Arsène Lupin

Le bal des voleurs

by Yves Olivier-Martin

Quand Maurice Leblanc, alors âgé de 41 ans, donna le coup d'envoi à la saga lupinienne, dans Je Sais Tout, en 1905 (L'arrestation d'Arsène Lupin), il n'y voyait que la matière d'une nouvelle. Sous la pression de son éditeur, le Girondin Pierre Lafitte, promoteur de périodiques de luxe (La Vie au grand air, Fermes et châteaux, Jeunesse!), sous la pression d'un public enthousiaste, Leblanc récidiva.

Arsène Lupin témoin de son temps et de l’histoire

by Maurice Dubourg

Arsène Lupin serait né à Blois en 1874. On peut discuter cette date puisque Valére Catogan lui donne dix années de plus, mais cette date de 1874 découle de La comtesse de Cagliostro qui se déroule en 1894 alors que Lupin a 20 ans. Son père aurait été Théophraste Lupin, professeur de gymnastique et sa mère, Henriette d'Andrésy, d'où vient sans doute le goût d'Arsène Lupin pour la particule.

Lupin premier

by Paul Gayot

Maurice Leblanc a souvent été considéré comme un feuilletoniste de génie, l'Alexandre Dumas du xxe siècle, violant Clio pour lui faire de beaux enfants, le père de héros aussi vivants et aussi immortels que d'Artagnan ou Sherlock Holmes. Peut-être Peut-être n'est-il pas inutile de montrer, en contrepoint (1), combien Maurice Leblanc, dans le cycle Arsène Lupin, a aussi été novateur dans le domaine des 32, 69 ou n situations qui composent la combinatoire du roman d'énigme.

L’art de cambrioler... l’histoire de France

by Françis Lacassin

Cette apostrophe d'Arsène Lupin à un personnage de l'Histoire pourrait s'appliquer à l'Histoire elle-même. Elle donne la mesure des rapports qu'il entretient avec elle : intimité, lyrisme, fantaisie.

Esthétique du gentleman cambrioleur

by Yves Olivier-Martin

Les premiers gentlemen-cambrioleurs apportèrent-ils au mythe lupinien certaines caractéristiques ? Est-il possible de définir le discours prélupinien à travers l'évolution structurelle et thématique de cet archétype, en situant notre étude dans une perspective idéologique et sociologique ?

Arsène Lupin et le démon de la répétition

by François Raymond

Nul n'ignore le caractère proteiforme d'Arsène Lupin, maître en l'art des déguisements et du grime, à la fois gentleman,cambrioleur... et homme de lettres (1) — entre mille autres talents. Mais, ce moderne Protée, quel est son partenaire ? Qui est le Moriarty de ce Sherlock Holmes, le Juve de ce Fantômas ?

Modernité et tradition

by Jean-Claude Vareille

En publiant ses premières aventures dans Je Sais Tout, Leblanc semble avoir résolument choisi de placer son héros sous le double signe de la modernité et de l'actualité. Lupin, c'est indéniable, vit au siècle de la vitesse et de son doublet, le cinématographe ; motocyclettes, automobiles, avions ou sous-marins n'ont pas de secrets pour lui. Voire. Encore conviendrait-il de ne pas assimiler trop vite les sources ponctuelles d'une oeuvre et son fonctionnement.

Modernisme ou modernité du langage Lupinien ?

by Jean-Paul Colin

Il paraîtrait étrange, et sans doute abusif au regard des lecteurs attentifs de Maurice Leblanc, de prétendre que l'aspect moderne du style de Lupin — le prétendu auteur de ses aventures n'étant, comme on sait, que son fidèle historiographe — éclata dans la littérature française du début de ce siècle comme un coup de pistolet dans un cerveau serein.

Monsieur Maurice Leblanc, écrivain français

by Maurice Limat

Qu'est-ce qu'un romancier populaire ?

Le lecteur en peau de lupin

by J.C Dinguirard

C'est évident : l'étude d'un héros de romans, être de mots, peut s'aborder aussi par la sémantique. Encore faut-il préciser quelques positions : il n'est pas de définition unanime du signifié.

