Les nouveaux restos lyonnais

Jean-Charles Lavegie

par Estelle Coppens

Patron d’une agence de com’ versée dans les causes humanitaires, ancien animateur d’un label de musique, Jean- Charles Lavegie imprime désormais le parler de la rue sur ses t-shirts. En mode rentrededans. Portrait d’un « vaurien », comme le nom de sa maison.

Les nouveaux restos au banc d’essai

par Caroline Sicard, Luc Hernandez, François Mailhes

Des meilleures cantines du midi au bar à vins ou à la crêperie bretonne en passant par la pizzeria trattoria italienne, les restos exotiques ou la viande au poids, les bonnes adresses ne sont pas toujours celles que vous croyez. On est repu: on a testé 13 des nouveaux restos de la rentrée, souvent plusieurs fois, pour aboutir à un classement des papilles qui, on l’espère, vous mettra en joie pour l’automne. En écartant une ou deux adresses qui vous éviteront de vider inutilement votre portefeuille. Et pour les plus fainéants, vous trouverez un tableau récapitulatif (en p.22) des meilleurs rapports qualité-prix.

Timber Timbre

par Vincent Lonchampt, Alexandre Queneau

Nouvelle direction eighties pour le groupe canadien le plus planant et le plus suave de la planète : Timber Timbre balance avec leur dernier opus un blues ouaté, dark et rock qui devrait trouver à s’épanouir sur la scène de l’Épicerie moderne.

Petit Bulletin Festival

par Alexandre Queneau

Ce n’est pas parce que c’est un « concurrent » et néanmoins collègue qui l’organise qu’on se garderait d’en parler. Quand la musique est bonne, on tend l’oreille. Comme à la première édition du festival du Petit Bulletin, très patriote, avec des têtes d’affiche bien françaises.

Ride

par Alexandre Queneau

Plus de 5 ans après un album mythique, Nowhere, Ride est toujours là, revenant avec un cinquième opus qui devrait trouver à s’épanouir sur la scène du Transbo.

Au revoir là-haut

par Luc Hernandez

Albert Dupontel adapte le prix Goncourt de Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut. Et reconstitue l’après Première Guerre mondiale comme le manège vertigineux des âmes simples revenues de la guerre. Du très bon divertissement.

Wong Kar-wai

par Alban Liebl

Plasticien de génie, âme errante du spleen urbain et des histoires d’amour impossible, Wong Kar-wai inaugure le premier prix Lumière dédié au continent asiatique. L’occasion de revisiter une filmographie aussi intime que visuellement vertigineuse.

Illusions retrouvées

par Luc Hernandez

Le TNP a la bonne idée de reprendre un des plus beaux spectacles créés sur la scène de L’Elysée : Illusions d’Ivan Viripaev, un quatuor sentimental enivrant orchestré par un metteur en scène précieux : Olivier Maurin.

Lambert Wilson chante et joue Montand

par Luc Hernandez

Après quatre représentations au TNP l’hiver dernier, Lambert Wilson incarnera de nouveau Yves Montand au théâtre de Villefranche le temps d’une soirée. Un spectacle enchanté à ne pas rater !

Michel Raskine

par Luc Hernandez

Après l’avoir révélé dans Le Triomphe de l’amour de Marivaux au TNP, Michel Raskine dirige à nouveau Thomas Rortais dans son adaptation noire et drolatique de Lautréamont, pour le sixième Chant de Maldoror.

Pleins feux sur la Colombie

par Hugo Harnois

À l’occasion de « l’année France-Colombie », la 5e édition du festival Sens Interdits s’est penchée sur l’État hispanique avec trois spectacles (franco) colombiens.

Fred Deux

par Léo Bataille

Le musée des Beaux-arts s’associe à la galerie Descours pour une exposition exceptionnelle, la plus importante monographie consacrée aux dessins de Fred Deux, rendant charnel l’invisible. Incontournable.

Cinq codes esthétiques du peuple touareg

par Hugo Harnois

À partir du 17 octobre, le musée des Confluences présentera sa nouvelle exposition « Touaregs ». L’occasion de se pencher sur cinq codes esthétiques propres à cette population méconnue pour mieux comprendre cette culture, avant la visite.

Jean-Baptiste Carhaix

par Hugo Harnois

Événement: pour sa dernière exposition, la galerie Dettinger présente des photos inédites et hautes en couleurs de Jean-Baptiste Carhaix. Un témoignage exceptionnel pour conjurer les toutes premières victimes du Sida à San Francisco dans les années 80. Rare et précieux.

Voyage en forêt guyanaise au parc de la Tête d’or

par Hugo Harnois

Pendant trois mois, le photographe Thibaud Syre s’est aventuré dans la forêt primaire de Guyane pour y déceler des trésors cachés, toujours inviolés par l’homme.

voir également

Le magazine des livres Eric-Emmanuel Schmitt
amélie nothomb · rené girard · nathalie rheims · joël dicker · claude levi-strauss · david lagercrantz
#1
2016-01
5,50 €