Conflits

Société guerrière : l’infiltration des conflits dans la vie quotidienne

by Sylvette Babin · trans: Oana Avasilichioaei

« Alors que la “guerre classique” était une mise en tutelle politique totale de la société, les nouvelles guerres fusionnent totalement le social et le politique. La société guerrière pénètre donc dans l’intimité de la vie quotidienne de chacun, sans que, pour autant, un ordre politique ne la domine. »

Crise de la présence en temps de guerre civile

by Mirna Boyadjian

La globalisation comme processus structurant et homogénéisant du monde a non seulement libéré le capital de l’emprise de l’État, mais aussi la guerre de sa forme étatique, au point où il est devenu difficile d’identifier le terrain des combats. Comme l’avancent Maurizio Lazzarato et Éric Alliez dans la contrehistoire du capitalisme qu’ils proposent avec Guerres et Capital, «la guerre déterritorialisée n’est plus du tout la guerre interétatique, mais une suite ininterrompue de guerres multiples contre les populations». Pour eux, la «guerre civile mondiale» annoncée par Hannah Arendt et Carl Schmitt dans les années 1960 se transforme, avec la financiarisation contemporaine – et l’économie de la dette –, en une imbrication de guerres civiles (guerres de classes, de races, de genres, etc.) dont la matrice est la guerre coloniale, soit une guerre dans et contre la population.

Perturber la performance autoritariste par la résistance corporelle

by Heather Rigg

Dans un article intitulé «Austerity, Precarity, Awkwardness» (2011), Lauren Berlant définit la «performance autoritariste» comme la nécessité, pour les corps dirigeants, de veiller à ce que les gens ordinaires qu’ils gouvernent ne remettent pas en cause leur prestige d’entités autonomes, souveraines et infaillibles. Dans l’histoire récente, l’une des causes de cette nécessité serait la crise financière de 2008, qui a montré clairement que «l’État se trouve avec le capital privé dans la même relation dévalorisante et incertaine que les gens ordinaires».

Emprunter les images à la guerre

by Marie-Hélène Leblanc

Dans l’introduction du catalogue de l’exposition A Different War (1990), la commissaire Lucy R. Lippard affirme, en référence aux artistes ayant œuvré pendant la guerre du Vietnam : «Les artistes étaient particulièrement sensibles à la puissance visuelle des images de guerre diffusées à la télévision. Pourtant, seuls les mieux informés étaient en mesure de lire entre les lignes pour distinguer les vraies nouvelles. »

Conflit au Cachemire

by Nadia Kurd

Représentation du conflit au Cachemire dans l’art contemporain

Guerres de signes : porter le conflit russo-ukrainien

by Nika Timashkova

Depuis le début du conflit russo-ukrainien, on assiste un peu partout à une renaissance des symboles communistes, parmi d’autres emblèmes représentatifs de l’identité nationale et du patrimoine. On les voit réapparaitre au cinéma et dans les défilés officiels, ainsi qu’en haute couture. Ils ont pénétré le paysage médiatique, tout comme les styles est-européens, par ailleurs, et sont vus par un vaste public occidental. Le conflit russo- ukrainien n’a pas seulement contribué à attirer l’attention sur la mode provenant des pays du bloc de l’Est; il a aussi poussé les designers et les artistes des anciennes républiques soviétiques à affronter le passé.

Juanita Onzaga

by Gwynne Fulton

Our Song to War : Entretien avec Juanita Onzaga

Martin Bureau

by Patrice Loubier · illustrations: Martin Bureau · trans: Ron Ross

Gohar Dashti

by Claudia Polledri · illustrations: Gohar Dashti · trans: Ron Ross

Emily Jacir

by Amelia Wong-Mersereau · illustrations: Emily Jacir · trans: Catherine Barnabé

Hajra Waheed

by Béatrice Cloutier-Trépanier · illustrations: Hajra Waheed · trans: Catherine Barnabé

Michael Love

by Sylvie Lacerte · illustrations: Michael Love · trans: Louise Ashcroft

Carolee Schneemann

by Giovanni Aloi

Pionnière posthumaniste

François Quévillon

by Louise Boisclair

Manœuvrer l’incontrôlable

Daina Ashbee

by Didier Morelli

Serpentine

related issues

martin bureau · transition · watsuji tetsurô · port de québec · catherine larrère · habiter
#2
2015-09
5 €