materiau manoeuvre

Materiau manoeuvre

par Alain-Martin Richard

La manoeuvre présume un terrain d'action. La manoeuvre présume que sur le terrain d'action, il y a des foules ou des individus qui majoritairement ne sont pas venus voir ou participer à une manoeuvre. Elle est donc sauvage. La manoeuvre est un processus qui n'est pas dompté

Boites d’urgence

par Lise Langlois

On peut difficilement parler de manoeuvre sans faire référence aux intentions d'artistes désireux de redéfinir les paramètres de la pratique artistique dans son rapport avec la société. Que l'on parle d'art engagé, d'art en contexte réel, il s'agit principalement d'un positionnement critique vis-à-vis les structures traditionnelles, marchandes et centralisatrices de l'art. La manoeuvre s'insère dans cette pratique d'artistes, le plus souvent regroupés, ne serait-ce que de façon ponctuelle.

L’aigle vaste

par Patrice Loubier

L'aigle vaste est une manoeuvre de longue Jialeine consistant à intervenir de façon systématique et anonyme dans la bibliothèque de l'Université Laval. Linda LAMBERT Récompense offerte par la section édition du Conseil des Arts du Canada 14000$ subvention annuelle pour la production de 4 numéros d'INTER LU intervention est double. I D'abord, marquer un nombre substantiel de documents (près de 1500, soit plus d'un mil-I lième de la collection) à l'aide d'une étampe portant l'expression l'aigle vaste. Ce signe — qui n'est ni un nom, ni un titre, ni quelque autre désignation que ce soit — ne fera l'objet d'aucune explication ou exploitation durant la manoeuvre mais sera simplement dispersée dans toute la bibliothèque.

7000 chênes

par Free International University

Je pense que le fait de planter ces chênes n'est pas seulement un acte se situant dans la nécessité de la biosphère, c'est-à-dire dans le contexte écologique d'ordre purement matériel, mais qu 'ici l'action de planter doit résulter en une notion écologique plus vaste — destinée à s'intensifier au cours des années, car nous voulons que cette action continue à jamai.'Planter 7000 chênes n 'est qu 'un début symbolique. Et pour ce début symbolique, j'ai besoin également d'une borne de signalisation, soit des colonnes de basalte. Une telle action entend donc attirer l'attention sur la transformation de toute la vie, de toute la société, de tout le contexte écologique...

La lettre

par Tadeusz KANTOR

Partition La lettre a quatorze mètres de long, deux mètres et demi de large, une épaisseur appropriée et son poids se monte à 87 kilos. Munie de timbres-poste, estampillée, cachetée et adressée elle se trouve au bureau de poste, Varsovie, rue Ordynacka. Nous sommes le 21 janvier 1967. La difficile remise de la lettre sera effectuée par huit facteurs, fonctionnaires du bureau de poste, vêtus d'uniformes de service. Les facteurs portent la lettre par les rues de la ville. Des reporters disposés sur le parcours informent par téléphone le public réuni à la galerie Foksal sur les différentes étapes de l'itinéraire de la lettre

Course au trésor

Affiche. Informer la population du fait que 1 OOO 000 de dollars a été caché par Monty CANTSIN dans la ville de Québec. « Moi, Monty CANTSIN, le néoiste extraterrestre, ne voyant aucune possibilité de sauver la terre du suicide total, je quitte la planète... Je suis devenu multimillionnaire en vendant mon sang aux musées et aux collectionneurs. J'ai caché 1 000 000 $ en or et en argent au centre-ville de Québec... »

L’autocartistique

par Alain SNYERS

Un autobus de la ville de Québec est loué pour faire des tours de ville. Itinéraire parodique de l'excursion touristique avec présentation sonore sur bande pré-enregistrée des lieux « traversés ». Bande magnétique originale des circuits parisiens de visites diffusées tout au long du parcours dans Québec. La visibilité sur l'extérieur est rendue impossible par l'obstruction totale des fenêtres du véhicule à l'aide de bandes de papier peint.

Le projet Bangkok

par Richard Martel

Ce projet était décrit comme scientifique et culturel; il consistait à transporter une pierre de 51/2 tonnes, en tant que monument européen, de l'Angleterre à Bangkok. Dans le journal Bulval, organe de propagande du projet Bangkok, on insistait sur ce projet comme un exemple d'ethnologie à la recherche d'échanges culturels entre l'Europe et l'Asie. Ce projet culturel est défini comme global par ses auteurs, le groupe (minus delta t).

La manoeuvre est un désir

par Robert MYRE

Manoeuvre fe ditd'un tableau qui eft bien empâté, où les couleurs font bien fondues, hardiment & facilement touché, on ditla manoeuvre de ce tableau eft belle.Explorant le terme manoeuvre à travers plusieurs dictionnaires, je me suis attardé à la signification qui le rattache à l'art militaire : la simulation des exercices avec barda et bataclan. J'ai été attiré par les exploits des généraux de Frédéric II qui, au XVIIIe siècle, firent de la manoeuvre une grande école de coup d'oeil et une savante image des batailles. C'est l'aspect « école de coup d'oeil » qui m'a amené à faire une lecture totalement nouvelle des tableaux anciens représentant les scènes de guerre, les troupes en manoeuvre ou manoeuvrant sus à l'ennemi.

Itinéraire du texte

par Jean-Yves FRECHETTE

Voici une manoeuvre qui n'aura de signification que par le nombre de participants et de participantes qu'elle aura impliqués : ici l'écriture transcende le projet d'expression individuelle et devient conscience collective.

Offensive-défensive

par Richard Martel

Pendant les Jeux Olympiques de Calgary, le Banff Centre recevait environ 400 R.C.M.P. qui étaient affectés à la sécurité de cet événement d'envergure mondial. Car ce centre d'art est aussi un lieu de rencontre pour divers types de conférences ; à cette occasion c'est la police militaire qui est le public cible.

Werner Herterich

par Richard Martel

Autoportrait avec architecture est le titre du projet qu'a réalisé au LIEU l'artiste d'origine allemande Werner HERTERICH. Il enseigne la performance à The School of the Art Institute de Chicago et il s'intéresse à /'interrelation entre divers types de pratiques artistiques :le son, l'image, la performance etc. Qu'a-t-il fait au juste ? Pendant les deux jours qui ont précédé l'ouverture de son installation-performance, il a « dessiné » avec un pinceau et du vin sur les murs latéraux du LIEU, deux formes évidemment très minimalistes, un triangle, et un cercle. Le vin a altéré quelque peu la surface et la forme était même presque imperceptible. Ce type de « work in progress » témoigne d'une intention globalisante et d'une tentative volontariste d'utilisation du contexte spacial. Ces deux dessins au vin avaient d'ailleurs pour titre : Hiérarchie et Entropie, soit le triangle et le cercle. Pendant plusieurs heures, nu, presque immobile, il a très lentement réalisé les deux formes « abstraites » ; délimitations formelles chargées d'un symbolisme conceptuel certain

Onirico Bilido Lachaine-Wagner

par Guy Durand

Ann BILODEAU, France Lachaîne et Carole WAGNER oeuvrent ensemble. Dans la froidure de février et depuis Rouyn-Noranda jusqu'à Québec, ces artistes installaient Onirico au LIEU. « Éloge des désirs, présentation des non-dits envahissant l'être humain »

Le salon d’or d’Ysvan Kantor

par Sonia PELLETIER

€

voir également

Philosophoire La beauté
jules lequier · beauté · esthétique · marc jimenez · rire · jean-marc durand-gasselin
#38
2012-12
7 €