Notre cerveau a-t-il atteint ses limites ?

Le roman des intelligences

By Pascal Picq

Pour appréhender toute la diversité et la richesse des intelligences dans leur dynamique (évolutive ou individuelle), nous devons nous défaire d’une conception dualiste qui oppose humain et animal. C’est aussi essentiel pour que demain nous puissions cohabiter au mieux avec les nouvelles formes d’intelligence.

L’abeille

By Aurore Avarguès-Weber

Avec 100 000 fois moins de neurones qu’un cerveau humain, les abeilles étonnent par leurs facultés cognitives. Ces hyménoptères comptent, maîtrisent des concepts, raisonnent par catégories... et sont même dans certaines tâches plus rapides que les grands singes.

Le surdoué des invertébrés

By Ludovic Dickel, Anne-Sophie Darmaillacq

Poulpes, seiches et calmars sont bien plus que les maîtres du camouflage. Mémoire, apprentissage, innovation, jeux... Les céphalopodes n’ont rien à envier à certains vertébrés. Encore dans leurs oeufs, ils s’informent déjà sur le monde extérieur !

Georges Chapouthier

By Loïc Mangin

L’intelligence animale : un concept flou

Rusé comme... une poule

By Carolynn Smith, Sarah Zielinski

Loin de mériter leur réputation d’oiseaux stupides, les poules ont des capacités cognitives étonnantes... Ces gallinacés communiquent de façon complexe avec leurs congénères, manipulent les informations qu’ils distillent et seraient même douées pour les mathématiques !

Un géant plein de talents

By Anna Smet, Catherine Hobaitier, Richard Byrne

Depuis toujours éléphant rime avec intelligent. Ses facultés de mémorisation, de coopération, de communication... sont à la hauteur de sa réputation, probablement en raison de son organisation sociale complexe. Portrait d’un génie méconnu.

Une intelligence façon puzzle

By Guy Théraulaz, Jacques Gautrais, Stéphane Blanco, Richard Fournier, Jean-Louis Deneubourg

Chez les insectes sociaux, des réseaux complexes d’interactions permettent de coordonner les activités des individus et de résoudre collectivement de multiples problèmes. L’intelligence est distribuée !

Joël Fagot

By Loïc Mangin

L’être humain, un primate comme les autres ?

Dans la tête de Néandertal

By Kate Wong

L’homme de Néandertal était-il moins intelligent que l’homme moderne ? L’anatomie, les gènes et les vestiges culturels apportent des éléments de réponse et éclairent la vie mentale de nos cousins européens disparus.

Le grand bond en avant !

By Maxime Derex

Il y a 50 000 ans, les moyens techniques dont les humains disposaient pour vivre se sont soudain complexifiés. Pourquoi ? L’amélioration de l’intelligence a joué un rôle, mais elle n’explique pas tout. L’apprentissage social et la taille des populations furent aussi essentiels.

Un cerveau taillé pour l’intelligence

By Dietrich Stout

Le cerveau humain est aujourd’hui l’organe le plus complexe de la Terre. Pourquoi ? Peut-être grâce à la taille des pierres en outils... Cette activité aurait favorisé le développement de capacités mentales particulières. Pour le montrer, rien de mieux que de fabriquer aujourd’hui des haches en silex !

Huit valent mieux qu’une

By Olivier Houdé

La théorie des « intelligences multiples » prédit l’existence de huit formes différentes d’intelligence. Nous pouvons aujourd’hui en observer sept au sein de notre cerveau. Cette diversité peut-elle être mise à profit pour développer notre potentiel ? Oui, en jonglant avec ces intelligences.

Un QI supérieur à celui de nos parents ?

By James Flynn

Plusieurs études montrent que le quotient intellectuel des humains n’a fait que croître pendant le XXe siècle. Quelle est la part des gènes, de l’environnement, de l’évolution de la société dans ces résultats ? Et quelles facettes de l’intelligence sont-elles réellement concernées par cette augmentation ?

Quiz : intelligence et culture

L’intelligence serait une fonction adaptative qui aiderait à s’accommoder le mieux possible au contexte. Dans certaines conditions, la culture devient alors un atoût. C’est l’occasion de testez la votre...

Le secret des génies

By Michel Habib

Pourquoi les individus surdoués pensent-ils différemment ? Ont-ils un cerveau particulier ? Oui, il serait plus fortement connecté et suivrait une maturation accélérée au cours de l’enfance et de l’adolescence.