Melbourne

Babina, the “Archist ”

par Olivier Reneau

L’architecte et illustrateur espagnol Federico Babina envisage la série « Archist » comme un travail de traduction de l’art par l’architecture. Cette série se compose de 30 dessins dont les titres portent à chaque fois le nom de grands artistes modernes et contemporains. « L’art et l’architecture ont un langage à la fois commun et parallèle. À travers ces dessins, j’établis des dialogues avec un filtre qui m’est propre. J’utilise des éléments plastiques et visuels qui sont récurrents dans les oeuvres d’un artiste pour les transformer en motif architectural », déclare-t-il. Ainsi, il joue avec les concepts esthétiques propres à chaque personnalité choisie pour réaliser une possible architecture qui, d’une certaine manière, ouvre la porte d’un monde parallèle.

Un vent de liberté souffle sur la Sérénissime

par Maryse Quinton

Cette année, les commissaires Yvonne Farrell et Shelley McNamara, qui sont aux commandes de la 16e Biennale d’architecture de Venise, ont placé la manifestation sous le signe de la générosité et de l’optimisme. Les architectes irlandaises y célèbrent le « Freespace », ces espaces qui laissent libre cours aux usages imprévus et aux appropriations spontanées.

L’architecture pour tous

par Rémi Bourbonneux

Du 19 au 21 octobre, les Journées nationales de l’architecture réinvestissent l’ensemble du territoire pour une nouvelle édition rythmée de promenades urbaines, de visites d’expositions, de chantiers ainsi que de portes ouvertes dans près de 800 agences.

Tadao Ando

par Maryse Quinton

Le virtuose du béton

À Tripoli, au Liban, l’art réveille l’architecture de Niemeyer

par Anne-France Berthelon

Avec l’exposition « Cycles of Collapsing Progress », l’art contemporain dialogue pour la première fois avec l’architecture moderniste de la foire construite par Oscar Niemeyer au Liban. Figée comme en arrêt sur image depuis 1974, elle est étonnamment intacte et se prête idéalement à ce questionnement de l’utopie et des cycles du progrès.

Victoria & Albert Museum

par Élisa Morère

La nouvelle sensation Scottish

Éloquence de la “chair ”

par Olivier Reneau

À Gand, l’architecte Didier Faustino vient de livrer le XYZ Lounge, comprenant café, restaurant et salles de réunion. Un espace qui met en oeuvre des valeurs d’hospitalité sur une note à la fois neutre et sensuelle, en revisitant les codes du luxe.

La pureté des volumes de Fred Sandback

par Béatrice Andrieux

La Galerie Marian Goodman de Paris rend à l’artiste minimaliste américain un très bel hommage déployé dans toutes ses salles d’exposition ainsi que dans sa librairie. Une rare et précieuse occasion de redécouvrir une oeuvre radicale peu montrée en France.

Laurent Grasso

par Sabrina Silamo

C’est dans les terres sacrées du Territoire du Nord australien que l’artiste français est allé capturer les images qui ont servi de matière première à « OttO », sa nouvelle exposition à la galerie Perrotin. À travers diff érents dispositifs, il nous invite à explorer le pouvoir des ondes, entre animisme et théories scientifiques.

Allégorie du fjord

par Maryse Quinton

À ses heures perdues, l’artiste Olafur Eliasson s’adonne à l’architecture. Son premier bâtiment a été inauguré au Danemark, à Vejle, les pieds dans l’eau. Une oeuvre d’art totale et incroyable pour laquelle il a fallu assembler près de un million de briques.

Des splendeurs sorties du bois

par Guy-Claude Agboton

Quand design et architecture se rejoignent, on parle souvent de design d’auteur. Chez Bottega Ghianda, qui fabrique du mobilier pensé par de grands architectes et designers, il s’agit pourtant avant tout de créer des objets pour un usage quotidien.

Kettal hisse les “Pavilions ”

par Olivier Waché

Zoom sur la gamme de structures aux multiples usages développées par l’entreprise espagnole de mobilier outdoor. Bien plus que de simples pergolas, les éléments de « Pavilions », modulables à l’envi par les architectes, sont devenus un vrai levier de développement.

Philippe Chiambaretta

par Maryse Quinton · visuels: Young-Ah Kim

L’architecture en deux temps

Simón Vélez

Renouer avec le végétal

Beaupassage

par Maryse Quinton

Un programme aux petits oignons !

voir également

Kiblind Numéro 33
french touch · jean-louis brossard · philipp schaerer · musqiue numérique · face b
#33
2010-11
0 €
laïcité · french touch · éco festival · adoption · volatile skin
#3
2011-03
2,50 €