(Dé)confinés, décloisonnés, décomplexés !

Ariane Labed

by Donald James

Entre la comédienne franco-grecque et la caméra, l’histoire dure depuis dix ans. D’abord devant celle de cinéastes explorateurs comme Philippe Grandrieux, Guy Maddin ou Yórgos Lánthimos, friands de cette actrice sans frontières. Puis par le désir tenace de s’en saisir un jour. Son objectif est enfin réalisé : Olla, son premier court, s’est vu consacré de Cannes à Clermont-Ferrand.

Noémie Merlant

by Olivier Pélisson

Noémie Merlant s’épanouit comme actrice sur les écrans depuis une douzaine d’années et a récemment illuminé Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma, avec Adèle Haenel. Elle est aussi passée derrière la caméra, pour deux courts (Je suis #unebiche, Shakira) et un long métrage (Mi iubita). Avec l’envie d’explorer d’autres territoires.

Clémence Poésy

by Christophe Chauville

Trois courts métrages en qualité de réalisatrice depuis 2016 et un quatrième tourné à l’automne 2020 : le temps file, et vite, pour Clémence Poésy. Comme cela semble être le cas depuis ses débuts d’actrice, au basculement du millénaire.

Pascal Cervo

by Raphaëlle Pireyre

Nous avons découvert l’acteur encore adolescent, au milieu des années 1990, et suivi de près sa carrière depuis, y compris lors de son passage à la réalisation. Pascal Cervo s’est construit un univers bien à lui en se faisant cinéaste, souvent sur des formats de moyens métrages. Un passeport pour les festivals de Brive et de Pantin, dont il est un habitué.

Antoine Chappey

by Stéphane Kahn

Un court métrage et un seul, le récent Elle est où la dame ?, a dévoilé une autre facette du talent d’Antoine Chappey, dont on croyait pourtant tout connaître. Ses premiers pas de réalisateur, au lendemain de ses soixante ans, ont enchanté les spectateurs du Festival de Pantin 2020, organisé en ligne, où son film fut plébiscité comme Coup de cœur des adhérents de l’association Côté court.

Jean-Benoît Ugeux

by Chloé Cavillier

Son visage nous est devenu depuis quelque temps incontestablement familier, à raison d’apparitions marquantes dans plusieurs films chaque année, sur tous les formats. Quoique confinée, 2020 aura été spéciale pour Jean-Benoît Ugeux avec, avant tout, l’accueil enthousiaste réservé à son film La musique, qu’il a écrit, mis en scène et interprété. Après JLG ou JPP, devra-t-on désormais s’habituer à entendre parler de JBU ?

Abbas Kiarostami

by Arnaud Hée, Mathieu Lericq, Amélie Galli, Atiq Rahimi

Disparu en juillet 2016, le grand maître iranien sera du 5 mai au 5 juillet 2021 saà l’honneur d’un événement au Centre Pompidou, initialement prévu au printemps dernier. L’événement comprendra une exposition, une rétrospective intégrale et une série de rencontres et conférences. L’œuvre de Kiarostami est souvent passée par le format court, notamment dans les vieannées 1970-1980, l’occasion était donc idéale d’y revenir, tant cette filmographie revêt une importance majeure dans l’histoire du cinéma contemporaine. Inspirant dans son sillage des artistes tels que l’auteur et metteur en scène Amir Reza Koohestani ou Atiq Rahimi, lauréat du Prix Goncourt en 2008. Close-up sur un cinéaste essentiel. continu

Chloé Mazlo

by Marie-Pauline Mollaret · illustrations: Jean-Michel Sicot

Film après film, la cinéaste construit une œuvre habitée par les mêmes thèmes, affirmant un langage cinématographique singulier. Dans son premier long métrage, Sous le ciel d’Alice, elle poursuit son introspection intime et familiale, qui la mène cette fois dans le Liban de sa grand-mère. En transposant son univers du court au long, de l’animation à la prise de vues continue, Chloé Mazlo élargit le champ de son cinéma sans perdre de son acuité ni de sa fantaisie.

Annecy

by Marie-Pauline Mollaret

60 ans d'un festival animé

Sébastien Betbeder

by Donald James · illustrations: Jean-Michel Sicot

Sébastien Betbeder tourne depuis 1999 des films qui ne se ressemblent pas. Formé à l’école d’art du Fresnoy, il s’est mis à faire de la comédie, passant du court au long avec une aisance surprenante, au rythme d’une production par an depuis 2 automnes, 3 hivers, son plus grand succès public. Retour sur le parcours d’un réalisateur que ses films, de Des voix alentour à Jusqu’à l’os, portent toujours un pas plus loin. Souvent, un pas de côté.

Click & Collect

by Cloé Tralci

Net found footage, desk documentaries, simulations filmiques... Depuis l’arrivée du numérique, Internet en tête, mais aussi jeux vidéo, réalité virtuelle ou 3D, les pratiques d’écriture du cinéma se sont considérablement développées, produisant récemment foison de films surprenants. Ce qui les lie ? Le travail sur un matériau non « noble », formant la trame de récits qui, de réseaux en résonances, établissent un nouveau rapport au monde. Tour d’horizon.

Alexis Langlois, Florent Goüelou

by Jean-Michel Sicot

L’un revendique un cinéma résolument queer, l’autre se dit plus enclin à interroger la notion d’identité en explorant le milieu drag. Si leurs univers ne se ressemblent pas, Alexis Langlois et Florent Gouëlou ont assurément des choses à se dire. Sur leur rapport aux films, à la construction de soi, sur leurs influences esthétiques et leurs copines queens... Rencontre avec deux réalisateurs qui fraient la voie à des récits alternatifs.

Marion Lacourt, Adrien Mérigeau

by William Le Personnic · illustrations: Jean-Michel Sicot

Depuis plus d’un an, deux œuvres d’animation françaises ont particulièrement brillé à l’échelle internationale : Genius loci, d’Adrien Mérigeau, et Moutons, loup et tasse de thé... de Marion Lacourt. Au-delà de leur succès, ces deux films nous ont semblé partager des atomes poétiques crochus et entretenir de discrètes correspondances. Nous leur avons donc proposé d’en nouer une durant le deuxième confinement.

related issues

Les Fiches du Cinéma Damsels in Distress · manoel de oliveira · abbas kiarostami · alain resnais · jaime rosales
#2031
2012-09
3 €
Novo Anne Immelé · abbas kiarostami · enrique vila-matas · oliver assayas · cass mc combs · toy
#22
2012-12
0 €
Spirale Iran : poésie/image · photographie iranienne · abbas kiarostami · anahita ghabaian etehadieh
#272
2020-03
8 €