De la destruction

Destruction/création à l’ère du capitalisme

by André-Louis Paré · illustrations: Simon Bilodeau, Guillaume Labrie · trans: Janet Logan

Bien que l’idée de création semble d’abord en contradiction avec la destruction et s’accorde plutôt au caractère sacré qu’on prête à certains objets, le geste de détruire est souvent identifié, depuis la modernité, à un élément positif au sein du processus créatif. Hormis les destructions délibérées d’œuvres, à la suite d’une controverse ou à ce que certains considèrent comme de la provocation, la destruction en art constitue, sous diverses formes, une méthode d’exploration artistique. Or, curieusement, dans le domaine de l’économie libérale, Joseph Schumpeter va aussi développer le concept de "destruction créatrice". Comme processus misant l’innovation technologique, cette conception de la destruction alimente le dynamisme entrepreneurial du nouvel esprit du capitalisme. Elle crée de nouvelles marchandises, de nouveaux consommateurs et de nouvelles formes d’organisation industrielle. Mais n’est-on pas alors à mille lieues de l’activité artistique qui se trouve souvent à combattre la marchandisation des œuvres et sa réduction à une simple valeur pécuniaire ?

Espaces d’exposition détruits, et la fascination de l’interdit

by Pamela Bianchi · illustrations: Andrea Nacciarriti, Urs Fischer, Mike Nelson

En 1969, Jan Dibbets réalisait "Pedestals for a Museum". En déterrant les quatre coins des fondations du Stedelijk Museum, à Amsterdam, non seulement cherchait-il à critiquer l’approche conservatrice de cette institution, mais il confiait également à la démolition un rôle créatif dans la constitution d’une œuvre sculpturale.

Towards Destroying Capitalism: Michael Landy and Santiago Sierra

by Mateusz Sapija · illustrations: Michael Landy, Santiago Serra

Destruction may be seen as a way of releasing energy and laying a foundation for any creation. It reveals an object’s fundamental structure and allows engagement with it on a metaphysical level.

Poétique sous tension : Cornelia Parker et Lucy Skaer

by Francesca Zappia · illustrations: Cornelia Parker, Lucy Skaer

Chisenhale Gallery, Londres, 1991. Au centre de la galerie sont suspendus des débris calcinés d’objets et de lambris de bois regroupés de manière à reconstituer tant bien que mal la forme cubique d’une architecture. Provoquées par une source de lumière au milieu de cette structure chancelante et en lévitation, leurs ombres emplissent l’espace – murs, sol, plafond.

Smashing Vases: Ceramics and the Aesthetics of Destruction in Works by Ai Weiwei and Liu Jianhua

by Alex Burchmore · illustrations: Ai Weiwei, Liu Jianhua

Ceramics are an ideal case study in the aesthetics of destruction. While a ceramic object can be preserved for centuries, it is always haunted by the chance that it might slip from unsteady hands or fall from an exposed shelf.

Entre destruction et création. Les réapparitions de “Dialogue avec l’histoire” de Jean Pierre Raynaud

by Julia Roberge Van Der Donckt · illustrations: Jean Pierre Raynaud, Wartin Pantois, Steve Giasson, Acapulco, Annie Descôteaux

Si l’on en juge par l’attention médiatique accordée aux polémiques touchant l’art public, ce type de création apparaît particulièrement propice à la controverse. Vandalisées, démantelées, voire transformées en objets de détestation collective, plusieurs de ces œuvres suscitent régulièrement des réactions négatives – quand elles ne sont pas tout simplement ignorées et négligées.

Destruction as Revolutionary Force

by Marina Barsy Janer · illustrations: Francisco Papas Fritas, Andrea Zittlau

Destruction mediates and withholds the possibility of transformation. As a medium for change, it inevitably provides, produces and is produced by the alteration or disruption of a certain reality at the material level. This physical change, however, may directly imply a rearrangement in the socio-political and relational reality of a collective or an individual by providing a new societal structure that exists only through the destruction of the previous one.

