Mercenaires et volontaires

Le troisième plus vieux métier du monde

By Jean Bourdier

Seuls des naïfs d'âge un peu tendre - mais il en existe plus qu'on pourrait le penser - sont encore capables de croire que le métier alléchant , mais parfois périlleux, de mercenaire est né avec les regrettables événements de l'ex-Congo belge en l'an de grâce 1960. En fait, si l'on a fréquemment pu dire que l'espionnage était le "deuxième plus vieux métier du monde" - nous n'aurons pas le mauvais goût d'insister sur le premier - , il semble bien que le mercenariat militaire soit le troisième.

L’ex-Congo belge ou le théâtre principal des opérations

By Xavier Cheneseau

De tout temps des professionnels de la guerre se sont battus pour de l'argent sous des drapeaux étrangers. Le mercenariat moderne apparaît avec la décolonisation.

Les mercenaires - Récit de Paul Ribeaud

By Paul Ribeaud

Paul Ribeaud, que le "Times" et "Le Soir"ont appelé "mercenaire" et "corsaire" du journalisme, a écrit en exclusivité pour "Le Crapouillot" ce récit. Aventure journalistique vécue parmi d'autres aventuriers, du Katanga à l'Algérie (les légionnaires allemands, polonais, tchèques, espagnols, italiens, portugais, américains et même chinois, n'étaient-ils pas eux aussi des mercenaires ? ... ), au Maroc, au Viet-Nam, au Cambodge, au Tchad, en Rhodésie, au Congo devenu Zaïre, en Angola, au Mozambique et, enfin, en Afrique du Sud. La différence entre les mercenaires et Ribeaud n'est pas mince: les premiers utilisent une arme, Ribeaud est armé, lui, d'un Leïca et d'un stylo.

Comment j’ai été le “nègre” du colonel Schramme

By Jean Mabire

Après un quart de siècle, on peut sans doute révéler cette histoire. Pas mal d'eau a coulé depuis sous le pont qui marque l'embouchure de la rivière Ruzizi sur le lac Kivu. Sur la rive gauche, la province congolaise du Kivu. Sur la rive droite, l'Etat indépendant du Ruanda. En traversant ce pont, le 5 novembre 1967, le colonel Jean Schramme et ses hommes ont franchi la frontière, laissant derrière eux la nostalgie d'une fantastique aventure. Partout où s'était joué, depuis 1960, le sort de ce qui fut le Congo belge, aujourd'hui Zaïre, avaient combattu les redoutables guerriers du commando Kansimba, devenu, au cours des ans, le fameux Bataillon Léopard. Depuis, Jean Schramme est mort, en exil au Brésil, loin de la Flandre et loin du Katanga, ses deux patries, inséparables dans son coeur d'Africain blanc. Son livre, notre livre, est devenu introuvable. Pourtant, ce fut une belle histoire.

Bob Denard ou le corsaire de la République

By Roland Gaucher

Interview de Bob Denard

Mourir à Bukavu, ex-Congo belge

By Alain Sanders

En juillet 1967, au terme d'une héroïque odyssée à travers le Congo ex-belge, moins de 650 hommes - 123 mercenaires et 500 gendarmes katangais -, commandés par Jean Schramme, vopt résister pendant des mois üusqu'au 5 novembre à l'aube) aux assauts répétés des 15 000 troupiers de l'Armée nationale congolaise. L'astuce, le courage, l'ingéniosité et l'honneur seront dans le camp de ceux qui tiendront en échec un adversaire vingt fois plus nombreux et généreusement pourvu d'artillerie et d'aviation.

Patrick Ollivier: “Nous les nationalistes, nous marchons avec tous les siècles”

By Roger Holeindre

Né le 3 août 1951 à Buzançais, à la limite du Berry et de la Touraine, d'une famille militaire. Mon père a fait de la résistance , puis s'est retrouvé en Indochine et en Algérie. Un de mes frères a suivi la tradition, il a fait partie de la promotion Lieutenant Darthenay à Saint-Cyr Coëtquidan . Adolescence tranquille, études au lycée PaulLouis-Courier à Tours. C'est l'époque de Mai-68, premières rencontres politiques.

Les croisés de Birmanie

By Gregory Canavan

Ils regrettaient d'être nés trop tard pour avoir vécu l'aventure indochinoise de l'armée française. Ils ont été « volontaires » chez les Karens de Birmanie.

Hier et demain l’Afrique du Sud

By Bernard Lugan

En 1899, quand la guerre éclata en Afrique australe, l'Europe s'enflamma pour les Boers. En Hollande et en France, leur cause devint sacrée, mais les Républiques boers du Transvaal et de l'Orangia ne reçurent aucune aide concrète, les gouvernements européens craignant, en effet, d'indisposer la Grande-Bretagne.

Jean Kay le mercenaire, aventurier-écrivain

La plus spectaculaire opération, réussie celle-là, réalisée par les mercenaires d'Afrique, a été exécutée par un homme seul âgé de 27 ans. Son nom a depuis défrayé la chronique, et Malraux lui-même est venu défendre, au cours d'un retentissant procès, cet aventurier exceptionnel qui s'appelait Jean Kay. Il a disparu après avoir pris avec élégance un milliard à Marcel Dassault. Il est peut-être moralement mort, mais il est entré dans la légende et il n'est pas exagéré de dire que Kay est le premier de tous les mercenaires et continue à faire rêver. Ce personnage était digne d'être l'un de ceux racontés par l'auteur de La Voie royale. Mais quand Malraux écrivit son chef-d'oeuvre, Jean Kay n'était pas né et les deux personnages se sont rencontrés cinquante ans plus tard au cours d'un procès spectaculaire