José Evangelista

José Evangelista

par Maxime McKinley

Ou l’ouverture sonore à l’Autre

Un entretien avec José Evangelista

par Flavia Gervasi

Composer, enseigner et diffuser à la rencontre des musiques du monde.

Zad Moultaka

par Anis Fariji

Les figures multiples de l’hétérophonie dans la musique de Zad Moultaka

Sous les eaux demeurent les mots

par Alexis Nouss

« Sous les eaux/demeurent les mots [Bajo el agua/Siguen las palabras] ». Comme si le langage provenait de la nature, et d’une nature cachée. La strophe continue : « Sur les eaux/une lune pleine [Sobre el agua/une luna redonda]. » Un enfant voit la scène, les deux lunes – l’astre et son reflet – et s’exclame : « Nuit, frappe tes cymbales [¡Noche ; tocas los platillos !]1. » La musique, elle, serait donc flottante dans l’azur nocturne.

Concours international de composition du Festival Présences à Shanghai (2008-2010)

par Jessica Pilon Pinette, Danick Trottier

Le moment où le Québec a rayonné en Chine par sa création musicale

€Moi

Un autoportrait par José Evangelista

José Evangelista’s Clos de vie and Alap & Gat

par Zihua Tan

Monody-based Compositions

Claude Vivier ou la machine désirante, de Robert Richard

par Éric Legendre

Montréal, Varia, 2017, 204 pages.

voir également

rolf julius · robert combas · julie crenn · elsa sahal · zad moultaka · guy oberson
#78
2017-07
6,99 €