Paysages - Landscapes

Le paysage désencadré

By Sylvete Babin · Trans: Käthe Roth

Car le cadre coupe et découpe, il vainc à lui seul l’infini du monde naturel, fait reculer le trop-plein, le trop-divers. La limite qu’il pose est indispensable à la constitution d’un paysage comme tel. Sa loi régit le rapport de notre point de vue (singulier, infinitésimal) à la « chose » multiple et monstrueuse. Aussi bien interposons-nous non seulement ce cadre de la visée entre le monde et nous, mais encore redoublons-nous les voiles, les écrans. Dans l’entretien qui ouvre ce dossier, Anne Cauquelin, que l’on connait notamment pour son ouvrage L’invention du paysage, rappelle que le paysage est traditionnellement issu de la recherche picturale et de la perspective et qu’il existe une confusion entre paysage et nature qui pourrait contribuer à nous éloigner de celle-ci.

Le paysage, une contre-nature. Entretien avec Anne Cauquelin

By Nathalie Desmet

Philosophe, théoricienne de l’art et artiste, Anne Cauquelin développe depuis plusieurs années une réflexion autour des notions de paysage, de nature et de site. Elle montre dans L’invention du paysage (1989) que la perspective paysagère a fortement conditionné notre approche perceptive, au point que nous voyons le monde « en paysage». Selon l’auteure, l’art orienterait ainsi notre perception de la nature. Son intérêt pour le cyberespace et ses nouveaux dispositifs spatiotemporels l’a conduite à poursuivre la réflexion sur les liens entre site et paysage (Le site et le paysage, 2002). Elle s’est aussi interrogée sur les spécificités du jardin, qu’elle définit comme un espace fini, fragmenté et laborieux en regard du paysage, image d’un lointain qui suggère l’infini (Petit traité du jardin ordinaire, 2003).

Landscape - Photography and its temporal register

By Roger Hopgood · Illustrations: Ansel Adams, Edward Burtynsky, Isabelle Hayeur · Trans: Margot Lacroix

Discussions of landscape photography are often aided by long-standing aesthetic categories such as the sublime and the picturesque. Identifying whether an image adheres in some way to a pre-existing treatment of content, composition, or use of colour and light can provide a basis for commentary on creative intention and possible meaning.

Nature, temps et anthropocène : Julius von Bismarck et la peinture du paysage

By Natalie Koerner, Henriette Steiner · Illustrations: Julius von Bismarck · Trans: Sophie Chisogne

En engageant le dialogue avec une idée de « la nature » comprise simultanément comme une image, un lieu et une rencontre, la série ouverte de paysages intitulée Landscape Painting (2015), de l’artiste allemand Julius von Bismarck, nous fait réfléchir aux rapports qui unissent notre compréhension du paysage et les catégories temporelles et spatiales rattachées à celui- ci. Landscape Painting est un exemple saisissant de la façon dont on peut repenser les dualismes convenus opposant la nature à la culture depuis les failles mêmes de notre interaction avec le monde qui nous entoure – notamment quand il s’agit de circonscrire la rencontre avec ce que nous appelons « la nature ». L’oeuvre rejoint ainsi les discussions théoriques et culturelles actuelles portant sur des concepts comme « l’anthropocène ».

Kendra Wallace : le champ des apparences

By Anja Bock · Trans: Emmanuelle Bouet

En dépit de tous nos artéfacts mécaniques, le monde où nous nous trouvons avant de commencer à calculer et à mesurer n’est pas un objet mécanique inerte mais un milieu vivant, un paysage dynamique et ouvert, sujet à ses propres humeurs et métamorphoses.

C’est du travail, une pelouse moderne

By Chloé Roubert, Gemma Savio · Trans: Nathalie de Blois

Sur le campus du Bauhaus à Dessau, un site conçu par Walter Gropius souvent considéré comme le berceau de l’architecture moderne, se trouve une pelouse de 2115 mètres carrés parfaitement entretenue. Plus qu’un vulgaire gazon, cette parcelle de vie organique doit sa survie à un entretien régulier – privilège associé à son statut de site patrimonial de l’UNESCO. Deux fois par jour, un réseau de puits souterrains l’hydrate au moyen de neuf arroseurs ; un jeudi sur trois, une équipe de quatre hommes la coupent en pilotant deux tondeuses à siège pendant huit heures; et, pour perturber au minimum le produit fini, une petite clôture dissuade les gens de l'accabler de leur poids.

Déambuler, fuir, circuler

By Suzanne Paquet · Illustrations: D’Andreas Rutkauskas

La géographie, en ce sens, est un art de la représentation, c’est-à-dire un art du transport et de la traduction. Comment faire venir le lointain dans le proche ? Comment rendre dans leur présence les réalités absentes ?

La jungle de l’esperados

By Alexis Pernet · Illustrations: Patrick Beaulieu

Au mois d’octobre 2015 est arrivé VVV – Trois odyssées transfrontières, un élégant volume gris, cartonné, marqué en creux du sigle de trois V formant un triangle typographique1.

Le paysage dan les oeuvres de Ludovic Sauvage

By Vanessa Morisset · Illustrations: Ludovic Sauvage · Trans: Louise Ashcroft

Genre traditionnel en peinture, puis en photographie, occupant même parfois de longues séquences de cinéma où la nature passe au premier plan, le paysage est intrinsèquement lié à l’image. Saunderson, philosophe aveugle cité par Diderot, le disait déjà : pour lui, faute de voir la nature et de pouvoir la constituer en image, le paysage n’existait pas.

Les jardins dans tous ses états

By Isadora Chicoine-Marinier · Illustrations: Catherine Bodmer

Les paradis de Granby de Catherine Bodmer

Sarah Anne Johnson

By Dominique Sirois-Rouleau · Trans: Käthe Roth

Motivée par l’exploration de la réalité, Sarah Anne Johnson amplifie et décale les effets documentaires du photographique en intervenant sur son médium. Elle intègre à ses images une variété d’artifices allant du diorama à Photoshop en passant par la peinture, de sorte que s’ajoute au cliché initial un long processus de recréation du contenu.

Sarah Sense

By Anne-Marie Dubois · Trans: Käthe Roth

Véritable métissage des genres, le travail de Sarah Sense combine la photographie contemporaine et l’artisanat afin de produire des oeuvres hybrides empruntant à la fois au vocabulaire iconographique autochtone et au genre du paysage. D’origine chitimacha (Louisiane) et choctaw (Oklahoma), l’artiste réactive des techniques de tissage traditionnellement liées à la fabrication de paniers chitimachas, intégrant leur qualité décorative à un esthétisme photographique qui n’est pas sans évoquer la vision romantique des peintres paysagistes de la Hudson River School.

Sara A.Tremblay

By Maude Johnson · Trans: Käthe Roth

En 2013, Sara A.Tremblay se rendait à Själsö, sur l’ile de Gotland en Suède, pour une résidence de 88 jours offerte par la Brucebo Fine Art Foundation. Au cours de son séjour, elle a produit une imposante documentation comprenant photographies, vidéos et objets, certains conçus et d’autres trouvés, se déclinant en différentes séries, de manière à témoigner de son expérience du territoire suédois

related issues

Art Absolument Picasso
beat generation · olafur eliasson · ludovic sauvage · charles gleyre · frits thaulow · fôret amazonienne
#72
2016-07
6,99 €