A quoi servent les riches ?

Aimer son enfant “différent”

By Julie Myerson

Pendant dix ans, le psychiatre Andrew Solomon a rencontré plus de trois cents familles où vit un enfant « différent », le plus souvent gravement handicapé. Il relate cette expérience d’une ampleur inédite dans un livre bouleversant.

Le mystère Claude Simon

By John Fletcher

Romancier discret, conférencier barbant, anticonformiste, le Nobel français n’a jamais vraiment trouvé son public. Sa vie, elle, mérite un détour.

Entretien Horst Bredekamp

By Baptiste Touverey

Le jardin baroque, dit « à la française », est moins français qu’on le croit. Il n’est pas lié à l’absolutisme de l’Ancien Régime et ne fait pas plus violence à la nature que le jardin anglais. Il est paradoxalement moins balisé, réserve plus de surprises et davantage de liberté.

Rentables, vous dis-je !

By Adam Davison

Edward Conard fait partie des 0,1 % des Américains les plus riches. Fort de sa propre réussite, il entend combattre la mauvaise image dont souffrent les gens comme lui. Selon ses calculs, chaque dollar gagné par un très riche en rapporte vingt à la société. Celle-ci a donc intérêt à récompenser massivement la prise de risque. Un plaidoyer convaincant… jusqu’à un certain point.

A quoi servent les riches ?

By Philippe Babo

La question est moins naïve qu’il y paraît. À lire les articles qui suivent, les très riches servent les intérêts de la société d’au moins quatre façons.

La mauvaise conscience mène au mécénat

By Tim Parks

L’invention du crédit a produit la Renaissance. Un exemple phare : le banquier Côme de Médicis. Condamnés par l’Église et par Dante, les usuriers méritaient l’enfer. Un moyen de regagner la confiance du Vatican et celle de Dieu était de consacrer beaucoup d’argent à des valeurs non monétaires.

Des nazis sur le divan

By Paul Lerner

Quand Rudolf Hess, proche collaborateur d’Hitler, se retrouva aux mains des Anglais en 1941, il fut rapidement pris en charge… par des psychanalystes. Cette nouvelle science donnait l’espoir de comprendre les ressorts de l’âme nazie et donc de mener la guerre plus efficacement. Les agents du renseignement américain pensaient de même, au point de psychanalyser Hitler à distance.

Crime et châtiment à l’Antique

By Matthias Schulz

Les Athéniens privilégiaient le poison et enfonçaient un gros radis dans le rectum de l’adultère. Les Romains enfermaient le parricide dans un sac, avant de le jeter à l’eau. Les Perses enfermaient les criminels dans un tonneau et les faisaient fermenter dans leurs propres excréments

Chasse au racisme littraire au Brésil

By William Vieira

Faut-il exclure de l’enseignement un célèbre conte pour enfants de 1933, dont certains passages infériorisent les Noirs ? Le débat oppose les militants antiracistes et les défenseurs de la littérature, qui dénoncent l’anachronisme de ce « politiquement correct ».

De la langue au cerveau : les secrets du goût

By Israel Rosenfield, Edward B.Ziff

Il n’y a que cinq types de récepteurs sur la langue mais un bon millier dans le nez. Si la combinaison des deux donne naissance aux saveurs, l’acteur principal est le cerveau, qui exploite les informations venues du nez en les combinant avec celles venues de la langue, mais aussi des autres sens, de la mémoire et de la pensée. Un véritable processus de création.

Pourquoi elles mettent le voile

By Malise Ruthven

Souvent dénoncé comme le symbole d’un islam patriarcal et misogyne, le hijab fut un temps, dans les années 1970, le vêtement d’adoption d’Égyptiennes éduquées et souhaitant s’engager dans la vie active. S’il fut par la suite détourné par des mouvements islamistes, il n’a pas perdu toutes ses vertus : il protège le corps féminin et gomme les écarts de richesse.

L’obsession d’un biographe

By Charles McGrath

Il a commencé sa biographie de l’ancien président américain Lyndon B. Johnson en 1976. Un tiers de siècle plus tard, il en est à rédiger le cinquième volume. Il a ralenti son rythme de production au point de consacrer plus de temps à raconter les aventures de son héros que celui-ci n’en a passé à les vivre. Il écrit ses brouillons à la main. Quand il est satisfait, il les tape sur une vieille machine à écrire. Un labeur obstiné au service d’une passion unique : l’étude du pouvoir.

Une leçon de journalisme

By Juan Cruz

En 1955, un jeune reporter nommé Gabriel García Márquez questionne cent vingt heures durant le survivant d’un naufrage. Il en résulte un reportage haletant, écrit à la première personne. Un chef-d’œuvre donné en exemple à toute la profession.

Bertolt Brecht en tyran inspiré

By Fritz J.Raddatz

Toujours en quête d’une nouvelle muse et maîtresse, le dramaturge instrumentalisait son épouse, la comédienne Helene Weigel. Elle était pourtant sa principale interprète et gérait son théâtre. Curieusement, les tragédies politiques dont fut témoin ce marxiste semblaient le laisser de marbre.

Le paradoxe du clochard

By Olivier Postel-Vinay

Agir humainement, est-ce contre nature ? L’altruisme désintéressé nous semble aller de soi, mais contredit apparemment les principes de la théorie de l’évolution.

related issues

iran · islam · coran · bani sadr · shiisme · pensée islamique
#12
1980-01
0 €
Les Cahiers de Science & Vie Aux origines de Dieu
coran · religion · bible · torah · nazareth · pensée grecque
#131
2012-08
5,20 €