La fabuleuse histoire du Festival Lumière

Les petites cantines de Vaise

par Caroline Sicard, François Mailhes, Véronique Lopes

Un peu excentré, Vaise n’est pas qu’un quartier de bureaux tertiaires où les salariés n’auraient pas d’autres choix le midi que d’avaler un sandwich emballé dans du plastique devant leur écran. Pour satisfaire les besoins alimentaires de cette nouvelle population pressée et exigeante, bon nombre de nouveaux établissements ont ouvert leurs portes. Voici notre sélection d’adresses qui vous feraient presque regretter de ne pas y travailler.

Bœuf et homard

par Caroline Sicard

Un couple bien assorti

Tequila/Mezcal

par Caroline Sicard

La cantina des vrais Mexicains

Dick Rivers

par Caroline Sicard

Comment s’habiller pour aller voir Dick Rivers

La fabuleuse histoire du Festival Lumière

par Luc Hernandez

Plus de 400 séances en dix jours : la 10e édition du Festival Lumière montre à quel point il est devenu un événement majeur, avec des invités prestigieux (Jane Fonda, Javier Bardem, Juliette Binoche ou Alfonso Cuaron cette année) mais « à la lyonnaise », c’est-à-dire dans une ambiance bon enfant, des plus petites salles de cinéma de l’agglo jusqu’aux grandes séances de la Halle Tony Garnier. Des invités qui viennent avant tout transmettre leur passion du cinéma et non pas faire la promotion de leur dernier film, des trésors cinéphiles (King Hu, la cinéaste Muriel Box), le Festival Lumière a réussi à créer un événement international d’un nouveau genre : le lieu vivant du cinéma des grands classiques transmis par les meilleurs ambassadeurs du cinéma d’aujourd’hui. Le tout en neuf ans, et pour toute la famille. « En neuf ans », la remarque n’est pas fortuite : si on fête la 10e édition cette année, c’est seulement l’année prochaine que le festival fêtera ses 10 ans. De quoi laisser espérer la venue d’un Spielberg, d’un De Niro ou des frères Coen. En attendant, rétrospective en images maison de ces 10 premières éditions qui ont fait de Lyon la ville du cinéma, ici et maintenant.

Cold War

par Alban Liebl · visuels: Lukasz Bak

Contre un mur de glace

En liberté ! de Pierre Salvadori

par Luc Hernandez

La peau lisse

Michel Blanc

par Luc Hernandez

« Les dialogues, ce n’est pas du décor, ils décrivent les personnages de l’intérieur »

Dario Argento

par Jacques Giroud

Le plaisir de faire peur

Kurt Vile met le rock en bouteille

par Alexandre Queneau

Après son attendrissant album en duo avec Courtney Barnett, l’incontestable roi actuel du rock’n’roll revient cet automne avec Bottle It In, son septième album studio. Une cuvée formidable.

Stuart Staples au 7e ciel de la Chapelle

par Alexandre Queneau

Dans le cadre du Petit Bulletin Festival, Stuart Staples présente pour la première fois en live les titres de son troisième et fascinant album solo, Arrythmia.

Lukas Geniusas

par Luc Hernandez

His name is Lukas

Da Vinci, les inventions d’un génie

par Caroline Sicard

Une exposition qui manque de génie

Pierre Palmade

par Luc Hernandez

Ses désirs sont désordre

Caroline Eliacheff

par Clarisse Bioud

Dans Françoise Dolto, une journée particulière, la psychanalyste et pédopsychiatre Caroline Eliacheff réhabilite l’ensemble des apports de ce grand médecin à la psychanalyse des enfants et tord le cou aux idées reçues, notamment sur « l'enfant-roi ». Entretien en attendant sa rencontre à la Villa Gillet.

voir également

Kiblind Numéro 37
typographie · portfolio · michel blanc · jean-dominique secondi · mook
#37
2011-09
0 €