Towards an Alternative Aesthetics of Destruction in the Anthropocene

by Sara Nicole England · illustrations: Postcommodity, Edward Burtynsky

We are living in a time of insurmountable upheaval wherein representations of climate catastrophe in popular media and in art are pervasive and familiar.

Tout peut mal tourner. Tout doit être détruit

by Mathieu Teasdale · illustrations: Éric Watier

Dans son livre "De la destruction comme élément de l’histoire naturelle" (1997), W. G. Sebald analyse la dévastation du territoire allemand après la fin de la Seconde Guerre mondiale par les bombardements sans répit des forces alliées et leurs effets sur les populations.

De la destruction : un entretien avec Jean Pierre Raynaud

by Jean Pierre Raynaud, André-Louis Paré · illustrations: Jean-Pierre Raynaud

En 1987, le maire de la Ville de Paris, Monsieur Jacques Chirac, offrait à la Ville de Québec une œuvre d’art public dont vous êtes l’auteur. Intitulée "Dialogue avec l’histoire", la sculpture monumentale sera installée sur la Place de Paris dans le Vieux- Québec.

“Comme une jouissance d’anarchistes balayant le pays d’un feu de prairie”

by Mathieu Beauséjour · illustrations: Mathieu Beauséjour, K Foundation,

Indissociable de l’acte créateur, son antonyme – l’acte destructeur – est si rapidement jugé pour ne pas avoir de sens que l’on en vient à oublier la polysémie que le sabotage peut opérer sur les objets d’art.

Le destin des monuments : réfexions sur la commémoration publique

by Annie Gérin · illustrations: J. Massey Rhind, Peter Gnass, Ibrahim Mahama, Jeff Thomas,

Les années 2017 et 2018 ont été ponctuées de débats concernant le destin des monuments. À La Nouvelle-Orléans, aux États-Unis, quatre œuvres commémorant la Confédération et la guerre de Sécession ont été retirées en mai 2017. Dans les mois qui suivirent, les villes de Baltimore, Charlottetown, New York, Los Angeles et Durham se sont aussi délestées de monuments témoignant d’un passé esclavagiste.

Dominique Sirois, “Si, Nd, Er” [compte rendu]

by Jean-Michel Quirion · illustrations: Dominique Sirois

L’exposition "Si, Nd, Er", présentée à l’Œil de Poisson durant l’automne 2018, est la prolongation des recherches de Dominique Sirois, notamment des séries Indice éternité (2016-2017) et Mimesis Trinity (2014-2017), qui se concentraient sur le thème de l’économie.

Le canular d’Éric Lamontagne ou la frontière poreuse entre vrai et faux [compte rendu]

by Geneviève Gendron · illustrations: Éric Lamontagne

En cette fin d’année 2018, marquée par la désinformation et la prolifération de fausses nouvelles et de faits alternatifs, Éric Lamontagne récidive et monte une exposition-canular pour poser, avec humour et poésie, un regard critique et ironique sur l’art ainsi que sur notre société actuelle.

Geneviève Chevalier : “Bord d’attaque/Bord de fuite” [compte rendu]

by Camille Richard · illustrations: Geneviève Chevalier

Pour certains, le titre de l’exposition évoque le domaine de l’aéronautique dans lequel "bord d’attaque" et "bord de fuite" sont des termes propres aux ailes des avions.

Koenraad Dedobbeleer : le socle du monde [compte rendu]

by Yoann Van Parys · illustrations: Koenraad Dedobbeleer

L’exposition de Koenraad Dedobbeleer, présentée au Wiels, à Bruxelles, sous la forme conjointe d’une rétrospective et d’une présentation de pièces inédites, donne l’occasion d’appréhender les fondements de l’œuvre, précocement appréciée en Belgique comme à l’étranger, de cet artiste belge.

Groupe Épopée, “Sheri Pranteau: Undisappeared” [compte rendu]

by Aseman Sabet · illustrations: Groupe Épopée

À l’automne 2015, la Faculté de droit de l’Université McGill présentait une conversation devant public ayant pour thème la question des femmes autochtones dans le système carcéral canadien.

