La torture

Algérie : à la recherche de la torture propre

By Jean-Claude Goudeau

E 18 avril 1985, le juge Cabié, président de la XVII' Chambre correctionnelle, rendait un jugement surprenant. Il déboutait Jean-Marie Le Pen, président du Front national, de l'action que celui-ci avait engagée contre « Le Canard enchaîné » qui l'avait accusé d'avoir pratiqué personnellement la torture, lorsqu'il était lieutenant au I" Régiment étranger parachutiste, en Algérie. En matière de presse, la loi veut que ce soit le diffamateur qui fasse la preuve de ce qu'il a écrit et non le diffamé qui apporte celle de son innocence. « Le Canard enchaîné » avait été incapable de présenter à la Cour le moindre élément qui puisse confirmer ses dires .

La torture à l’antique

By Romi · Illustrations: Antonio Gallonio

Les historiens ont bien souvent décrit les supplices infligés aux hérétiques par les juges catholiques au cours du Moyen Age. Mais ils se sont moins attachés à rappeler les tortures infligées aux premiers chrétiens par les empereurs idolâtres. Ceux-ci ne faisaient qu'hériter, il est vrai, d'une longue et riche tradition , née dans la barbarie et développée durant toute l'antiquité.

Ce Moyen-Âge fut sans pitié

By Maurice Bornier

Dans l'histoire des supplices et des tortures, la période médiévale occupe une position charnière. Ni pire ni moindre dans l'horreur, elle se singularise par sa durée. Alors que, dans l 'Antiquité, la torture était pratiquée de manière épisodique et que, dans les temps modernes, elle surgit par grandes vagues, terribles mais passagères (la barbarie nazie n'a pas duré dix ans, les crimes des guerres balkaniques ont été regroupés sur moins de quatre ans), la torture du Moyen Age sera constante dix siècles durant. Mille années d'atrocités pendant lesquelles nos lointains aïeux, s'ils n' ont rien inventé à proprement parler de bien nouveau, se sont pourtant ingéniés - non sans un certain succès - à raffiner et à perfectionner dans l'atroce les différents supplices imaginés par les générations précédentes.

L’inquisition ou le salut à petits feux

By Georges Boisrateau

A la suite de la croisade contre les Albigeois qui s'ouvre par la bataille de Muret, en 1213 , des hérétiques et des juifs du Languedoc et du Roussillon fuient les persécutions. Ils traversent les Pyrénées, cherchent refuge en Espagne. La tolérance règne à cette époque en ce pays encore profondément marqué par l'influence musulmane. Chrétiens, juifs, musulmans vivent en paix. Certes, celle-ci est parfois troublée par une brusque explosion de violence qui lance un instant une communauté contre une autre. Les raisons de ces heurts sont essentiellement économiques et non raciales ou religieuses. En ce début du Xlll' siècle, les communautés vivent côte à côte, s'ignorant souvent, mais ne se déchirent pas.

La question ne sera plus posée

By André Soubiran

ECLARE par les légistes « souverain par-dessus tout» et reconnu par les théologiens comme « lieutenant de Dieu sur la Terre », Louis XIV est nécessairement « source de toute justice ». Mais, depuis le temps où Saint Louis rendait lui-même la justice sous son chêne, la machine judiciaire s'est compliquée, est devenue monstrueuse : le Parlement de Paris couvre, à lui seul, plus d'un tiers du royaume - toutefois douze Parlements provinciaux veulent qu'on entende leur voix ; l'ensemble du temt01re est soumis à une multitude de tribunaux aux attributions imprécises ; le midi de la France vit sous le droit romain, le nord sous ses divers droits coutumiers ; il n'existe aucun code pour coordonner et unifier la « doctrine » et, bien après la mort de Louis XIV , Voltaire pourra faire remarquer narquoisement qu' « en changeant de chevaux de poste, on change de lois ».

Le roman des supplices

By François Faverolles

La torture et le supplice furent dénoncés par La Bruyère comme « une invention sûre pour perdre un innocent à la complexion faible et délicate et sauver un coupable né robuste » . Diderot, très pragmatique, estimait qu' « indépendamment de la voix de /'humanité, la « question » ne remplit pas le but auquel elle est destinée puisqu'elle parvient à faire avouer des fautes qui n'ont jamais été commises » . Voltaire quant à lui fait exception parmi les hommes de lettres du XVIII' siècle. li rompt le si lence qui entoure le sujet et l'introduit dans les premières pages d'une oeuvre de critique sociale pleine d'impertinence et d'ironie dont le héros est passé à la postérité. Candide, «engagé » dans l'armée du roi des Bulgares, se trouve rapidement enfermé dans un cachot.

Les savants fous de Hitler

By Jean-Claude Lauret

Dachau est le premier des grands camps de concentration que se donne l'Allemagne nazie. li est inauguré le 22 mars 1933 et la presse national-socialiste rapporte l'événement. Le 25 janvier 1938 un décret précise que «la police secrète d'Etat peut recourir à l' arrestation préventive, comme mesure de coercition contre les personnes qui, par leur comportement, mettent en danger la stabilité et la sécurité du peuple et de l'Etat ». Le régime qui traque ses ennemis que sont les Junkers , les communistes, les hommes d'Eglise, les juifs, et s'en débarrasse en les internant, utilise le système de la« terreur préventive »pour dissuader toute tentative d'opposition organisée.

