Les meilleurs bouchons de Lyon

Chiche !

par Estelle Coppens

Surfant sur la vague des nourritures saines et vertueuses, Chiche ! met le pois chiche dans tous ses états, à condition que ce soit joyeux. Derrière cette micro-entreprise lyonnaise bio croulant sous les commandes, deux jeunes femmes qui ont inventé leur profession : apéritiveuses et pois-chicheuses pop !

Nos dix meilleurs bouchons lyonnais

À quoi reconnaît-on un vrai bouchon ? Il est fermé le week-end et la plupart des vacances, car il s’adresse avant tout aux travailleurs lyonnais. Mais si ces véritables institutions locales, derniers remparts contre les restaurants vegan, ont promu Lyon capitale de la gastronomie, il est souvent bien difcile de savoir si on a affaire à un établissement du cru ou à un attrape-touristes. Alors, pour ne pas commettre de parjure gastronomique, suivez notre guide des meilleurs bouchons.

Julien Clerc

par Luc Hernandez

Il fête ses 50 ans de carrière, et on cherche encore les rides sur son front et dans ses chansons. Le sémillant septuagénaire n’a pas attendu d’être mort pour écrire des chansons éternelles. Panégyrique.

Dynastits

par Alexandre Queneau

L’union fait la force : les Dynastits développent un gang DJ set 100 % féminin et féministe pour casser les clichés et passer de la bonne musique qu’on n’entend pas ailleurs. Leur boom de Noël s’annonce enflammée.

Girls in Hawaii

par Alexandre Queneau

De tous les groupes issus du renouveau de la scène rock belge au début des années 2000, Girls in Hawaii est bien le meilleur et ce n’est pas un hasard s’il est un des rares encore en activité. Leur quatrième album studio Nocturne est une fois de plus une réussite totale… qui devrait se révéler encore davantage sur scène.

La Promesse de l’aube

par Luc Hernandez

C’est le grand film familial annoncé pour Noël, avec Charlotte Gainsbourg et Pierre Niney. Mais si La Promesse de l’aube retrace le destin exceptionnel de Romain Gary et de sa mère, il rate aussi bien le mélo que la fresque politique. Dommage.

Nuage numérique

par Léo Bataille

Les cultures numériques ont enn un lieu, Les Subsistances, un outil, le labo « NRV », et désormais un festival : Nuage numérique. Bienvenue dans le monde bien réel des réalités virtuelles.

Alonzo King

par Léo Bataille

Tout droit issu de la grande danse classique façon Balanchine, l’Américain Alonzo King revient à Lyon avec deux pièces toutes récentes dédiées à la nature… et à la musique.

Sébastien d’Hérin

par Luc Hernandez

L’ensemble lyonnais des Nouveaux Caractères de Sébastien d’Hérin se lance dans deux concerts de Haendel, dont le célèbre Messie sur la scène de l’Auditorium.

Karine Locatelli

par Luc Hernandez

Karine Locatelli dirige à elle toute seule les 120 enfants de la maîtrise de l’Opéra. Elle est au pupitre du concert de Noël, pour les petits et pour les grands.

Sébastien Daucé

par Luc Hernandez

Claveciniste lyonnais, Sébastien Daucé a créé son ensemble Correspondances pour interpréter la musique française du XVIIe siècle dans toute sa splendeur. Il vient diriger à Lyon une Pastorale de Noël avant de reconstituer comme à l’époque Le Ballet royal de la nuit du jeune Louis XIV. Impossible n’est pas français.

Stéphane Degout

par Luc Hernandez

C’est devenu une des plus grandes voix de baryton. Croix-Roussien, Stéphane Degout revient à la maison par deux fois, et d’abord en récital intime où il a commencé, à l’opéra de Lyon.

Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne

par Léo Bataille

Pour son 30e anniversaire, le musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne marque le coup avec une exposition du sculpteur anglais Anish Kapoor et une mise en lumière de ses fabuleuses collections du XXe siècle.

Palandri superstar

par Luc Hernandez

Cet acteur-rocker écrit des pièces tendres comme un Chamallow quand il s’agit de parler des femmes. Portrait d’un auteur-né, qui dégaine deux spectacles à lui pour se mettre sur son 31 : Les Zicos et Apéro thérapie.

Fête des Lumières

Les dix animations incontournables

voir également

claude nougaro · julien clerc · julie depardieu · pierre droulers · charles gounot
#246
2009-07
0 €
declan donnellan · joël pommerat · farid berki · claudine galea · sébastien d'hérin · nicolas kummert
#193
2011-12
0 €