Pascal Dufaux : “Détections de contours et surfaces délicieuses” [compte rendu]

by Manon Tourigny · illustrations: Pascal Dufaux

Avant d’entrer plus spécifiquement dans l’analyse de l’exposition "Détections de contours et surfaces délicieuses" de Pascal Dufaux, il faut revenir quelques années en arrière afin de comprendre le changement qui semble s’opérer dans la pratique de l’artiste.

Pak Sheung Chuen: In Search of a Glyph (for Hong Kong) [review]

by Yam Lau · illustrations: Pak Sheung Chuen

Recently, I made a change to my professional biography, restating my place of birth not as Hong Kong (hereafter HK), but as British Hong Kong.

“Leila Zelli. Terrain de jeux” [compte rendu]

by Sarah Ève Tousignant · illustrations: Leila Zelli

À travers son exposition "Leila Zelli. Terrain de jeux", présentée à la Galerie de l’UQAM, l’artiste montre le quotidien de Syriens vivant en zones de conflits armés.

Caroline Gagné, “Quand un arbre tombe, on l’entend; quand la forêt pousse, pas un bruit” [compte rendu]

by Nathalie Bachand · illustrations: Caroline Gagné

L’inaudible n’est pas vide de son. Ce n’est pas parce que le son émis ne se rend pas à nos oreilles qu’il n’existe pas. En témoigne le principe de vibration : par ce dernier, le son peut se propager sans qu’on l’entende.

Diane Morin, “états provisoires (Vertebrata)” [compte rendu]

by Sylvain Campeau · illustrations: Diane Morin

Cybernétique et biologie se rencontrent dans cette exposition de Diane Morin. Les deux alimentent son intérêt marqué, reconduit d’une exposition à l’autre, pour la création de dispositifs de projections d’ombres portées, selon une durée donnée, donnant lieu à des expositions d’images rappelant le montage vidéo et son image animée.

Patrick Neu : “Échos” [compte rendu]

by Camille Paulhan · illustrations: Patrick Neu

On ne mentira pas en écrivant à quel point les salles de l’abbaye de Maubuisson sont diffciles à investir par les artistes invités à y proposer des expositions monographiques.

Memorializing the Memorialist: D’Arcy Wilson’s Absurd Zoological Journey [review]

by Ray Cronin · illustrations: D’Arcy Wilson

Halifax, Nova Scotia has a relatively long history of European settlement, and as such was the site of much scientific and cultural activity, which, while commonplace in Europe, was only in the process of being introduced to colonial North America.

Marguerite Humeau: Venuses, Turtles and other Hand-Held Cosmic Models [review]

by Marie-Charlotte Carrier · illustrations: Marguerite Humeau

Entering Marguerite Humeau’s "ECSTASIES" at the Kunstverein in Hamburg evokes a journey through the abyss of a mystical cave.

Présence canadienne à l’exposition “Mobile/Immobile” : Elinor Whidden [compte rendu]

by Élisabeth Recurt · illustrations: Elinor Whidden

Pour cette exposition collective du Forum Vies Mobiles, les regards d’artistes contemporains se sont associés à ceux de chercheurs en sciences sociales, mettant même à contribution le fonds des Archives nationales dans une réflexion sur le thème de la mobilité, se situant au croisement des enjeux sociaux, politiques et écologiques à un moment charnière de notre évolution.

Livres et ouvrages reçus

by André-Louis Paré, Éric Legendre, Sarah Sébille

Nicolas Bourriaud, "L’exforme. Art, Idéologie et rejet", "Manif d’art 9 – La biennale de Québec", "Libre DHC/ART", "The Work of Wind: Land". "Anthropocène". "... move or be moved by some thing rather than oneself.", "Bill Vazan. All over la planète", "Buveurs de quintessences".

related issues

patrimoine · canada · québec · abitibi · presbytère · benoit côté
#159
2018-12
5,75 €
patrimoine · culture · voyage · paysage · printemps · nouvelle-aquitaine
#109
2019-03
9 €
architecture · patrimoine · culture · tourisme · bordeaux · guide
#1000
2019-04
7 €