Affirmation autochtone

L’Onderha

By Guy Sioui Durand

Onderha est un mot iroquoien qui signifie « soutien » ou « fondement ». L’expression lie la vie concrète dans les territoires à ses manifestations spirituelles. L’onderha se veut une vision circulaire et globale indissoluble, ce qui nous incite à circuler dans tous les territoires, géographiques comme artistiques.

Le mot qui fait, Wow

By Hélène Matte

D’abord, un peu d’histoire. En 1880, la Loi sur les Indiens interdisait aux peuples autochtones du Canada d’importantes cérémonies traditionnelles. Les participants d’un potlatch ou d’une danse tamanawas étaient jetés en prison. La Loi fut changée en 1895 : toutes les danses liées au partage de dons furent alors proscrites.

Choc

By Natasha Kanapé Fontaine

Bonjour, je suis très heureuse d’être ici, d’honorer mes ancêtres, mes grandspères, mes grand-mères, et d’être debout, en vie, devant vous aujourd’hui. J’ai prié, j’ai remercié le Créateur de m’avoir donné la vie, de m’avoir montré à être reconnaissante envers la vie. J’espère honorer la mémoire des femmes autochtones disparues et assassinées, et, peut-être, pouvoir soulager la douleur des femmes abusées physiquement, psychologiquement, sexuellement. J’espère participer à la guérison de ces femmes qui ont été déshonorées. Par la poésie et la prise de parole, j’espère participer à la guérison de l’ensemble des Premières Nations et des peuples autochtones du Canada.

De l’autoroute des larmes à la Terre de Feu

By Mélissa Simard

Performances et installations à l'attaque du féminicide et de la violence sexuelle

Caché sous nos yeux

By Jean-Philippe Uzel

L'art contemporain autochtone sur la scène internationale

D’Indígena à Sakahàn

By Marie-Charlotte Franco

Eléments de réflexion pour une affirmation autochtone dans l'art contemporain

Zacharie Vincent et ses héritiers

By Louise Vigneault

Les récents bilans concernant le parcours des créateurs des Premières Nations ont permis de constater les avancées qui ont enrichi, au cours des décennies, les scènes artistiques officielles et émergentes.

Filmer l’autochtone

By Pierre Bastien

De l'ethnographie à l'autonomisation

La photographie comme affirmation

By Sophie Guignard

Aperçu d'un mouvement d'autoreprésentation.

Michel Depatie

By Chloë Charce

La traversée / Ashu-Takuss

Se raconter, c’est aussi s’affirmer !

By Claudia Néron, Olivier Bergeron-Martel, Vincent Napish, Sylvie Basile, Rita Mestokosho

Une démarche communautaire est à l’honneur pour la création de l’exposition permanente L’univers des Innus d’Ekuanitshit : prendre collectivement part à l’expression et à la transmission de sa culture, de ses valeurs et de son histoire ; être engagé et acteur dans son autoreprésentation et dans la préservation de son héritage culturel ; s’affirmer.

Sonia Robertson

By Jonathan Lamy

L'effervescence en art à Mashteuiatsh

Se tenir droit

By Naomi Fontaine

C’était la dernière journée avant mon retour au pays. Depuis un peu moins d’une semaine, nous faisions des conférences, des tables rondes, des lectures, nous plaçant au premier rang de ceux qui parlent, de ceux qui gesticulent en donnant un avis plus ou moins exact sur une réalité tellement éloignée de cette île sans rivières, il m’a semblé.

Indiens d’Amériques

By Yves Sioui Durand

Résistance, reconstruction et autodétermination

Le vécu de l’art

By Anne Pilorget

À l’été 2015, Les vitrines avait pour but d’interpeller directement le public de la rue du Pont à Québec. À la suite d’un appel de dossier du Lieu, centre en art actuel, trois artistes ont été sélectionnés afin de présenter leur travail dans les baies vitrées de la galerie, soit Lorraine Beaulieu, Guillaume D. Cyr et Julie Bernier.