L’or

Histoire d’une fascination

par Marie-Laure Winkler

Entre l'or et les Français, l'idylle dure depuis deux mille ans . Cela a commencé, comme toutes les histoires d'amour, par un sentiment très platonique. L'objet de leur passion restait inaccessible, mais convoité.

La cohabitation du bas de laine

par Bernard Poindessalut

Sur le territoire français, la frappe des monnaies est relativement tardive. En dehors des drachmes et oboles d'argent frappées dès le IV' siècle avant J .-C. à Marseille, qui était une colonie grecque, c'est seulement vers le milieu du II' siècle avant J.-C. que les Gaulois commencèrent à battre monnaies.

À Paris, l’or court les rues

par Pascal Payen-Appenzeller

L'ouvrier d'or parisien, c'est-à-dire l'orfèvre, a donné son nom à un quai de la Cité, devenu de nos jours le symbole quotidien (et littéraire) de la police. Encore qu'il n'y a pas si longtemps quelques trésors d'orfèvrerie (entre autres) ont retrouvé le chemin du quai des Orfèvres, le temps d'une exposition réservée aux quelques malheureux privés de leur bien et qui cherchaient à le retrouver...

L’axe Moscou-Pretoria

par Jean Jolly

Le double langage n'est pas l'apanage des seuls hommes politiques français . Mikhael Gorbatchev pour l'URSS, et Pieter Botha pour la République d'Afrique du Sud, tiennent des discours dans lesquels ils portent l'un sur l'autre des jugements catégoriques.

Crésus invente l’étalon-or

par Claude Kevers-Pascalis

"Riche comme Crésus" , se contente-t-on de dire aujourd'hui , alors que , dès le V' siècle avant J.C.,le poète grec Pindare écrivait : « Les services et le génie d'un Crésus sont au-dessus de l'oubli. » Au-dessus de l'oubli ? Que la mémoire des hommes est donc infidèle

Les arabes préférent l’or noir

par Claude Feuilet

Le 25 mars 1975, au matin d'une longue beuverie, le prince Fayçal ibn Moussa'id se rend au palais de son oncle, le roi Fayçal d'Arabie et le tue d'un coup de revolver. Après trois mois d'interrogatoires, Fayçal ibn Moussa'id fut exécuté publiquement. Pour marquer que le condamné était noble, le bourreau fut prié par la famille d'utiliser un sabre en or.

Des tirelires incassables

par Danièle Vialet

Imagineriez-vous François Mitterrand demander à Ronald Reagan de lui garder son or, ou plus exactement l'or de la France, dans les coffres de Fort Knox, cette charmante réserve militaire située à 50 km au sud-ouest de Louisville, dans le Kentucky ?

Les cinq maîtres du “fixing”

par Roger Costini

La main brandie, l'index et le majeur semblant faire le V de la victoire, Mike G. Barnett ponctue de la voix son offre de vendre à un quart de point au-dessus du cours précédent de 342 dollars l'once.

Heureusement, elles aiment les petites frappes !

par Bernard Poindessault

Par chance, la coquetterie féminine a existé de tout temps. Autrement, beaucoup de monnaies d'or, parmi les plus prestigieuses, auraient totalement disparu, car chaque nouvel empereur, chaque nouveau roi, chaque souverain, et à plus forte raison chaque usurpateur, n'a rien eu de plus pressé, à peine investi du pouvoir, que de faire refondre les monnaies d'or de ses prédécesseurs afin d'obtenir le métal précieux dont il avait besoin pour faire frapper des monnaies d'or à sa propre effigie.

Sur la piste du “fabuleux métal”

par Jacques Soustelle

Tout le monde a appris au lycée le fameux sonnet de José Maria de Heredia : « Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal », dont ce premier vers rimait avec le « fabuleux métal », l'or, que les conquérants allaient chercher, suprême récompense de leurs combats, dans ces terres lointaines que Christophe Colomb avait cru être les Indes.

Pas dorée la vie les galions

par René Delagrange

VINGT décembre 1522. Soucieux de plaire à son suzerain Charles Quint, Heman Cortés, Je conquérant du Mexique, fait partir trois caravelles de Veracruz. A leur bord, 80 000 castillans en barres d'or, des émeraudes, des perles, des ouvrages d'orfèvrerie et, exotisme oblige, deux jaguars.

Et l’spagn fut ruinée par son or

par René Delagrange

Acuzco, au Pérou, qu'on appelait alors la «Castille d'or », on se la raconte encore. C'était .en novembre 1532. Le 16 novembre à Cajamarca, Francisco Pizarro venait de tendre un piège à l'empereur Atahualpa.

L’eldorado africain

par Jean Jolly

La victoire des Arabes, chameliers nomades sur des peuples sédentaires et romanisés gomma l'obstacle du désert entre le Maghreb et lAfrique occidentale. Le premier contact eut lieu dès 734, deux ans à peine après la victoire des Francs à Poitiers.

Kruger : “ne me parlez pas d’or”

par Yves de Saint-Agnès

1986 vingt ans après la découverte d'un diamant de 21, 75 carats dans l'Etat libre d'Orange, la fortune frappe pour la seconde fois à la porte des petites nations boers fondées par les pionniers du Grand Treck de la décennie 1830.

voir également

La Revue de Téhéran L’or noir iranien
pétrole · révolution islamique · or noir · sylvain tesson · accord gass-golshayan · accord de d’arcy
#28
2008-03
2,50 €
google · pétrole · méthane · mars · zones humides · éolien offshore
#1138
2012-07
3,70 €
canada · pétrole · herzog · fraternité · athabaska · système automobile
#3
2016-09
7 €