Les baignoires du 101, avenue Henri-Martin

By Julien Tonnet

Rompant le pacte germano-soviétique, l'Allemagne attaque par surprise, le 22 juin 1941, l'URSS. Les communistes français entrent dans la Résistance . La guerre est désormais totale et ils passent à l'action directe. Le 21 août , Pierre Georges , dit Fabien, abat de deux coups de feu l'aspirant Moser à la station Barbès. Pour la première fois, un officier allemand tombe victime d'un attentat. D'autres actions ponctuelles sont menées. Les autorités allemandes entrent dans le cycle de la répression . Des otages sont fusillés. Avec régularité , des affiches annoncent l'exécution des victimes expiatoires des « crimes » commis par les « terroristes ».

... Et le chalumeau de l’institut dentaire

By Jean-Claude Lauret

Tandis que les Allemands négocient avec les forces alliées leur reddition , les FFI et les FTP commencent à traquer les collaborateurs, les miliciens, tous ceux qui furent les complices des Allemands. La chasse aux traîtres est ouverte.

Mes cauchemars en jaune

By Marc Charuel

Seuls les vieux étaient restés dans le village, ainsi qu'une gamine d'une dizaine d'années que l'on entendait hurler dans sa paillote. L'infirmier de notre unité était déjà auprès d'elle, essayant de calmer sa souffrance par une piqûre de morphine. Les paysans racontèrent comment les gouvernementaux étaient entrés, la veille, dans le hameau pour réclamer de la nourriture. N'ayant pas eu satisfaction assez vite, ils avaient pillé le village, exécutant sommairement quelques-uns de ses habitants. La petite fille, atteinte par une rafale, avait eu la jambe droite brisée. On l'avait ensuite violée, sodomisée et excisée au couteau commando ... pour le plaisir. Les vieillards se lamentaient, la fillette allait mourir, et les maquisards étaient devenus comme fous.

L’as-tu vue la crapaudine du père Bugeaud

By Romi

Le célèbre général Bugeaud, gouverneur de l'Algérie en 1841 , promu maréchal en 1843, institua, à côté de la Légion étrangère et des bataillons d' Infanterie légère d'Afrique, une compagnie de discipline destinée à dresser les «fortes têtes ·» des bataillons d'Afrique. Au nom de la discipline, le « Père de !'armée d'Afrique » encouragea la mise au point de quelques châtiments exemplaires aux noms particulièrement significatifs comme la pelote appelée aussi le bal; le tombeau, la cellule avec les fers, la crapaudine , le camisard ou encore le silo. Une impressionnante série de supplices atroces qui pendant plus d'un siècle provoqueront l'indignation générale.

Marx ou crève

By Jean-Claude Lauret

Octobre 1917. Les bolcheviks sont persuadés du triomphe de la Révolution. Dans l'euphorie de la victoire, Lénine, qui se réfère volontiers à la Révolution française, déclare : « Nous n'employons pas le genre de terreur qu'utiliseront les révolutionnaires français qui guillotinent des gens sans défense et j'espère que nous ne le ferons pas, parce que nous avons la force avec nous ». Lénine, conscient des menées contre-révolutionnaires, propose, le 7 décembre 1917, au conseil des commissaires du peuple , la création d'une police secrète chargée de réprimer les délits politiques et devant lutter contre les sabotages. La Tchéka est née. Félix Dzerjinski la commande.

Khmers rouges: le grand bond en enfer

By Bernard Hamel

Du 17avril 1975 jusqu'à la fin de l'année 1978,pendant 3 ans et 8 mois, les Khmers rouges ont régné sur le Cambodge en maîtres absolus. Pendant toute cette période - une éternité pour ceux qui l'ont vécue - ils ont infligé un véritable martyre au peuple cambodgien. Ce long martyre a coûté à ce malheureux peuple au moins 2 millions de victimes, si l'on s'en tient au chiffre le plus généralement admis. Ce fut un génocide, ou plutôt un auto-génocide puisque ce sont leurs propres compatriotes que les Khmers rouges exterminèrent systématiquement.

Le marché noir de la cruauté

By Philippe Giraud

Depuis leur indépendance, les pays d'Afrique souffrent d'instabilité chronique. La violence, la misère, la famine sévissent presque partout et les gouvernements se succèdent. Depuis 1960 le continent a connu plus d'une soixantaine de coups d'Etat. Les moeurs violentes ne sont pas l'apanage d'une ethnie, d'une région ou d'un système politique, bien que le « socialisme scientifique », et ses partis uniques, puisse se voir attribuer un grand nombre de victimes, notamment depuis 1975. Les rivalités tribales ou ethniques sont responsables d'un multitude de troubles et de massacres, sans être pour autant la cause de tous les maux. La torture et l'assassinat préexistaient à l'indépendance. La colonisation et la décolonisation ont connu leurs horreurs.

related issues

La Quinzaine Littéraire Sade
hitler · marx · sade · octavio paz · nizan · iris murdoch
#113
1971-03
0 €
Pouvoirs Démocratie
chine · démocratie · algérie · hongrie · urss · commission des sondages
#52
1990-03
0 €
islam · allemagne · maroc · laïcité · algérie · mouvements islamiques
#62
1992-09
0 €