Arsène Lupin, Balthazar et Dorothée

by Henri Bordillon

Aux éditeurs de Balzac et de sa Comédie Humaine, la nôtre, se pose le problème redoutable et savant de justifier l'ordre de, publication des différents titres : chronologique ou logique — soit : tenir compte de la date de publication d'un livre ou, se plaçant délibérément dans l'oeuvre, en faire surgir la cohérence et l'ordre. Optant pour cette dernière solution, alors les autres titres balzaciens, en principe étrangers à la Comédie Humaine, peuvent trouver place dans l'économie générale de l'OEuvre Complète, en dévoilant tel ou tel trait, en soulignant, parfois d'imprévue manière, le dessin d'ensemble, sinon le dessein.

Mais ou sont les lupins d’antan ?

by Nelly Stéphane

Je ne sais si un psycho-sociologue a déjà étudié le roman policier. Il y observerait, sans aucun doute, un de ces mondes parallèles (dits « consensuels »), un de ces faisceaux de représentations que nous dressons entre nous-mêmes et la réalité pour mieux approcher celle-ci, la naturaliser, la domestiquer.

A la manière de Lupin

by Jean Kéry

Jean Le Covec de Keryvallan, qui signe en littérature Jean Kéry, est un aimable vieillard, aussi talentueux musicien qu'écrivain subtil. Depuis les années 30, Jean Kéry a abordé tour à tour les différents aspects de la littérature populaire : romans sentimentaux, romans d'anticipation, mais surtout, romans d'aventures et romans policiers. On retrouve le même styliste fin et humoristique dans Sylvette et le fantôme, Le secret du squelette, La reine du pôle, Les mystères d'Atomeville ou Galaor contre Galaor. Particulièrement attaché à la tradition française du roman d'énigme, comme Francis Didelot ou Jean Bommart, Jean Kéry était parfaitement qualifié pour parler de Maurice Leblanc, et partant, son témoignage ne pouvait être exclu d'une évocation de l'auteur-mage d'Arsène Lupin.

Eléments pour une étude comparative des imitateurs, émules et épigones d’Arsène Lupin

by Michel Lebrun

Arsène Lupin jugé par nos contemporains

ARSÈNE LUPIN JUGE PAR NOS CONTEMPORAINS

Le secret de Dan Yack

by Jacques Baudou

Quel lupinophile n'a pas rêvé, à la lecture de la magistrale biographie de W.S. Baring-Gould « Sherlock Holmes of Baker Street » (1), de disposer d'un ouvrage analogue dédié à notre gentleman cambrioleur.

Arsène Lupin contre Jacques Lacan

by François George

Ce que l'Arioste dit de Roland, il aurait pu le dire d'Arsène Lupin. Nul doute d'ailleurs que cette aura d'inconnu augmente encore la gloire du héros.

Psychanalyse d’un caractère

by Gérard-Philippe Guasch

Le caractère représente la manière d'être spécifique d'un individu, la somme de toutes ses expériences passées. Au cours de son développement, l'être humain doit affronter toutes sortes de situations en face desquelles il lui faut soit s'adapter, soit se défendre. De l'issue de ces conflits dépend son caractère ultérieur.

Théatre filmographie d’Arsène Lupin

by Hervé Dumont

Apologie de l’ennui

by Alain Nadaud

Quand il s'aperçut qu'il était déjà près de quatre heures, qu'il avait travaillé toute la journée sans avoir vu le temps passer, Simon décida d'arrêter tout, et de passer aussitôt à la direction prendre son compte.

Clés anglaises

by Luc Bérimont

Des voyageurs assurent que les derniers Anglais que l'on rencontre encore dans l'île, ce sont les chiens ! Pour qui fait la part de la médisance et du grossissement, la chose semble évidente, le soir, du côté de Picadilly. On trouve tout, à la londonienne...

related issues

Dissonances La honte
jacques lacan · laurent albarracin · nicole wittig · rim battal · pierre repp · la honte
#35
2018-11
5 €