Inspector Maigret

Petite leçon d’Iphone

par Adam Gopnik

Il y a peu, j’ai passé quelques jours dans cette chère ville de Paris, et lors de mon séjour, j’ai perdu mon iPhone. Je ne savais pas exactement quand, ni comment. Nous avions élu domicile dans un hôtel démodé, juste en face de la gare du Nord, qui est connue pour être un haut-lieu du vol d’iPhones dans la capitale. Cette gare exerce sur les smartphones en tous genres comme une attraction magnétique – ce qui veut dire que c’est la place-forte des pickpockets, apparemment capables de vous soutirer votre téléphone par la seule force de la volonté.

La bague Trinity de Cartier

par Guénola Pellen

Avec ses trois anneaux entrelacés d’or rose, jaune et gris, cette bague d’inspiration Art Déco fut créée en 1925 par le joaillier Louis Cartier. Unisexe et minimaliste, elle est portée par des hommes et des femmes depuis plusieurs générations.

Chic français

par Vincent Dozol

Pour nos chères têtes blondes

William Christie

par Adeline Sire

Chef d’orchestre hors-pair, William Christie est un pionnier du répertoire baroque en France et aux États-Unis. Il exhume depuis quarante ans des oeuvres longtemps oubliées et les fait jouer sur des instruments d’époque ou des copies d'anciens, révélant à la France leur sonorité particulière. Il se produit aux États-Unis chaque année avec son ensemble, Les Arts Florissants. Celui-ci donnera l’oratorio Theodora de Haendel à New York le 31 octobre au Lincoln Center, et sera de retour en avril 2016 au Brooklyn Academy of Music avec Les Fêtes Vénitiennes d’André Campra.

Georges Simenon

par Vincent Dozol

Georges Simenon, créateur du célèbre commissaire Maigret, est l’un des auteurs de langue française (Simenon est belge) les plus lus dans le monde, et pas uniquement pour ses romans policiers. Phénomène littéraire, entre 1931 et 1974, il publie cinq livres par an. Vingt et un de ses romans, sur deux cent publiés, ont paru dans la collection prestigieuse de La Pléiade. Au lendemain de la guerre, en octobre 1945, Georges Simenon, qui approche la cinquantaine, s’installe en Amérique du Nord pour dix ans. Il vit un an au Canada, à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson (Québec), puis séjourne à New York, en Floride, dans l’Arizona et en Californie. Il s’installe en 1950 dans le Connecticut et réside à Shadow Rock Farm, Lakeville. Là, il s’attache à décrire la vie quotidienne américaine : que mangent les Américains, que font-ils avant de se mettre au lit, où passent-ils leurs soirées ? Son écriture simple, son style minimaliste et la qualité de ses dialogues contribuent au succès de ses traductions.

Edgar Degas

par Anne Prah-Perrochon

Un impressionniste à La Nouvelle-Orélans

Vincent

par Guénola Pellen

La dessinatrice néerlandaise Barbara Stok retrace en bande dessinée les trois dernières années de la vie du célèbre peintre Vincent Van Gogh, dans le sud de la France. Simplement titrée Vincent, cet album coloré au style minimaliste est désormais traduit en anglais aux États- Unis.

voir également

D'Art & de Culture Numéro 25
vincent van gogh · jean d'ormesson · jean-louis grinda · chus burés · julien bayle · jiří kylián
#25
2014-03
0 €
Polka James Dean
gaza · jean-luc monterosso · vincent van gogh · bartabas · omar victor diop · dennis stock
#31
2015-09
4 €
pierre soulages · opéra national du rhin · vincent van gogh · collectif kim · tempest : without a body · aladin et la lampe merveilleuse
#130
2010-12
0 €