Numéro 69

Ick bin ein Berliner : Jalal Maghoout, réalisateur d’animation

By Bettina Forderer

Sélectionné dans la section « Talents » de la 65e édition de la Berlinale, ce jeune réalisateur syrien exilé à Berlin a choisi le genre méconnu du documentaire d'animation pour peindre son pays natal déchiré par la guerre. Dans Suleima, il tire le portrait d'une femme forte et révolutionnaire qui s'oppose à toute forme de restriction et de dépendance en Syrie.

Berlinale 2015

By Tamara Eble, Cécile Tollu-Polonowski, Geneviève Schetagne

La 65e édition de l’événement phare de Berlin déploie son tapis rouge ! Depuis sa création en 1951, au gré des remous historiques, la Berlinale a toujours été soucieuse d’offrir un programme très diversifié d'une section à l'autre. Encore et toujours sous la houlette de Dieter Kosslick, la cuvée 2015 sera présidée par Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, The Wrestler, Black Swan).

Les saunas berlinois

By Gaël Boudjema, Camille Sigg

Les vins chauds aux marchés de Noël pour vous réchauffer ou la galette des Rois pour vous requinquer, tout ça, c’est fini en février ! Mais Berlin regorge d’espaces de bien-être, avec de multiples saunas, hammams ou bassins d’eau bouillonnante…

Fiche lecker : Des Frühsturcs

By Geneviève Schetagne

Le brunch berlinois dominical est un classique pour tout fêtard qui se respecte. Mais pourquoi ne pas essayer autre chose que l’éternelle assiette Brötchen + Wurst + Käse ? Les Turcs savent eux aussi «petit-déjeuner» comme des rois ! Une expérience gustative à ne pas manquer pour commencer une journée du bon pied.

Des sports alternatifs

By Jade Albasini, Lauriane Heckmann

Une nouvelle année commence et, avec elle, son lot de bonnes résolutions, dont... LE SPORT ! Mais courir comme un hamster en cage sur un tapis d'une salle de sport, c'est pas très motivant ! Voici quelques méthodes plus alternatives.

Tagesblablatt

By Simone de Bellevue

Couvrez ce sein que je ne saurais voir !

Portfolio : Joel Rea

By Hélène Coineau

Son idole : Salvador Dali. Le moyen : le photoréalisme mêlé d’un surréalisme à la fois menaçant et hypnotique. Ce qui fascine dans les peintures de Joel Rea, Australien vivant dans les paysages paradisiaques du Queensland, c’est le mélange constant de la tragédie de la mort et de la légèreté de corps en lévitation, humains ou animaux. Pas étonnant pour un surfeur aguerri, en équilibre constant sur la vague ! Pour une toile de grand format, il lui faut jusqu’à 750 heures de travail : la puissance des détails ultra-réalistes conduit l’oeil à travers des univers désertiques peuplés de scènes imaginaires, en fil conducteur d’une narration improbable et pourtant si proche du spectateur.

Yelle : une folie contagieuse

By Jade Albasini

En décembre dernier, au coeur du paisible jardin d’hiver de la Kantine am Berghain, Berlin Poche avait rencontré la pétillante Yelle, de son vrai nom Julie Budet. Emmitouflée dans une grande écharpe aux imprimés claquants, la chanteuse s’était livrée avec naturel et peps. La belle compte bien à nouveau réveiller les Berlinois avec les sons électro-pop acidulés de son dernier opus, Complètement fou.

Danse : Ronces satinées

By Lauriane Heckmann · Illustrations: Yan Revazov

Le chorégraphe et directeur du Staatsballett Nacho Duato s'attaque à l’un des ballets de répertoire les plus romantiques (pour ne pas employer d'autres adjectifs plus méchamment connotés…) : une fois n’est pas coutume ! Créée en 2011 au Théâtre Mikhaïlovsky à Saint-Pétersbourg, sa Belle au bois dormant utilise toujours un vocabulaire classique, développe l’ambiance conte de fées des décors, mais tout en fluidifiant le mouvement et sans oublier de gommer certaines longueurs…

L’enfant Rone

By Bettina Forderer · Illustrations: Timothy Saccenti

Parigot installé il y a peu encore à Berlin, Rone compose une « electro bricolée », très éloignée de la musique club allemande. Son dernier album nous a fait remonter à la surface le souvenir de Creatures sous notre lit, alors, à notre tour, nous avons voulu faire remonter l'enfant en lui.