Les coups d’Etat

“Revenez, mon général ! ” La mise à mort de la IVème

by Christian Grisey

MOMENT historique au Palais-Bourbon, le i" juin 1958, un dimanche. Hémicycle comble, tribunes du public bondées, on se presse pour assister à la mise à mort de la IV' République. Le président du Conseil pressenti, le général De Gaulle, monte, raide, maladroit - les restes d'une opération de la cataracte - à la tribune de l'Assemblée nationale.

La grande leçon du coup de Prague

by Pierre Daix

EN 1946, un an après la reconstitution de la Tchécoslovaquie - libérée seulement en mai 1945 - des élections libres envoyèrent cent quatorze communistes sur trois cents députés au Parlement de Prague. Le parti communiste tchécoslovaque (PCT) obtenait 40 % des voix en Bohême Moravie. Moins de deux ans après, il transformait le gouvernement de coalition qu'il dirigeait en pouvoir communiste ... Quatre décennies plus tard, ce « coup de Prague » reste une date-clef de la stratégie communiste et des équivoques occidentales face à ses tentatives d'expansion.

Coup d’état sous influence

by Arthur Conte

L'on s'expose à ne rien comprendre aux réalités de la politique mondiale de notre temps ni aux innombrables coups d'Etat qui auront marqué cette seconde moitié du xx• siècle si l'on ne prend pas d'abord bien conscience des deux axes essentiels de la stratégie soviétique.

Quatre généraux défient de Gaulle

by Patrick de Gmeline

Non, rien de rien, Non, je ne regrette rien. Ni le bien qu'on m'afait, ni le mal, Tout ça m'est bien égal ... LES paroles de la chanson de Piaf s'envolent dans l'air chaud de cette fin d'après-midi du 27 avril 1961. Elles passent à la postérité, scandées par les voies graves et rythmées des légionnaires parachutistes du I" REP. Les camions du régiment dissous quittent Zeralda, direction Orléansville.

Mai 68 : Le coup de bluff de Miterrand

by Pierre Pellissier

EN mai, fais ce qu'il te plaît. .. Les vieux dictons ont parfois leur sagesse, mais ils peuvent aussi devenir de redoutables pièges. Ils étaient tellement nombreux, en 1968, à s'imaginer qu'ils pourraient désormais faire tout ce qui leur plairait ; si nombreux à croire à l'utopie, à rêver d'une autre société qu'ils étaient d ' ailleurs incapables de définir. ..

Les oeillets rouges des centurions portugais

by Michel Honorin

LA révolution portugaise est née banalement au cours de l'été 1972 dans les mess d'officiers d'une année jusque-là obéissante et muette. li y a de la grogne. La guerre coloniale s'embourbe au Mozambique, en Angola et en Guinée. Les pertes s'accumulent. Il faudrait davantage d'hélicoptères, plus de jeeps, de meilleurs canons, suffisamment de munitions. Et puis viennent d'arriver dans les casernes toute une théorie de jeunes sous-lieutenants bardés de diplômes, fraîchement recrutés dans les universités, qui barrent involontairement le tableau d'avancement des officiers de l'année de métier.

Tejero en direct des cortès

by Philippe Nourry

L'APRES-MIDI du lundi 23 février 1981 ne s'annonçait pas tout à fait à Madrid comme une journée ordinaire puisque le Congrès des députés se préparait à nommer un nouveau chef de gouvernement pour remplacer Adolfo Suarez, démissionnaire depuis le 29 janvier. Les radios suivaient donc en direct le déroulement du vote des députés, tandis que les caméras de télévision braquées sur les leaders de la politique espagnole, tous présents dans ! 'hémicycle, enregistraient les images de cette séance mémorable. Ce que l'on ignorait encore à 18 h 15, c'est à quel point et de quelle manière cette journée passerait à ! 'histoire !

Nasser chasse Farouk et réveille le monde Arabe

by Thierry Desjardins

LE samedi 26 juillet 1952, le roi Farouk, qui n'avait que trente-deux ans, mais qui pesait déjà cent dix-neuf kilos, était heureux. Ce jeune et gros souverain, qui avait jusqu'à présent surtout fréquenté les salles de jeux, les cabarets, les danseuses du ventre et les manucures, connaissait enfin des joies de père de famille . Il allait, ce jour-là, en effet, donner un grand déjeuner officiel en l'honneur de la naissance de son fils, le prince-héritier Fouad. Six cents officiers supérieurs de ! 'armée égyptienne, tout le gratin de l'armée royale, s'apprêtaient à fêter avec lui l'avenir de la dynastie dans la salle à manger fabuleuse du palais Abdine , au coeur du Caire.

La Bolivie, pays de cocagne des pronunciamentos

by Georges Dupoy

EN cent soixante ans d'indépendance, la Bolivie a connu quelque deux cents coups d'Etat. Certains spécialistes en recensent davantage, tandis que d'autres - des puristes - n'en retiennent que cent quatre-vingt-douze, ne prenant en compte que le résultat final de ces golpes qui opposent périodiquement deux , trois fractions de l 'Année ou davantage .

LE 14 juillet de Bagadad

by Edouard Sablier

DEPUIS ce matin, la monarchie est à terre : la République vient d'être proclamée en Irak. Il y a longtemps que les gens de Bagdad attendaient ce moment. En 1939, lorsque la mort subite du roi Ghazi eut fait de son cousin, Je prince Abdulillah, le régent du royaume d'Irak, la foule massée chaque matin dans Rachid Street commençait déjà à murmurer au passage de la Chevrolet découverte : « Inglisi ! » (l' Anglais).

Mossadegh annonce Khomeiny

by André Brissaud

DEPUIS avril 1951, Mohammed Mossadegh - que l'on appelait docteur parce qu'il était docteur en droit - était au pouvoir. Leader d'un petit parti extrémiste, le Front national , son programme essentiel était de nationaliser les pétroles iraniens. Le shah avait dû faire appel à lui, sous la pr~sion des émeutes populaires organisées par le Tudeh, le parti communiste clandestin, puissant allié de Mossadegh.

Boumediene contre Ben Bella : Un putsh de serie B

by Gérard Marin

DIX-NEUF juin 1965, deux heures du matin. Au cadran de !'Histoire, ou de la fatalité, a sonné l'heure du putsch le plus secret, le plus pacifique, le plus fulgurant surtout des annales . En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, Boumediene a éliminé Ben Bella. Un coup d' Etat tenant moins du coup de théâtre - ! 'événement étant prévisible sinon attendu - que du coup fourré . B contre B .. .

related issues

communisme · valéry giscard d'estaing · françois mitterrand · jacques chirac · président de la république · ve république
#20
1982-01
0 €
Pouvoirs Le ministre
premier ministre · françois mitterrand · parlement · secrétaire d'état · ministre · adolphe thiers
#36
1986-03
0 €
françois mitterrand · urss · mikhaïl gorbatchev · perestroïka · intelligentsia · politburo
#45
1988-06
0 €