounov · antonio salieri · confinement · samuel jean · eileen farrell
#161
2020-05
3,75 €
Le Quotidien de l'art Marché de l’art en ligne : un virage réussi ? · jeux vidéo · marché de l'art · confinement
#1987
2020-07
4 €